ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘Orange’

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés samedi 29 septembre

Posted by ardsl sur 29 septembre 2012

Un corps découvert à Montélimar à proximité immédiate des voies ferrées

À 8h50, le conducteur d’un train de fret a repéré un corps qui gisait au bord de la voie ferrée, à proximité du chemin des Fourches à Montélimar. Immédiatement alertée, la police nationale a envoyé une équipe sur place pendant que les agents de SNCF coupaient la circulation ferroviaire.

Les premières constatations faites, il s’avère que la personne décédée est un Montilien d’une trentaine d’années. L’enquête se dirigerait vers un suicide.

La coupure du trafic (de 8h50 à 11h30) a eu pour conséquence d’empêcher la desserte de Montélimar par 2 TGV et plusieurs TER.

SNCF a mis en place des cars entre Orange, Montélimar et Valence ville.

Trains supprimés

  • TER 885652 (Veynes 5h50 – Grenoble 7h43) en raison de la chute d’un rocher sur la voie à Aspres-sur-Buëch. Mise en place d’un car de remplacement.
  • TER 873728 (Brioude 6h34 – Clermont-Ferrand 7h42) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 17706 (Marseille 7h06 – Part-Dieu 10h40) : supprimé uniquement entre Avignon et Lyon, en raison d’un suicide sur les voies.
  • TER 17705 (Part-Dieu 7h20 – Marseille 10h53) : supprimé uniquement entre Avignon et Marseille, en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • TER 17704 (Marseille 9h06 – Part-Dieu 12h40) : supprimé uniquement entre Avignon et Lyon, en raison d’un suicide sur les voies.
  • TER 886181 (Valence 9h34 – Avignon 10h59) en raison d’un suicide sur les voies.
  • TER 17353 (Romans-sur-Isère 10h38 – Briançon 14h47) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 17717 (Part-Dieu 13h20 – Marseille 16h54) : supprimé uniquement entre Part-Dieu et Valence, en raison de la réutilisation prévue de la rame du 17704.
  • TER 17369 (Romans-sur-Isère 19h53 – Briançon 0h03) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 17366.

Trains retardés

2h45 de retard pour le TER 17705 (Part-Dieu 7h20 – Avignon 9h41) en raison d’un suicide sur les voies.

2h de retard pour :

  • le TER 17366 (Briançon 15h08 – Romans-sur-Isère 19h03) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TER 17361 (Romans-sur-Isère 16h23 – Briançon 20h24) même motif.

50 minutes de retard pour :

  • le TGV 9826/7 (Bruxelles 10h21 – Nice 18h05) en raison de l’affluence et de la panne d’un TER à Aubagne.
  • le TGV 5164/5 (Lille Europe 10h26 – Nice 18h05) mêmes motifs.

40 minutes de retard pour le TGV 6886/7 (Toulon 12h46 – Genève 17h16) en raison de la présence d’une personne sur les voies à La Ciotat ainsi que de la panne d’un TER à Aubagne.

30 minutes de retard pour :

  • le TER 17760 (Part-Dieu 11h20 – Bercy 16h51) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TGV 5016/7 (Nice 11h27 – Lille Europe 18h57) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 9864/5 (Nice 11h27 – Bruxelles 19h42) même motif.

25 minutes de retard pour :

  • le TGV 9240 (Milan 6h07 – Paris 13h23).
  • le TER 17709 (Part-Dieu 9h20 – Marseille 12h54) en raison d’un suicide sur les voies.
  • le TGV 4854/5 (Montpellier 10h03 – Strasbourg 15h45).
  • le TGV 6232 (Figueras 10h20 – Paris 15h53).
  • le TGV 9773 (Paris 12h11 – Genève 15h27).
  • le TGV 6050 (Montpellier 12h24 – Paris 15h53).
  • le TGV 9772 (Genève 13h42 – Paris 16h49) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 886618 (Part-Dieu 17h12 – Roanne 18h30).

20 minutes de retard pour :

  • le TER 873800 (Aurillac 5h54 – Clermont-Ferrand 8h20).
  • le TER 889954 (Saint-Étienne 8h46 – Le Puy-en-Velay 10h16) en raison d’une correspondance avec un train retardé.
  • le TGV 9218 (Zürich 11h34 – Paris 15h37).
  • le TGV 9269 (Paris 11h57 – Lausanne 15h44).
  • le TGV 6818/9 (Genève 12h42 – Nice 19h05).
  • le TGV 5346/7 (Rennes 16h07 – Marseille 22h16).
  • le TER 17592/3 (Valence 19h14 – Annecy 22h23) en raison de l’intervention des forces de l’ordre à Chambéry.

15 minutes de retard pour :

  • l’IC 4402/3 (Nantes 6h14 – Part-Dieu 13h20).
  • le TGV 5102/3 (Lille Europe 6h02 – Nice 13h33).
  • le TGV 5104/5 (Lille Europe 6h22 – Montpellier 11h30).
  • le TGV 6191 (Paris 7h37 – Avignon 11h37) en raison d’un suicide sur les voies. Train détourné par la LGV. Arrêts à Valence ville et Montélimar supprimés.
  • l’ICN 519 (Genève aéroport 8h05 – Saint-Gall 12h15).
  • le TGV 6205 (Paris 8h06 – Béziers 12h32).
  • le TER 885601 (Grenoble 8h10 – Gap 10h24).
  • le TGV 5462/3 (Metz 8h15 – Montpellier 14h58).
  • le TER 886183 (Part-Dieu 10h20 – Avignon 12h59) en raison d’un suicide sur les voies.
  • le TGV 5028/9 (Perpignan 13h18 – Lille Europe 19h57) en raison de l’affluence.
  • le TGV 9868/9 (Perpignan 13h18 – Bruxelles 20h42) en raison de l’affluence.
  • le TER 885611 (Grenoble 14h10 – Gap 16h23).
  • le TGV 9778 (Genève 16h29 – Paris 19h49) en raison de l’intervention des forces de l’ordre à Bellegarde.
  • le TGV 6195 (Paris 17h19 – Miramas 21h46) en raison d’un dérangement d’installation.
  • l’EC 36 (Milan 17h25 – Genève 21h18).
  • le TER 885619 (Grenoble 18h10 – Gap 20h24).
  • les TGV 6950/1 et 2942/3 (Paris 18h45 – Annecy 22h31).
  • le TER 885680 (Gap 19h30 – Grenoble 21h47).

Trains détournés

  • TGV 6194 (Miramas 8h15 – Paris 12h33) : détourné par la LGV, en raison d’un suicide sur la ligne classique. Arrêts à Montélimar et Valence ville supprimés.

(Avec France Bleu et Le Dauphiné Libéré).

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Où en est le projet de gare TGV à Allan ?

Posted by ardsl sur 13 septembre 2012

On n’a plus entendu parler de la gare TGV d’Allan depuis la concertation publique organisée à cheval sur décembre 2011 et janvier 2012. Si ce n’est durant les élections législatives, lors desquelles le sempiternel débat “pour ou contre” a été un peu ravivé.

Non, le dossier n’est pas enterré, confirme le chef de projet de Réseau de Ferré de France, Jean-Dominique Lasserre. « Nous avons fait le bilan de la concertation publique et nous avons terminé les études d’avant-projet qui visent à analyser l’intérêt du dossier« , indique-t-il, « c’est-à-dire déterminer si l’on met la gare côté Allan ou Malataverne, son impact sur les accès routiers, etc. On va restituer ce premier volet courant octobre devant les élus de l’agglomération de Montélimar à l’occasion d’un conseil communautaire« . Le public pourra assister à cette réunion.

Jean-Dominique Lasserre révèle que l’analyse réalisée « confirme le chiffre de 300000 voyageurs par an en moyenne » qui utiliseraient cette nouvelle gare TGV.

La gare d’Allan ne serait donc utilisée au mieux que par 822 voyageurs par jour, dont une grande partie d’utilisateurs actuels de la gare de Montélimar centre. L’ARDSL est opposée à ce projet car il consiste à supprimer les dessertes TGV de Montélimar, Orange et Valence ville et à construire une gare nouvelle en rase compagne, déconnectée des transports publics.

« On reste sur un investissement de 75 millions d’euros »

Quant au coût prévisionnel de la gare, « on peut confirmer assez fermement que l’on reste sur un investissement de 75 millions d’euros. »

Reste donc au moins deux énigmes. Quelles seront précisément les orientations du nouveau gouvernement en matière de transport et celles des différents partenaires financiers de ce dossier (l’agglomération de Montélimar, RFF, les conseils généraux de la Drôme et de l’Ardèche et la Région Rhône-Alpes) ?

De son côté, le député Hervé Mariton (UMP) indique qu’il souhaite, avec le préfet de Région, remettre tous les interlocuteurs autour de la table.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in ARDSL, Drôme | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sorgues : des bus supplémentaires en attendant un renforcement de la desserte ferroviaire

Posted by ardsl sur 24 août 2012

Un bus du réseau Sorg’en bus.

La ville de Sorgues (18200 habitants), située entre Avignon et Orange tente progressivement de sortir du tout voiture.

Sorgues, septième ville la plus peuplée du Vaucluse (les 6 premières étant Avignon, Carpentras, Orange, Cavaillon, L’Isle-sur-la-Sorgue et Pertuis), dispose depuis avril 2011 d’un réseau de bus municipal « Sorg’en bus », dont l’offre sera renforcée dès septembre 2012. Sorgues dispose également d’une gare sur la ligne classique Valence – Avignon avec 29 arrêts par jour. Avec la réouverture en décembre 2014 de la ligne desservant Carpentras, la desserte de Sorgues sera plus que doublée.

Un constat : 90% des déplacements se font en voiture

Sorgues est une commune de 3340 hectares (densité : 155 habitants/km²). Elle fait partie la Communauté de communes des pays de Rhône et Ouvèze (CCPRO). Créée en 1993, la CCPRO compte 38000 habitants et comprend 6 communes (Bédarrides, Caderousse, Châteauneuf-du-Pape, Courthézon, Jonquières et Sorgues).

Selon une étude réalisée en 2008, 33,2% des habitants de Sorgues travaillaient dans leur commune de résidence et 66,8 % des habitants travaillaient dans une autre commune. Cette situation génère donc de nombreuses migrations quotidiennes vers les bassins d’emploi voisins (Avignon, en premier lieu). Ces déplacements se font très majoritairement en voiture individuelle. 83,8% des habitants sont motorisés (45,6% des ménages ont 1 voiture et 38,2% ont 2 voitures ou plus). 66,9% des ménages ont au moins un emplacement de stationnement réservé, en 2008.

Certains quartiers de la commune sont particulièrement isolés du centre, les quartiers Chaffunes et Bécassières. Les zones d’habitat pavillonnaire, en périphérie du centre, sont à l’écart des transports en commun.

6 lignes du réseau TransVaucluse desservent Sorgues. Les établissements de Carpentras, Cavaillon, Orange, Avignon et Vedène sont ainsi desservis, par des services scolaires organisés par le Conseil général du Vaucluse.

Ces offres ne sont adaptés aux déplacements domicile – travail.

Résultat : la voiture reste le moyen de transport majoritaire. Les navettes quotidiennes domicile-travail se font à 90% en voiture.

Une première réponse : la mise en place de bus urbains

La ville de Sorgues s’est doté depuis le 7 mars 2011 d’un service de bus : « Sorg’en bus ». C’est la commune seule qui est l’autorité organisatrice de ce réseau dont le périmètre de transports urbains (PTU) se limite au territoire de la ville de Sorgues.

Les services sont assurés par la société Voyages Arnaud, basée à Carpentas.

Deux lignes (avec 7 allers-retours du lundi au samedi, sauf jours fériés) desservent les différents quartiers afin de créer une dynamique entre le centre-ville (où se trouve la gare SNCF) et les quartiers périphériques tels que Bécassières et Chaffunes.

Le dimanche et les jours fériés, une seule ligne (avec 4 allers-retours), qui recoupe les deux lignes habituelles, dessert la ville.

La fréquentation du réseau est d’environ 8000 à 9000 voyages par mois en période scolaire. L’été, le réseau est nettement moins utilisé (avec environ 3300 voyages en juillet et en août).

Télécharger les horaires valables jusqu’au 31 août 2012

À compter de septembre 2012, le réseau sera renforcé. Une ligne supplémentaire sera mise en place.

L’objectif voulu à travers le développement du réseau Sorgu’en bus est d’offrir aux habitants de Sorgues une solution alternative, moins polluante que la voiture individuelle.

Tarification du réseau Sorgu’en bus

  • Ticket à l’unité (valable 1h) : 0,50€ (0,25€ pour les bénéficiaires du RSA).
  • Pass’journée : 1€.
  • Carnet de 10 voyages : 4€.
  • Abonnement mensuel plein tarif : 14€.
  • Abonnement mensuel tarif réduit (pour les scolaires, les étudiants, les bénéficiaires du RSA et les demandeurs d’emploi) : 12€.
  • Abonnement annuel plein tarif : 140€.
  • Abonnement annuel tarif réduit : 120€.
  • Handicapés titulaires d’une carte MDH, habitants de Sorgues non imposables âgés de plus de 65 ans et enfants de moins de 6 ans : gratuit.

Lors de sa mise en place, le réseau communal était gratuit pour tous les usagers pendant le mois de mars 2011. 10693 voyages ont alors été comptabilisés.

Une seconde réponse : le développement de la desserte TER

Avec le TER, il ne faut que 6 minutes pour se rendre de Sorgues à Avignon centre et 15 minutes pour se rendre de Sorgues à Orange.

Sorgues est desservi par :

  • 29 trains du lundi au vendredi (sauf fêtes)
  • 19 trains le samedi (sauf fêtes)
  • 13 trains le dimanche et les jours fériés.

La desserte est correcte le matin, le midi et en fin d’après-midi. Elle comprend des lacunes considérables en journée (avec une période de 4h30 sans aucune desserte), en soirée et le week-end. Cela explique la fréquentation actuellement très moyenne de la gare.

La desserte de la ligne classique Avignon – Valence n’est pas construite pour l’instant de manière à privilégier les déplacements périurbains vers Avignon. La desserte omnibus Avignon – Valence ne bénéficie toujours pas un vrai cadencement. Près de la moitié des TER circulant sur la ligne ne desservent pas Sorgues malgré une population de plus de 18000 habitants. Les TER Marseille – Lyon Part-Dieu (cadencés aux deux heures) sont en effet sans arrêts entre Orange et Avignon centre. En revanche, ils desservent des villes moins peuplées : Bollène (14100 habitants), Pierrelatte (13500 habitants), Tain-l’Hermitage (6100 habitants) et Le Péage-de-Roussillon (6800 habitants).

Horaires au service 2012 des TER au départ de Sorgues vers Avignon (hors impacts travaux)

  • 15 trains du lundi au vendredi (sauf fêtes) : 7h07, 7h23, 7h53, 8h23, 10h53, 12h53, 13h23, 14h53, 17h22, 18h23, 18h53, 19h23, 19h53, 20h23 et 20h53.
  • 10 trains le samedi (sauf fêtes) : 7h07, 7h53, 8h23, 10h53, 12h53, 14h53, 18h23, 18h53, 20h23 et 20h53.
  • 6 trains le dimanche et fêtes : 8h23, 10h53, 14h53, 18h23, 20h23 et 20h53.

Horaires au service 2012 des TER au départ d’Avignon centre vers Sorgues (hors impacts travaux)

  • 14 trains du lundi au vendredi (sauf fêtes) : 5h31, 6h01, 6h31, 7h01, 7h31, 12h01, 12h31, 13h01, 16h31, 17h01, 17h31, 18h31, 19h01 et 19h31
  • 9 trains le samedi (sauf fêtes) : 5h31, 6h31, 7h01, 7h31, 12h01, 13h01, 17h01, 19h01 et 19h31.
  • 7 trains le dimanche et fêtes : 6h31, 7h31, 12h01, 13h01, 17h01, 19h01 et 19h31.

Aucune n’est amélioration de la desserte de Sorgues n’est prévue pour le service 2013.

La desserte sera améliorée au service 2014 avec la mise en service de virgule entre Avignon centre et Avignon TGV. Ainsi la plupart des TER desservant Sorgues seront prolongés à Avignon TGV avec un temps de parcours d’environ 15 minutes. Ce sera une occasion que saisiront peut-être les Régions Rhône-Alpes et PACA pour renforcer la desserte TER au sud de Valence.

Le service 2015 sera marqué par la réouverture de la ligne desservant Carpentras (lire), fermée aux voyageurs depuis 1938. 19 allers-retours sont prévus entre Carpentras et Avignon. Ces trains desserviront systématiques la gare de Sorgues. Ainsi il y aura au minimum 33 allers-retours entre Sorgues et Avignon en 2015, avec un train tous les quarts d’heure en période de pointe et au moins un train par heure le reste du temps.

Posted in Provence, Service 2012, Service 2013, Service 2014, Service 2015, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés dimanche 17 juin

Posted by ardsl sur 17 juin 2012

Suicide en gare d’Orange

Un Vauclusien de 46 ans s’est donné la mort à 13h45 en se jetant sous un train de marchandise, à la gare d’Orange. Peu de voyageurs étaient sur le quai à ce moment-là. Seule une employée de SNCF a assisté à la scène. Elle avait discuté avec l’individu quelques minutes avant son acte désespéré. Les trains en partance de Lyon et de Marseille ont été interrompus pendant près d’1h30. Un TGV a été supprimé. Les pompiers, les polices nationale et municipale d’Orange ainsi que la police technique et scientifique d’Avignon se sont rendus sur place.

Chagny : chute mortelle

Une femme de 40 ans est décédée en tombant d’un pont enjambant la ligne Dijon – Lyon à Chagny. Les pompiers de Chagny ainsi qu’un chef de groupe de Chalon-sur-Saône sont intervenus vers 20h15, mais les secours n’ont rien pu faire pour sauver la victime. Les circonstances de cette chute ne sont pas encore connues et devront être déterminées par l’enquête de la gendarmerie.

Trains supprimés

  • TGV 9763 (Paris 8h11 – Genève 11h27) : supprimé uniquement entre Simandre et Genève, en raison d’une collision avec une voiture à Simandre (Ain). Les passagers ont acheminés à destination en autocar (lire).

Trains retardés

1h45 de retard pour le TGV 6228 (Montpellier 21h24 – Paris 0h56) en raison d’un acte de malveillance.

1h30 de retard pour le TGV 9768 (Genève 9h42 – Paris 12h52) en raison de la collision entre le 9763 et une voiture à Simandre. Ce train a dû retourner à Bellegarde, puis être détourné par Culoz.

1h15 de retard pour :

  • le TER 17717 (Part-Dieu 13h20 – Marseille 16h54) en raison d’un accident de personne à Orange.
  • le TER 17816 (Part-Dieu 19h20 – Dijon 21h19) en raison d’un suicide à Chagny.

1h de retard pour :

  • le TGV 6818/9 (Genève 12h42 – Nice 19h05) en raison de l’attente d’un personnel à Bellegarde.
  • le TER 17716 (Marseille 13h06 – Part-Dieu 17h32) en raison d’un accident de personne à Orange.
  • le TER 17765 (Bercy 17h38 – Part-Dieu 22h40) en raison d’un suicide à Chagny.

40 minutes de retard pour :

  • le TER 17704 (Marseille 9h06 – Part-Dieu 12h40) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17405 (Veynes 15h28 – Briançon 17h13).

30 minutes de retard pour :

  • le TER 17755 (Dijon 10h40 – Part-Dieu 12h40) en raison d’un incident technique sur le train.
  • l’IC 4480/1 (Bordeaux 10h44 – Part-Dieu 18h20) en raison de l’affluence à Limoges.
  • le TER 17403 (Veynes 11h08 – Briançon 12h44).
  • le TER 18531 (Part-Dieu 14h40 – Bourg-Saint-Maurice 17h43) en raison de la réutilisation de la rame du 18538.
  • le TGV 4640/1 (Strasbourg 19h08 – Part-Dieu 23h14) en raison d’un suicide à Chagny.
  • le TGV 7762/3 (Mulhouse 20h07 – Part-Dieu 23h14) même motif.

25 minutes de retard pour :

  • le TER 18538 (Bourg-Saint-Maurice 10h55 – Part-Dieu 14h20) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5120/1 (Lille Europe 11h02 – Marseille 15h48) en raison d’un incident technique sur le train et de la panne d’un autre train.
  • le TGV 9769 (Paris 11h11 – Genève 14h16) en raison d’un détournement par Culoz.
  • le TGV 5016/7 (Nice 11h27 – Lille Europe 18h57) en raison de travaux.
  • le TGV 9864/5 (Nice 11h27 – Bruxelles 19h42) même motif.
  • le TGV 9773 (Paris 12h11 – Genève 15h27) en raison d’un détournement par Culoz.
  • le TER 96510/1 (Part-Dieu 12h38 – Genève 14h27) en raison du retard du 9769.
  • le TGV 9772 (Genève 13h42 – Paris 16h52) en raison d’un détournement par Culoz.
  • le TGV 9580/1 (Francfort 14h01 – Marseille 21h46).
  • le TER 17960/1 (Annecy 16h52 – Part-Dieu 18h52) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TER 883630 (Chambéry 17h36 – Ambérieu 18h47) même motif.
  • le TER 17994/5 (Part-Dieu 19h06 – Annecy 20h59) en raison de la réutilisation de la rame du 17960/1.
  • le TER 17407 (Veynes 19h33 – Briançon 21h24).
  • le TGV 6221 (Paris 20h07 – Montpellier 23h24) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 886750/1 (Part-Dieu 21h24 – Saint-Étienne 22h10) en raison d’un incident technique sur le train.

20 minutes de retard pour :

  • le TGV 5112/3 (Lille Europe 9h02 – Montpellier 13h57) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9832/3 (Bruxelles 10h18 – Perpignan 17h43) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9826/7 (Bruxelles 10h21 – Nice 18h05) même motif.
  • le TGV 5164/5 (Lille Europe 10h26 – Nice 18h05) même motif.
  • le TER 895836/7 (Belfort 13h36 – Part-Dieu 17h26) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 4852/3 (Marseille 15h14 – Strasbourg 20h46) en raison de l’affluence à Marseille.
  • le TGV 6628 (Part-Dieu 18h04 – Paris 20h14) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 884531 (Bellegarde 18h09 – Évian 19h27) en raison de l’affluence à Bellegarde.
  • le TER 884630/1 (Bellegarde 18h09 – Saint-Gervais 19h55) même motif.
  • le TER 17633 (Part-Dieu 18h14 – Grenoble 19h33).

15 minutes de retard pour :

  • le TGV 6232 (Figueras 10h20 – Paris 15h56).
  • le TGV 6062 (Perpignan 10h51 – Paris 15h56).
  • le TGV 6212 (Béziers 12h31 – Paris 17h56).
  • le TER 884620/1 (Bellegarde 14h09 – Saint-Gervais 15h55) en raison de la correspondance avec le 9769.
  • le TGV 6052 (Montpellier 14h24 – Paris 17h56).
  • le TGV 9249 (Paris 14h41 – Milan 21h45) en raison de l’intervention des forces de l’ordre à Modane.
  • le TGV 7766/7 (Marseille 15h14 – Mulhouse 19h53) en raison de l’affluence à Marseille.
  • l’EC 36 (Milan 17h25 – Genève 21h18).
  • le TER 96574/5 (Saint-Gervais 17h03 – Part-Dieu 20h28) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17408 (Marseille 17h35 – Laragne 20h00).
  • le TER 96576/7 (Évian 17h35 – Part-Dieu 20h28) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17410 (Marseille 18h35 – Laragne 20h59) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17429 (Laragne 20h01 – Marseille 22h14).
  • le TER 886752/3 (Part-Dieu 22h20 – Saint-Étienne 23h15) en raison de la panne d’un autre train.

(Avec le jsl.com et Vaucluse Matin).

Posted in Ain, Bourgogne, Passage à niveau, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les vols de métaux plombent les entreprises françaises

Posted by ardsl sur 16 juin 2012

Les sociétés sont la cible des voleurs dans près d’un tiers des cas, selon une étude révélée vendredi 15 juin par «Les Échos».

Avec près de 11000 cas de vols ou de tentatives de vols officiellement recensés en 2011 sur le territoire français, le phénomène ne cesse d’augmenter en France, selon une étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) à paraître la semaine prochaine et dévoilée vendredi 15 juin par Les Échos.

À la faveur de la flambée des cours des métaux, cuivre en tête, mais aussi de l’acier, du plomb et de l’étain, de véritables filières gérant un trafic à grande échelle se sont progressivement structurées, souligne l’Observatoire.

Trente millions d’euros de pertes en 2010 pour SNCF

Leur cible favorite : les entreprises dans 32% des cas. Viennent ensuite les domaines de l’État, comme les installations d’Orange, d’ÉDF ou de SNCF (22,6% des cas), les chantiers (18,1%) et les entrepôts (11,5%).

Pour les entreprises, le préjudice est important mais difficile à chiffrer. Selon Les Échos, RTÉ et ÉRDF, filiales d’ÉDF, estiment le coût à environ 15 millions d’euros par an.

SNCF et RFF ont recensé en 2010 pas moins de 3353 vols et tentatives de vols, soit une hausse de 181% en un an. Le préjudice a été estimé à quelque 30 millions d’euros et 5800 heures de retard cumulées pour les trains. Un fléau qui les a conduits aujourd’hui à renforcer leur système de surveillance, hélicoptères et coopération policière à l’appui.

 (Source : 20 minutes.fr).

Posted in Retards / Suppressions, RFF, SNCF | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Retour sur le comité de ligne Valence – Avignon

Posted by ardsl sur 5 mai 2012

Le comité de ligne Valence – Avignon s’est tenu mardi 3 avril à Valence, sous la présidence de la conseillère régionale Annie Agier (EÉLV).

Télécharger la présentation

SNCF a enregistré en 2011 une moyenne de 1500 voyageurs par jour sur la ligne Valence – Avignon (hors trajets internes à la Région PACA comme Orange – Avignon). C’est une progression du trafic de 6,7% par rapport à 2010.

Le trafic Valence – Montélimar connaît une baisse de 4,7% (672 voyages quotidiens). À l’inverse, le trafic connait une belle progression sur la relation Valence – Loriol avec une hausse de 25,4% (96 voyages quotidiens).

Les relations Valence – Pierrelatte et Valence – Avignon progressent de 10%. La hausse de la fréquentation atteint 12% sur la relation Montélimar – Pierrelatte.

Les cars TER Montélimar – Nyons ont une fréquentation moyenne de 38 voyages par jour.

Côté ponctualité, le résultat n’est pas parfait mais pas non plus catastrophique : 85,5% des trains arrivent à l’heure (c’est-à-dire avec moins de 5 minutes de retard au terminus). En 2011, 566 trains ont été supprimés sur les 21043 programmés. Ils l’ont été soit pour des motifs de mouvements sociaux (299) soit pour des raisons d’intempéries, pour des actes de malveillance ou des accidents.

Un point a été fait sur les aménagements de la gare de Pierrelatte (lire notre article).

Au service 2013, un aller-retour supplémentaire pourrait être mis en place entre Valence et Pierrelatte du lundi au vendredi (sauf fêtes).

Il n’y aucun train en direction de Montélimar, Pierrelatte et Avignon au départ de Valence entre 7h04 et 8h29. Il est envisagé de créer un départ de Valence pour Pierrelatte à 8h12.

De même, il n’y aucun TER au départ d’Avignon, Pierrelatte et Montélimar en direction de Valence entre les trains arrivants à Valence à 9h31 et 11h31. La création d’un TER omnibus Pierrelatte 9h43 – Valence 10h26 est en cours d’étude.

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Comités de ligne, Drôme, Fréquentation, Provence, Retards / Suppressions, Service 2012, Service 2013 | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Les horaires des TGV entre le Vaucluse, la Drôme et l’aéroport de Saint-Éxupéry

Posted by ardsl sur 12 mars 2012

Il est possible de se rendre en TGV à l’aéroport de Saint-Éxupéry depuis Avignon centre, Avignon TGV, Orange, Montélimar, Valence ville et Valence TGV.

Les horaires des TGV entre Avignon, Orange, Montélimar, Valence ville et Saint-Éxupéry.

La desserte a été modifiée avec les nouveaux horaires introduits le 11 décembre 2011 qui ont permis quelques arrêts supplémentaires.

Au départ du Vaucluse et de la Drôme

  • 6192 LàV (sauf fêtes ; aussi le 15.08) Avignon centre 4h57 – Montélimar 5h37/40 – Valence ville 6h01/04 – Saint-Éxupéry 6h36.
  • 6194 LàV (09-13.01 ; 30.01-03.02 ; 16.04-25.05 ; 16-20.07 ; 30.07-31.08 ; 15.10-09.11 ; sauf fêtes) Avignon centre 7h08 – Orange 7h30/32 – Montélimar 8h10/12 – Valence ville 8h40/43 – Saint-Éxupéry 9h15.
  • 6194 SDF (aussi LàV 12.12-06.01 ; 14-27.01 ; 04.02-13.04 ; 26.05-13.07 ; 23-27.07 ; 03.09-12.10 ; à partir du 10.11) Avignon centre 8h57 – Orange 9h11/14 – Montélimar 9h37/40 – Valence ville 10h01/04 – Saint-Éxupéry 10h36.
  • 6196 SDF (aussi LàV 12.12-06.01 ; 14-27.01 ; 04.02-13.04 ; 26.05-13.07 ; 23-27.07 ; 03.09-12.10 ; à partir du 10.11) Avignon centre 12h57 – Montélimar 13h37/40 – Valence ville 14h01/04 – Saint-Éxupéry 14h36.
  • 6196 LàV (09-13.01 ; 30.01-03.02 ; 16.04-25.05 ; 16-20.07 ; 30.07-31.08 ; 15.10-09.11 ; sauf fêtes) Avignon centre 12h57 – Montélimar 13h49/51 – Valence ville 14h16/18 – Saint-Éxupéry 14h50.
  • 5016 et 9864 Q Avignon TGV 14h42/48 – Valence TGV 15h19/22 – Saint-Éxupéry 15h47.
  • 6190 S (jusqu’au 31.03) Valence ville 16h04 – Saint-Éxupéry 16h36.
  • 6198 Q Avignon centre 16h55 – Orange 17h09/12 – Montélimar 17h37/40 – Valence ville 18h01/04 – Saint-Éxupéry 18h36.

Au départ de Saint-Éxupéry

  • 6191 LàS (sauf 09.04 ; 01, 08, 28.05) Saint-Éxupéry 9h40 – Valence ville 10h09/12 – Montélimar 10h31/33 – Orange 10h57/11h00 – Avignon centre 11h15.
  • 6199 S (jusqu’au 31.03) Saint-Éxupéry 11h25 – Valence ville 11h56/59 – Montélimar 12h20/22 – Avignon centre 13h03.
  • 6193 DàV (25.12-15.01 ; 29.01-01.04). Q (14-29.04 ; 02.06-22.07 ; 08.09-14.10 ; à partir du 24.11). SDF (01-28.05 ; 28.07-02.09 ; 20.10-18.11). Aussi les 11, 18.12 ; 22.01 ; 07, 08, 09.04
    Saint-Éxupéry 13h25 – Valence ville 13h56/59 – Montélimar 14h20/22 – Avignon centre 15h03.
  • 5165 et 9827 Q Saint-Éxupéry 13h40 – Valence TGV 14h03/06 – Avignon TGV 14h38.
  • 6195 Q Saint-Éxupéry 19h25 – Valence ville 19h56/59 – Montélimar 20h20/22 – Orange 20h46/49 – Avignon centre 21h03.
  • 6197 Q Saint-Éxupéry 21h37 – Valence ville 22h06/09 – Montélimar 22h30/32 – Avignon centre 23h07

Infos pratiques

Les TGV sont à réservation obligatoire.

Il n’existe pas de relations routières entre la Drôme et l’aéroport de Saint-Éxupéry.

Tarification

  • Valence ville – Saint-Éxupéry : les tarifs sont très variables. Le billet plein tarif en période de pointe coûte 28€. Le billet plein tarif en période normale coûte 22€. Le billet tarif réduit en période de pointe coûte 18€. Le billet tarif réduit en période normale est à 13,50€.
  • Valence TGV – Saint-Éxupéry : 21€ pour le plein tarif. 14€ pour le tarif réduit.
  • Montélimar – Saint-Éxupéry : les tarifs sont très variables. Le billet plein tarif en période de pointe coûte 32€. Le billet plein tarif en période normale coûte 27€. Le billet tarif réduit en période de pointe coûte 20€. Le billet tarif réduit en période normale est à 17€.

Posted in Aéroports, Drôme, Provence, Service 2012 | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

Valence – Avignon : 2 trains supprimés les samedis 18 et 25 février

Posted by ardsl sur 13 février 2012

Les TER 886181 (Valence 9h34 – Avignon 10h59) et 886188 (Avignon 13h01 – Valence 14h26) ne circuleront pas les samedis 18 et 25 février. SNCF invoque des contraintes de production. Décryptage.

Les TER 886181 et 886188 sont assurés par le même matériel : un BGC. Ce matériel peut à la fois circuler sur les lignes sans alimentation électrique et sur les lignes alimentées en 1500 V continu (comme la ligne Valence – Avignon). Ce matériel du constructeur Bombardier comporte de 133 à 174 places assises suivant les modèles.

Ces trains ne sont pas supprimés en raison du grand froid ou d’un taux élevé de matériel en maintenance.

Ce matériel va être en réalité utilisé pour les trains Valence – Briançon qui vont connaître une très grande fréquentation les samedis 18 et 25 février en raison des vacances aux sports d’hiver.

Aucune substitution n’est prévue à la suppression de ces deux trains Valence – Avignon.

Les personnes qui auraient souhaité emprunter le TER 886181 (Valence 9h34 – Avignon 10h59) :

  • devront emprunter les TER trains encadrant : le 17705 (Valence 8h29 – Avignon 9h41) ou le 17709 (Valence 10h29 – Avignon 11h41) qui desservent uniquement Valence ville, Montélimar, Pierrelatte, Bollène, Orange et Avignon.
  • ou devront pour les autres gares (Livron, Loriol, Donzère, Courthézon, Bédarrides et Sorgues) se rabattre sur le TER 886177 (Valence 7h04 – Avignon 8h29) ou le TER 886183 (Valence 11h34 – Avignon 12h59) : soit une période de 4h30 sans aucune desserte !

Les personnes qui auraient souhaité emprunter le TER 886188 (Avignon 13h01 – Valence 14h26) peuvent se rabattre sur les trains suivants :

  • le TER (Avignon 12h01 – Valence 13h26). Attention l’omnibus suivant est à 17h01 au départ d’Avignon : soit une période de 5h sans aucune desserte pour les gares où les TER Marseille – Lyon ne s’arrêtent pas.
  • le TER (Avignon 12h18 – Valence 13h31) qui dessert uniquement Avignon, Orange, Bollène, Pierrelatte, Montélimar et Valence ville.
  • le TER (Avignon 14h01 – Valence 15h31) qui dessert uniquement Avignon, Orange, Bollène, Pierrelatte, Montélimar et Valence ville.

L’ARDSL s’étonne que SNCF informe les voyageurs seulement 5 jours avant la suppression des trains concernés. Nous sommes également surpris que SNCF se déclare incapable d’assurer deux trains Valence – Avignon un samedi, alors que de nombreux matériels sont inutilisés le week-end tant en Rhône-Alpes qu’en PACA.

Par ailleurs, SNCF pourrait recourir à des voitures Corail et des locomotives diesel pour assurer les dessertes Valence – Briançon lors des hyperpointes. Or, SNCF préfère utiliser des rames BGC en unité multiple, qui ne sont pas utilisées habituellement pour la desserte Valence – Briançon (assurée avec des X 72500).

Posted in Alpes du Sud, Drôme, Matériel, Provence, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Une gare TGV à Allan ? Une fausse bonne idée

Posted by ardsl sur 25 novembre 2011

La FNAUT et l’ARDSL désapprouvent fermement le projet de gare TGV d’Allan, en périphérie de Montélimar, dénué de toute pertinence technique, écologique ou économique : il s’agit d’une fausse bonne idée, d’un caprice d’élus en mal de grand projet.

Une gare TGV à Allan n’accueillerait qu’un petit nombre de TGV (au maximum 4 par sens et par jour).

Contrairement à la gare urbaine de Montélimar, correctement desservie par les bus urbains, les cars départementaux, les trains TER de la vallée du Rhône et les cars TER d’Ardèche, elle serait très mal reliée aux transports publics de proximité : comme celui des autres gares TGV implantées à la campagne et cernées de vastes parkings, son accès se ferait donc essentiellement en voiture.

Sa mise en service entraînerait la suppression de la desserte TGV des gares de Valence-ville, Montélimar, Orange et Avignon-centre.

Sa construction impliquerait une dépense élevée, des travaux routiers importants (sans parler des coûts de fonctionnement), et un regrettable gaspillage d’espace dans une zone à forte valeur agricole.

Le quartier de la gare de Montélimar serait dévalorisé et ses activités commerciales fragilisées (ce phénomène a été observé à Valence et Avignon).

Enfin, comme ici encore le montre l’exemple des autres gares TGV implantées à la campagne, il est illusoire d’espérer que le terrain vague jouxtant la gare et baptisé pompeusement « technopole » se remplira par miracle d’entreprises « innovantes ».

Il y a mieux à faire de l’argent public : faut-il aujourd’hui contribuer à renforcer l’endettement de la France en lançant un investissement inutile et présentant de nombreux effets pervers, alors que le financement de projets ferroviaires indispensables est si difficile ?

La FNAUT rappelle que, malgré ses avertissements émis depuis de nombreuses années, de nombreuses gares TGV ont été implantées, contre tout bon sens, sans connexion directe avec le réseau ferré classique. Cette erreur va être réparée en Lorraine (transfert de la gare de Louvigny à Vandières) et en Avignon (construction d’une « virgule » entre la gare centrale et la gare TGV). Mais faut-il récidiver ailleurs ?

Sur ce sujet :

  • le point de vue de Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes
  • le point de vue de Bernadette Laclais, vice-présidente de la Région Rhône-Alpes chargée des transports

Posted in Drôme | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :