ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘passage à niveau’

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés dimanche 7 octobre

Posted by ardsl sur 7 octobre 2012

Trains supprimés

  • TER 884650/1 (Saint-Gervais 6h03 – Bellegarde 7h51) : supprimé uniquement entre Saint-Gervais et Bellegarde, en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 887122 (Vienne 11h04 – Villefranche-sur-Saône 12h19) : supprimé uniquement entre Perrache et Villefranche, en raison d’un accident de personne.
  • TER 884319 (Annemasse 11h19 – Chêne-Bourg 11h27) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 17713 (Part-Dieu 11h20 – Marseille 14h54) en raison d’un accident de personne.
  • TER 886718/9 (Part-Dieu 11h24 – Saint-Étienne 12h10) même motif
  • TER 884368 (Chêne-Bourg 11h34 – Annemasse 11h42) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 884321 (Annemasse 11h49 – Chêne-Bourg 11h57) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TGV 9269 (Paris 11h57 – Lausanne 15h44) : supprimé uniquement entre Frasne et Lausanne, en raison d’un incident technique sur le train. Mise en place d’un train de remplacement au départ de Vallorbe par les CFF.
  • TER 96638/9 (Genève 11h59 – Grenoble 14h05) en raison d’un incident technique sur le train. Les voyageurs ont été replacés dans le TGV 6818/9 (Genève 12h42 – Nice 19h05) jusqu’à Bellegarde et ont pu emprunter un car de remplacement au départ de Bellegarde.
  • TER 884372 (Chêne-Bourg 12h34 – Annemasse 12h42) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 887123 (Villefranche-sur-Saône 12h41 – Vienne 13h56) en raison d’un accident de personne.
  • TER 886824/5 (Saint-Étienne 12h50 – Part-Dieu 13h36) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 886718/9.
  • TER 884325 (Annemasse 13h19 – Chêne-Bourg 13h27) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 884376 (Chêne-Bourg 14h34 – Annemasse 14h42) même motif.
  • TER 96638/9 (Genève 11h59 – Grenoble 14h05) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 17361 (Romans-sur-Isère 16h23 – Briançon 20h24) : supprimé uniquement entre Romans et Valence, en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • TER 886186 (Pierrelatte 17h13 – Mâcon 20h30) : supprimé uniquement entre Pierrelatte et Valence, en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • TER 887349 (Perrrache 18h49 – Saint-André-le-Gaz 19h47) : supprimé uniquement entre Saint-Priest et Saint-André-le-Gaz, en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 17637 (Part-Dieu 19h14 – Grenoble 20h37) : supprimé, uniquement entre La Verpillière et Grenob0le, en raison de la panne d’un autre train.
  • TER 17641 (Part-Dieu 20h14 – Grenoble 21h35) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 17644 (Grenoble 21h20 – Part-Dieu 22h46) : supprimé uniquement entre Grenoble et La Tour-du-Pin, en raison de la réutilisation prévue de la rame du 17637.

Trains retardés

2h30 de retard pour le TER 886758/9 (Part-Dieu 10h24 – Saint-Étienne 11h10).

2h15 de retard pour :

  • le TER 887115 (Villefranche 9h41 – Vienne 10h56) en raison d’un accident de personne.
  • le TER 887122 (Vienne 11h04 – Perrache 11h36) en raison de la réutilisation de la rame du 887115.
  • le TER 17996/7 (Part-Dieu 21h08 – Annecy 22h59) en raison de la réutilisation de la rame du 17964/5.

1h45 de retard pour le TER 17964/5 (Annecy 19h00 – Part-Dieu 20h52) en raison d’un incident technique sur le train.

1h30 de retard pour le TGV 5124/5 (Lille Europe 18h26 – Marseille 23h17) en raison d’un problème de signalisation à Marne-la-Vallée TGV.

1h15 de retard pour :

  • le TGV 6692/3 (Saint-Étienne 10h13 – Paris 13h03) en raison d’un accident de personne.
  • le TGV 9269 (Paris 11h57 – Frasne 14h51) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9836/7 (Bruxelles 16h18 – Perpignan 23h41) en raison d’un problème de signalisation à Marne-la-Vallée TGV.
  • le TGV 5312/3 (Lille Europe 18h26 – Grenoble 23h00) en raison d’un problème de signalisation à Marne-la-Vallée TGV.
  • le TGV 5126/7 (Lille Flandres 19h23 – Marseille 23h59) même motif.
  • le TGV 5134/5 (Lille Europe 20h02 – Montpellier 1h26) en raison d’un problème de signalisation à Marne-la-Vallée TGV.

1h de retard pour :

  • le TGV 9226 (Zürich 15h27 – Paris 19h37) en raison de personnes sur les voies.
  • le TGV 5376/7 (Marseille 15h42 – Le Havre 22h01) en raison d’une panne.
  • le TGV 4802/3 (Lille Flandres 19h00 – Mulhouse 23h06) en raison d’un problème de signalisation à Marne-la-Vallée TGV.

50 minutes de retard pour :

  • le TGV 5098 (Nice 13h26 – Dijon 19h38) en raison d’une panne au départ de Nice.
  • le TGV 5198/9 (Nice 13h26 – Metz 22h44) en raison d’une panne au départ de Nice.

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 5306/7 (Bordeaux 7h37 – Dijon 15h39) en raison d’un problème d’ouverture des barrières d’un passage à niveau à Montlaur, près de Toulouse.
  • le TER 18503 (Part-Dieu 11h40 – Modane 14h32) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 886121 (Part-Dieu 12h20 – Avignon 14h59) en raison d’un accident de personne.
  • le TGV 9580/1 (Francfort 14h01 – Marseille 21h47) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 886762/3 (Part-Dieu 14h24 – Saint-Étienne 15h10) en raison de l’absence d’un personnel.
  • le TER 17637 (Part-Dieu 19h14 – La Verpillière 19h31) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 6671 (Paris 20h27 – Perrache 22h40) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.

30 minutes de retard pour :

  • le TER 886816/7 (Saint-Étienne 10h50 – Part-Dieu 11h36).
  • le TGV 5162/3 (Montpellier 13h02 – Lille Europe 18h07) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique.
  • le TGV 9866/7 (Marseille 13h10 – Bruxelles 18h55) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique.
  • le TGV 5332/3 (Nantes 14h54 – Grenoble 20h49) en raison de travaux et de la panne d’un autre train.
  • le TGV 5186/7 (Montpellier 18h02 – Lille Europe 23h03) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 5180/1 (Marseille 18h14 – Lille Europe 23h03) même motif.
  • le TGV 9846/7 (Bruxelles 19h18 – Part-Dieu 23h24) en raison d’un problème de signalisation à Marne-la-Vallée TGV.
  • le TGV 6929 (Paris 20h41 – Grenoble 23h40) en raison d’obstacles sur ou à proximité des voies.

25 minutes de retard pour :

  • le TER 17756 (Part-Dieu 7h20 – Bercy 12h22).
  • le TER 884608/9 (Bellegarde 10h09 – Saint-Gervais 11h55) en raison de la réutilisation de la rame du 884566/7.
  • le TER 886720/1 (Part-Dieu 12h24 – Saint-Étienne 13h10).
  • le TGV 5184/5 (Nice 14h27 – Lille Europe 22h03).
  • le TER 17366 (Briançon 15h08 – Romans-sur-Isère 19h03).
  • l’IC 4506/7 (Part-Dieu 15h08 – Nantes 22h12) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique.
  • le TER 17721 (Part-Dieu 15h20 – Marseille 18h54) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17628 (Grenoble 16h20 – Part-Dieu 17h46) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 9270 (Lausanne 16h25 – Paris 20h21) en raison de difficultés lors de la préparation du train et d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 6708 (Mulhouse 17h42 – Paris 20h37) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TER 884630/1 (Bellegarde 18h09 – Saint-Gervais 19h55) en raison de la correspondance avec le 96514/5.
  • le TGV 9785 (Paris 19h11 – Genève 22h19) en raison de personnes sur les voies près de Paris.

20 minutes de retard pour :

  • le TGV 6806/7 (Genève 6h42 – Marseille 10h17) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TER 884666/7 (Saint-Gervais 8h03 – Bellegarde 9h51) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 884566 (Évian 8h34 – Bellegarde 9h51) même motif.
  • le TER 17562/3 (Chambéry 9h24 – Annecy 10h22) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 96558/9 (Genève 9h29 – Part-Dieu 11h22) en raison des correspondances à Bellegarde.
  • le TER 884509 (Bellegarde 10h09 – Évian 11h30) en raison de la réutilisation de la rame du 884566.
  • le TGV 9826/7 (Bruxelles 10h21 – Nice 18h05).
  • le TGV 5164/5 (Lille Europe 10h26 – Nice 18h05).
  • le TGV 5016/7 (Nice 11h27 – Lille Europe 18h57) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 9864/5 (Nice 11h27 – Bruxelles 19h42) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 889980/1 (Part-Dieu 12h06 – Le Puy-en-Velay 14h23).
  • le TGV 5322/3 (Nantes 12h52 – Marseille 19h19).
  • le TER 17622 (Grenoble 13h19 – Part-Dieu 14h46) en raison d’une alerte nécessitant une vérification technique.
  • le TGV 9834/5 (Bruxelles 15h18 – Marseille 20h46) en raison de l’affluence à Lyon.
  • le TER 96514/5 (Part-Dieu 16h38 – Genève 18h27) en raison de l’affluence à Ambérieu.
  • le TER 887348 (Saint-André-le-Gaz 19h15 – Perrache 20h13).
  • le TGV 6225 (Paris 21h15 – Montpellier 1h00) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.

15 minutes de retard pour :

  • le TGV 5312/3 (Nantes 7h05 – Marseille 13h17).
  • le TGV 6812/3 (Dijon 7h21 – Toulouse 13h11).
  • le TGV 6886/7 (Nice 10h57 – Genève 17h16) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 6614 (Part-Dieu 11h04 – Paris 13h03) en raison d’un accident de personne.
  • le TGV 6616 (Part-Dieu 11h36 – Paris 13h33) même motif.
  • le TER 884666/7 (Saint-Gervais 12h03 – Bellegarde 13h51).
  • le TGV 6211 (Paris 12h07 – Béziers 16h31).
  • le TER 16848/9 (Part-Dieu 12h08 – Tours 17h59).
  • l’IC 5959 (Bercy 13h00 – Clermont-Ferrand 16h28) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17578/9 (Valence 14h14 – Annecy 17h25) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 5346/7 (Rennes 16h07 – Marseille 22h16) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 6198 (Miramas 16h15 – Paris 20h41) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TER 887340 (Saint-André-le-Gaz 17h15 – Perrache 18h11) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 17428/9 (Briançon 17h56 – Château-Arnoux 20h28).
  • le TER 884531 (Bellegarde 18h09 – Évian 19h27) en raison de la correspondance avec le 96514/5.
  • le TGV 9781 (Paris 18h11 – Genève 21h27).
  • le TER 17636 (Grenoble 18h20 – Part-Dieu 19h46) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TGV 9272 (Lausanne 18h30 – Paris 22h21).
  • le TGV 6638 (Part-Dieu 18h36 – Paris 20h33) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TER 17540/1 (Annecy 18h37 – Valence 21h46) en raison du déclenchement du signal d’alarme.
  • le TER 96648/9 (Genève 18h42 – Grenoble 21h02).
  • le TGV 5342/3 (Nantes 19h05 – Part-Dieu 23h30).
  • le TGV 5344/5 (Rennes 19h07 – Part-Dieu 23h30).
  • le TGV 5336/7 (Poitiers 19h07 – Part-Dieu 23h00) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9784 (Genève 19h42 – Paris 22h49).
  • le TER 884682/3 (Saint-Gervais 20h03 – Bellegarde 22h03).
  • le TER 17643 (Part-Dieu 21h10 – Grenoble 22h40).
  • le TER 886626 (Part-Dieu 21h12 – Roanne 22h30) en raison d’une correspondance avec un train retardé.
  • le TER 17596/7 (Valence 21h14 – Chambéry 23h21) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 884543 (Bellegarde 22h09 – Évian 23h30) en raison de la correspondance avec le 9785.

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les défenseurs de la ligne du Tonkin exigent sa réouverture

Posted by ardsl sur 23 septembre 2012

Une « rame Domino » avec Samuel Pellissier aux commandes a franchi le passage à niveau de Meillerie samedi 22 septembre 2012.

Vieille de 125 ans, la ligne ferroviaire du Tonkin, entre Évian et Saint-Gingolph, a symboliquement rouvert samedi 22 septembre 2012, 14 ans après sa fermeture.

La ligne ferroviaire entre Saint-Gingolph et Évian, surnommée ligne du Tonkin, est fermée au trafic régulier de voyageurs depuis 1938. Les trafics marchandises et touristiques ont subsisté jusqu’en 1998. Elle a symboliquement rouvert samedi 22 septembre 2012. L’événement était organisé par l’Association franco-suisse « Sauvons le Tonkin » qui exige de réhabiliter le train sur la rive sud du Lac Léman. Une maquette de rame Domino a parcouru sur 50 mètres le passage à niveau de Meillerie, à 9 kilomètres de la frontière.

Une centaine de personnes étaient présentes lors de cette démonstration, dont William Lachenal, président de l’AEDTF et de l’ARDSL, ainsi que quelques personnalités suisses comme Georges Mariétan, secrétaire régional de Chablais Région, et Margrit Piccan-Furrer, présidente de Port-Valais.

Une rame Domino à son terminus en gare de Saint-Gingolph.

La volonté d’intégrer la ligne au CEVA

Si le projet de réouverture est à nouveau d’actualité, c’est grâce au projet ferroviaire du CEVA, entre Cornavin et Annemasse. « Il ne manque que 17 km pour compléter le réseau ferroviaire autour du lac« , relève Benoît Grandcollot, président de l’association.

La ligne d’Évian-les-Bains à Saint-Gingolph pourrait être facilement intégrée dans le RER franco-valdo-genevois. En 2009, une étude co-financée par la région Rhône-Alpes, l’État du Valais et l’Union européenne avait conclu à une réouverture possible de la ligne.

La ligne du Tonkin, vieille de plus de 125 ans, est interdite à toute circulation ferroviaire depuis 1998 en raison de son mauvais état.

Voir également le reportage de Canal 9.

(Avec ATS).

Le Nouvelliste, 11 octobre 2010

Posted in ARDSL, Associations, Chablais, Suisse, Valais | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés vendredi 14 septembre

Posted by ardsl sur 14 septembre 2012

Trains supprimés

  • IC 715 (Genève aéroport 6h36 – Saint-Gall 10h53) : supprimé uniquement entre Cointrin et Zürich, en raison d’un dérangement technique.
  • TER 887343 (Perrache 17h19 – Gières 19h24) : supprimé uniquement entre Grenoble et Gières.

Trains retardés

1h30 de retard pour le TGV 9269 (Paris 11h57 – Lausanne 15h44) en raison d’un obstacles sur les voies entre Dole et Mouchard.

1h15 de retard pour :

  • le TER 16840/1 (Tours 12h00 – Part-Dieu 17h52) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 17716 (Marseille 13h06 – Part-Dieu 16h40) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.

50 minutes de retard pour :

  • le TGV 9270 (Lausanne 16h25 – Paris 20h21) en raison de la réutilisation de la rame du 9269.
  • le TER 885680 (Gap 19h30 – Grenoble 21h47) en raison d’un incident technique sur le train.

40 minutes de retard pour :

  • le TER 883103 (Chambéry 7h34 – Moûtiers 8h40) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 16848/9 (Part-Dieu 12h08 – Tours 17h59) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17357 (Romans-sur-Isère 14h22 – Briançon 18h48).

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 5102/3 (Lille Europe 6h02 – Nice 13h33) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 96630/1 (Genève 6h59 – Grenoble 9h05) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 884154 (Saint-Gervais 9h03 – Annecy 10h29) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 5184/5 (Nice 14h27 – Lille Europe 21h57) en raison d’un dérangement d’installation et d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17404/5 (La Brillane 14h11 – Briançon 17h13) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17630 (Grenoble 16h35 – Part-Dieu 18h16) en raison de travaux.
  • l’IR 1701 (Genève aéroport 23h15 – Sion 1h33).

25 minutes de retard pour :

  • le TGV 6641 (Paris 6h27 – Part-Dieu 8h24) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TER 17606 (Grenoble 6h42 – Part-Dieu 8h16).
  • le TGV 9826/7 (Bruxelles 10h21 – Nice 18h05) en raison de travaux.
  • le TGV 5164/5 (Lille Europe 10h26 – Nice 18h05) en raison de travaux.
  • le TER 17717 (Part-Dieu 13h20 – Marseille 16h54) en raison de l’attente d’un personnel à Avignon.
  • le TER 885364 (Gières 14h31 – Saint-André-le-Gaz 15h50).
  • le TER 17696 (Grenoble 14h41 – Part-Dieu 16h16) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17626 (Grenoble 15h19 – Part-Dieu 16h46) en raison de travaux.
  • le TER 17632 (Grenoble 17h18 – Part-Dieu 18h46) même motif.
  • le TER 887343 (Perrache 17h19 – Grenoble 19h09).
  • le TER 18507 (Part-Dieu 17h40 – Modane 20h19).

20 minutes de retard pour :

  • le TER 17604 (Grenoble 6h21 – Part-Dieu 7h50).
  • le TER 17608 (Grenoble 7h18 – Part-Dieu 8h46) en raison de travaux.
  • le TGV 9241 (Paris 7h49 – Milan 14h55) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 17612 (Grenoble 8h24 – Part-Dieu 9h46) en raison de travaux.
  • le TER 17684 (Grenoble 8h44 – Part-Dieu 10h16) même motif.
  • le TER 17620 (Grenoble 12h21 – Part-Dieu 13h46) en raison de travaux.
  • le TER 17699 (Part-Dieu 15h44 – Grenoble 17h13) en raison du retard du 885369.
  • le TER 17628 (Grenoble 16h20 – Part-Dieu 17h46) en raison de travaux.
  • le TGV 5386/7 (Montpellier 16h28 – Rennes 22h54).
  • le TGV 5380/1 (Montpellier 16h28 – Nantes 23h08).
  • le TER 886844/5 (Saint-Étienne 16h50 – Ambérieu 18h25) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 96516/7 (Part-Dieu 17h38 – Évian 20h27) en raison de l’affluence.
  • le TER 96518/9 (Part-Dieu 17h38 – Saint-Gervais 20h57) même motif.
  • le TER 17916 (Chambéry 18h02 – Part-Dieu 19h20).
  • l’IC 741 (Genève aéroport 18h36 – Saint-Gall 22h53) en raison d’une urgence médicale.
  • le TER 17635 (Part-Dieu 18h44 – Grenoble 20h15).
  • l’IR 1749 (Genève aéroport 22h24 – Brigue 1h06) en raison d’un dérangement technique.

15 minutes de retard pour :

  • le TER 96552/3 (Saint-Gervais 5h03 – Part-Dieu 8h22).
  • le TER 96554/5 (Évian 5h34 – Part-Dieu 8h22).
  • le TER 17602 (Grenoble 5h41 – Part-Dieu 7h16).
  • le TER 884350 (Chêne-Bourg 6h04 – Annemasse 6h12).
  • le TER 17510/1 (Annecy 6h37 – Valence 9h46) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 96604/5 (Grenoble 6h55 – Genève 9h00).
  • le TGV 6643 (Paris 7h27 – Part-Dieu 9h24) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 885411 (Saint-André-le-Gaz 7h33 – Gières 8h39) en raison de travaux.
  • le TER 17805 (Dijon 7h40 – Part-Dieu 9h42) en raison de travaux.
  • le TER 883715 (Aix-les-Bains 7h42 – Chambéry 7h52) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 17813 (Dijon 13h40 – Part-Dieu 15h40) en raison de travaux.
  • le TER 885154/5 (Grenoble 16h03 – Chambéry 17h02) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 885369 (Saint-André-le-Gaz 16h08 – Gières 17h21) en raison de la réutilisation de la rame du 885364.
  • le TER 96646/7 (Genève 16h42 – Valence 20h18).
  • le TER 17629 (Part-Dieu 17h14 – Grenoble 18h40).
  • le TER 883137 (Chambéry 17h32 – Bourg-Saint-Maurice 19h17) en raison de travaux.
  • le TER 96520/1 (Part-Dieu 18h38 – Genève 20h27) en raison d’un dérangement aux barrières d’un passage à niveau.
  • le TGV 9785 (Paris 19h11 – Genève 22h19) en raison de travaux.
  • le TER 17637 (Part-Dieu 19h14 – Grenoble 20h37).
  • le TER 884594 (Évian 20h36 – Bellegarde 22h03) en raison de la réutilisation de la rame du 96516/7.

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Venarey-les Laumes : le nouveau train de vie

Posted by ardsl sur 6 septembre 2012

Depuis samedi 25 août, des trains touristiques circulent sur la ligne située entre la gare des Laumes-Alésia et Époisses.

«En voiture tout le monde, le train va partir ! ». Au départ de Venarey-Les Laumes (3100 habitants), une vingtaine de passagers embarquent pour un voyage qui les mènera jusqu’au village d’Époisses (800 habitants). Cela fera bientôt soixante ans que cette ligne avait cessé de transporter des voyageurs. Grâce au pari un peu fou de l’association du chemin de fer touristique de l’Auxois (Acta), la voilà qui renaît à la vie les week-ends, de juin à septembre. Et Christelle Muther, la secrétaire adjointe de l’Acta, espère bien que ce sera pour longtemps. « C’est un projet que l’on souhaite pérenne », souligne-t-elle.

Durant 1h30, les commentaires de la maire adjointe de Semur-en-Auxois (4600 habitants) ponctuent le voyage. Dans les wagons, l’ambiance est conviviale. Il règne comme un parfum d’antan, renforcé par le décor désuet des années soixante-dix. Beaucoup sont d’anciens cheminots ; on trouve aussi des passionnés de chemin de fer tel ­Patrick, un Anglais qui a fait le déplacement depuis la Nièvre. Certains sont venus en famille. « J’ai vu un chevreuil, des chevaux et des vaches ! », claironne Élise, petite Bordelaise de 5 ans. Kylian et Cléia, Alisiens de 4 et 5 ans, ont pour leur part apprécié les passages à ­niveaux. Leur grand-père, Michel, est nostalgique. « Mon père était chef de train sur cette ligne, ça me rappelle des souvenirs ! », lance-t-il.

Un autre regard

Tous les voyageurs sont unanimes : la traversée permet de découvrir la région d’une autre façon. La ville de Semur-en-Auxois depuis le viaduc, passage normalement interdit, apparaît encore plus majestueuse. Autre intérêt : le voyage offre la possibilité de découvrir des villages de renom. Époisses a prévu de chouchouter les passagers qui s’aventureraient dans ses pierres. Des lieux habituellement fermés au public, telles les maisons bourgeoises, ouvrent leurs portes aux aventuriers de la ligne. Certains quittent le train pour s’y promener mais la plupart des passagers retournent dans leur wagon pour le voyage du retour. Des voyageurs en viennent à regretter les trains d’autrefois. Jean-Paul, un ancien cheminot, en fait l’apologie : « ils permettaient de dynamiser l’économie locale. Sans le rail, des villages sont morts ». Cette économie locale, Christelle Muther espère la fortifier par le biais de la ligne. « Promouvoir l’histoire cheminote et valoriser le territoire à travers un moyen de transport qui soit plus qu’un moyen de transport », sont aussi ses objectifs. Pour mener à bien ses visées, l’adjointe peut compter sur le soutien du maire d’Époisses, Marcel Chastang, et sur la motivation des 130 membres d’Acta. Elle compte près de 50% de cheminots de Haute Côte-d’Or. « Nous sommes complètement autonomes vis-à-vis de la SNCF, elle nous loue simplement l’autorail et les voies ferrées« , explique Didier, son secrétaire. « Notre réglementation est approuvée par le ministère des Transports. » Après un arrêt à Semur-en-Auxois, le train stoppe sa course à Venarey-Les Laumes. Cet après-midi, il fera le plein de nouveaux passagers, histoire de montrer que les anciennes locomotives font sortir du train-train quotidien.

Contacts : office de tourisme de Venarey-Les Laumes au 03.80.96.89.13 ; de Semur-en-Auxois au 03.80.97.05.96 ; ou de Montbard au 03.80.92.53.81.

Balades en train touristique le dimanche

L’Association du chemin de fer touristique de l’Auxois organise les dimanches 9, 23 et 30 septembre des circuits en train (commentés) entre Les Laumes-Alésia et Semur-en-Auxois (gare vers l’hôtel des impôts), avec passage par le viaduc.

Horaires

  • Départ aux Laumes à 10h10, 14h10 et 16h10 ; arrivée à Semur à 10h50, 14h50 et 16h50.
  • Départ de Semur à 10h55, 14h55 et 16h55 ; arrivée aux Laumes à 11h50, 15h50 et 17h50.

Tarifs

Billets aller-retour :

  • 8,50 € pour les adultes
  • 4,50 € pour les enfants
  • 5,50 € pour les étudiants, les familles nombreuses, les demandeurs d’emploi et les groupes d’adultes d’au moins 20 personnes.

Les billets sont vendus les jours de circulation sur le quai n° 1 en gare des Laumes-Alésia ou dans le train.

L’adhésion à l’Acta coûte 10€. Contact : acta.association@gmail.com.

(Avec Le Bien Public).

Posted in Bourgogne | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés mercredi 5 septembre

Posted by ardsl sur 5 septembre 2012

Aiserey : un TER percuté par une camionnette

Le TER 891806 (Seurre 8h40 – Dijon 9h26) a été percuté vers 9h par un fourgon qui traversait les voies, au passage à niveau de la D34 d’Aiserey.

D’importants moyens de secours, pompiers, gendarmes, hélicoptère du SAMU, ont été dépêchés sur les lieux.

La camionnette, au volant de laquelle se trouvait un habitant de Magny-lès-Aubigny âgé de 47 ans, a été projetée sur le côté et littéralement pulvérisée au niveau de l’habitacle. Le conducteur de la camionnette a été pris en charge par les pompiers, mais il ne souffrait miraculeusement que de blessures légères. Il a été soumis à des tests d’alcoolémie et de produits stupéfiants qui sont négatifs.

Deux passagères du train, à bord duquel se trouvaient 46 voyageurs, ont été choquées.

La circulation ferroviaire a été interrompue dans les deux sens.

Les passagers ont poursuivi leurs trajets en autocar.

Trains supprimés

  • TER 884650/1 (Saint-Gervais 6h03 – Bellegarde 7h51) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 889655 (Roanne 6h45 – Perrache 8h19) en raison de l’absence d’un membre du personnel.
  • TER 890207 (Lozanne 7h04 – Saint-Paul 7h44) en raison d’un dérangement d’installation.
  • TER 884307 (Annemasse 7h19 – Chêne-Bourg 7h27) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 884356 (Chêne-Bourg 7h34 – Annemasse 7h42) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 96500/1 (Part-Dieu 6h38 – Genève 8h27) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • TER 891806 (Seurre 8h40 – Dijon 9h26) : supprimé uniquement entre Aisery et Dijon, en raison d’une collision avec une camionnette.
  • TER 891808 (Seurre 11h06 – Dijon 11h42) en raison de la collision entre une camionnette et le 891806 à Aiserey.
  • TER 96562/3 (Genève 11h29 – Part-Dieu 13h22) : supprimé uniquement entre Bellegarde et Lyon. Mise en place d’un car de remplacement.
  • TER 887717 (Perrache 16h58 – Givors 17h24) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 887722 (Givors 17h35 – Perrache 18h01) en raison d’un incident technique sur le train.
  • ICN 638 (Bâle 19h03 – Genève aéroport 21h56) : supprimé uniquement entre Cornavin et Cointrin, en raison d’un dérangement technique à la locomotive.

Trains retardés

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 9764 (Genève 7h42 – Paris 10h49) en raison d’une panne à Genève.
  • le TER 886030 (Part-Dieu 17h46 – Mâcon 18h34) en raison de difficultés lors de la préparation du train.

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 5312/3 (Nantes 7h05 – Marseille 13h14) en raison de l’attente de l’attente du 5358/9 au Mans et de l’intervention des forces de l’ordre à Lyon.
  • le TGV 5358/9 (Rennes 7h07 – Marseille 13h14) en raison d’un incident affectant la voie et de l’intervention des forces de l’ordre à Lyon.
  • le TGV 9211 (Paris 10h23 – Zürich 14h26) en raison de la panne d’un train de fret à Velars.
  • le TGV 9580/1 (Francfort 14h01 – Marseille 21h46).

25 minutes de retard pour :

  • le TGV 6601 (Paris 5h50 – Part-Dieu 7h56) en raison de travaux.
  • le TER 96720 (Genève 5h58 – Bellegarde 6h31).
  • le TER 886609 (Roanne 7h10 – Part-Dieu 8h19) en raison d’arrêts supplémentaires et de l’affluence.
  • le TGV 9241 (Paris 7h49 – Milan 14h55).
  • le TER 894258 (Besançon 14h36 – Dijon 15h42) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 9785 (Paris 19h11 – Paris 22h19) en raison d’un incident affectant la voie.
  • le TER 886626 (Part-Dieu 21h12 – Roanne 22h30).

20 minutes de retard pour :

  • le TER 886103 (Perrache 5h40 – Valence 6h52).
  • le TGV 6201 (Paris 6h07 – Montpellier 9h40) en raison de travaux.
  • le TER 875702/3 (Clermont-Ferrand 6h27 – Part-Dieu 8h52) en raison d’une correspondance avec un train retardé à Vichy.
  • le TGV 6643 (Paris 7h27 – Part-Dieu 9h24) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6801 (Part-Dieu 8h07 – Marseille 9h50) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 882111 (Mâcon 8h11 – Bourg-en-Bresse 8h37) en raison de la réutilisation de la rame du 882104.
  • le TER 17564/5 (Valence 8h14 – Annecy 11h24) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • l’EC 32 (Milan 8h25 – Genève 12h18) en raison de travaux.
  • le TER 891805 (Dijon 8h33 – Seurre 9h18) en raison de la collision entre une camionnette et le 891806 à Aiserey.
  • le TER 17974/5 (Part-Dieu 9h08 – Annecy 11h07) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • le TER 17922/3 (Part-Dieu 9h34 – Chambéry 10h53) même motif.
  • le TER 17518/9 (Annecy 9h37 – Chambéry 10h35) même motif.
  • le TGV 9768 (Genève 9h42 – Paris 12h49) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6232 (Figueras 10h20 – Paris 15h53) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TGV 6050 (Montpellier 12h24 – Paris 15h53) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TER 883372 (Modane 12h26 – Chambéry 13h45).
  • l’IC 5959 (Bercy 13h00 – Clermont-Ferrand 16h33) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 9776 (Genève 15h42 – Paris 18h49) en raison d’un incident affectant la voie.
  • l’ICN 638 (Bâle 19h03 – Genève 21h49) en raison d’un dérangement technique à la locomotive.
  • le TER 17818 (Part-Dieu 20h20 – Dijon 22h19).
  • le TER 886038 (Part-Dieu 22h20 – Mâcon 23h05).

15 minutes de retard pour :

  • le TER 17502/3 (Chambéry 5h38 – Valence 7h46) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 873351 (Saint-Germain-des-Fossés 5h45 – Clermont-Ferrand 6h26) en raison de travaux.
  • le TER 883354 (Modane 6h26 – Chambéry 7h45) en raison de travaux.
  • le TER 96608/9 (Valence 6h41 – Genève 9h57).
  • le TER 17706 (Marseille 7h06 – Part-Dieu 10h40) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 882104 (Ambérieu 7h09 – Mâcon 8h06).
  • le TER 17802 (Part-Dieu 8h20 – Dijon 10h19).
  • le TER 889429 (Bourg-en-Bresse 13h31 – Part-Dieu 14h30) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 884620/1 (Bellegarde 14h09 – Saint-Gervais 15h55) en raison de l’intervention des forces de l’ordre à Marignier.
  • le TGV 5372/3 (Marseille 14h44 – Nantes 20h48) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 5370/1 (Marseille 14h44 – Rennes 21h01) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17814 (Part-Dieu 18h20 – Dijon 20h19).
  • le TGV 9784 (Genève 19h42 – Paris 22h49) en raison d’un incident affectant la voie.

(Avec bienpublic.com et Le Bien Public).

Posted in Bourgogne, Passage à niveau, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Alpes du Sud : 3 passages à niveau pourraient être supprimés

Posted by ardsl sur 26 août 2012

Ce n’est pas la première fois qu’un accident se produit au passage à niveau 51, sur la commune de Saint-Martin-de-Queyrières (lire). Ce n’est la première fois, non plus, qu’une voiture et un train entrent en collision. On se souvient du “carrefour des miracles” au Bersac, l’avenue du commandant-Dumont, à Gap, quartier du Boutariq, à Veynes, Mison et Manosque, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Pourtant, selon Réseau Ferré de France (RFF), aucun passage à niveau, dans le département des Hautes-Alpes, n’est considéré comme “dangereux”, selon un classement établi suivant une règle définie par le ministère des Transports.

Sur un total de 77 passages à niveau dans le département, 19 ne sont pas équipés de barrière, ni de signal lumineux.

Tous ne disparaîtront pas. « Mais l’idée est d’en regrouper certains qui sont proches, pour en supprimer« , précise Marc Svetchine, le directeur régional de Réseau Ferré de France en Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

Dans les Hautes-Alpes, trois passages à niveau pourraient être supprimés : Montmaur (passage n°7), La Roche-des-Arnauds (n°10) et Laragne (n°58). À Mison, RFF travaille à améliorer le carrefour, en attendant sa suppression, qui sera coûteuse. À Manosque, des études sont en cours.

“Sécuriser les carrefours où la route est parallèle et proche de la voie ferrée”

Concernant les carrefours avec barrière, « à Gap, par exemple, le passage se situe en ville, on ne peut rien faire. Je ne vois pas comment on pourrait supprimer ça« , estime Marc Svetchine. « Il n’y a pas de danger considérable. Le train arrive ou sort de la gare. »

Quant au passage à niveau où s’est produit l’accident, mercredi 22 août, à Saint-Martin-de-Queyrières, « il y a du relief, la fin de la route n’est pas goudronnée« , constate le directeur régional de RFF. « La partie sur la voie ferrée est une dalle en béton, bien aménagée. Il ne dessert que deux maisons et ne présente pas un grand danger, pas plus qu’un carrefour entre deux routes, avec un “stop”. Les habitants ont l’habitude. Il faudrait investir des millions pour le supprimer, alors que ce n’est pas une priorité« .

Cependant, RFF tente d’améliorer régulièrement la sécurité des passages à niveau. Le maire de Saint-Martin-de-Queyrières, Pierre Denis, souhaiterait sécuriser ce passage. « Le locataire de la maison s’apprête à l’acheter. Pour rentrer chez lui, il faut qu’il traverse la voie ferrée. Nous devons trouver une solution, voir les possibilités de financement. Pourquoi ne pas installer un flash clignotant ? »

Du côté de RFF, « nous devons en discuter. Mais pourquoi pas, si la commune le souhaite. La difficulté, dans les Hautes-Alpes, c’est de sécuriser les carrefours où la route est parallèle et proche de la voie ferrée« , poursuit Marc Svetchine. « On voit parfois des configurations où une voiture attend sur les rails que le passage se libère, ou un chargement de véhicule arrêté qui déborde sur les rails. Il y en a quelques-uns dans le Buëch et entre Veynes et La Freissinouse. On travaille avec le conseil général pour les améliorer et créer des aménagements routiers plus vastes. »

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Alpes du Sud, Passage à niveau | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Saint-Martin-de-Queyrières : collision entre une voiture et un TER

Posted by ardsl sur 23 août 2012

Un terrible accident s’est produit ce mercredi après-midi vers 17h au passage à niveau numéro 51 sur la commune de Saint-Martin-de-Queyrières (Hautes-Alpes).

Une voiture et le TER 17426/7 (Briançon 16h46 – Marseille 21h21) sont entrés en collision. Le passage à niveau n’est pas équipé de barrières. Déjà en 1993, deux personnes avaient trouvé la mort à cet endroit dans des circonstances similaires. Cette fois heureusement, la conductrice de la voiture n’est que blessée. Un miracle.

Le TER a été retardé de 2h30 suite à cette collision.

(Avec ledauphine.com).

Posted in Alpes du Sud, Passage à niveau, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés dimanche 19 août

Posted by ardsl sur 19 août 2012

Trains supprimés

  • TGV 9242 (Milan 10h12 – Paris 17h19) : supprimé uniquement entre Milan et Bardonecchia.
  • TGV 9247 (Paris 12h45 – Milan 19h57) : supprimé uniquement entre Chambéry et Milan.
  • TER 17717 (Part-Dieu 13h20 – Marseille 16h54) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TER 17582/3 (Valence 16h14 – Grenoble 17h29) en raison de l’absence d’un personnel.
  • TGV 6686/7 (Paris 16h57 – Saint-Étienne 19h47) en raison d’un dérangement d’installation.
  • TER 875718/9 (Clermont-Ferrand 17h56 – Part-Dieu 20h20) : supprimé uniquement entre Tarare et Lyon.

Trains retardés

1h30 de retard pour le TGV 6946/7 (Paris 16h45 – Annecy 20h35) en raison d’un incident technique sur le train.

1h de retard pour le TGV 9242 (Bardonecchia 12h48 – Paris 17h19) en raison de l’attente d’un personnel.

50 minutes de retard pour :

  • l’IC 4406/7 (Nantes 14h26 – Part-Dieu 21h20) en raison des conditions climatiques.
  • le TER 875718/9 (Clermont-Ferrand 17h56 – Tarare 19h44) en raison d’un incident technique sur le train.

40 minutes de retard pour :

  • le TER 16840/1 (Tours 12h00 – Part-Dieu 17h52) en raison d’une correspondance avec un train retardé à Saint-Pierre-des-Corps.
  • le TER 18509 (Part-Dieu 19h40 – Modane 22h19).

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 6964 (Annecy 8h31 – Paris 12h11) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6886/7 (Nice 10h57 – Genève 17h16) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TER 96510/1 (Part-Dieu 12h38 – Genève 14h27) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 17619 (Part-Dieu 13h14 – Grenoble 14h40).
  • le TER 884525 (Bellegarde 14h09 – Évian 15h30) en raison de la correspondance avec le 96510/1.
  • le TER 884624/5 (Bellegarde 14h09 – Saint-Gervais 15h55) même motif.
  • le TER 17721 (Part-Dieu 15h20 – Marseille 18h54).

25 minutes de retard pour :

  • le TER 17714 (Marseille 11h06 – Part-Dieu 14h42) en raison d’un incident d’alimentation électrique.
  • le TER 884168 (Saint-Gervais 15h03 – Annecy 16h29) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TER 875716/7 (Clermont-Ferrand 16h55 – Part-Dieu 19h20).
  • le TER 17725 (Part-Dieu 17h20 – Marseille 20h54).
  • le TGV 5186/7 (Montpellier 18h02 – Lille Europe 22h57) en raison d’une correspondance avec un TER retardé à Valence TGV.
  • le TGV 6688/9 (Paris 18h57 – Saint-Étienne 21h47) en raison d’un voyageur malade à bord.
  • le TER 885382 (Gières 19h31 – Perrache 21h41).

20 minutes de retard pour :

  • le TGV 9810/1 (Bruxelles 7h10 – Marseille 12h16).
  • l’IC 4480/1 (Bordeaux 10h44 – Part-Dieu 18h20) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17716 (Marseille 13h06 – Part-Dieu 17h32).
  • le TGV 5372/3 (Marseille 14h44 – Nantes 20h48) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 5370/1 (Marseille 14h44 – Rennes 21h01) même motif.
  • le TER 17718 (Marseille 15h06 – Part-Dieu 18h40).
  • le TER 885896/7 (Valence 16h41 – Grenoble 17h52) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 6880/1 (Toulouse 17h50 – Part-Dieu 21h54).
  • le TGV 9277 (Paris 17h56 – Lausanne 21h47) en raison d’un dérangement à un passage à niveau.
  • le TGV 9287 (Paris 17h56 – Berne 22h30) en raison d’un dérangement à un passage à niveau.
  • le TGV 9781 (Paris 18h11 – Genève 21h27) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5180/1 (Marseille 18h14 – Lille Europe 22h57) en raison de l’attente du 5186/7 à Lyon.

15 minutes de retard pour :

  • le TER 17706 (Marseille 7h06 – Part-Dieu 10h50).
  • le TER 18538 (Bourg-Saint-Maurice 10h55 – Part-Dieu 14h20) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17978/9 (Part-Dieu 12h08 – Annecy 13h59) en raison de l’affluence à Lyon.
  • le TGV 5376/7 (Marseille 15h42 – Le Havre 22h01).
  • le TER 17588/9 (Valence 17h41 – Grenoble 18h52) en raison d’une correspondance avec un train retardé.
  • le TGV 6627 (Paris 17h52 – Part-Dieu 19h56) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TER 17994/5 (Part-Dieu 19h08 – Annecy 20h59).
  • le TGV 9785 (Paris 19h11 – Genève 22h19) en raison d’un dérangement à l’appareil d’enclenchement.

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

La réouverture de la ligne Avignon – Carpentras déclarée d’utilité publique

Posted by ardsl sur 12 août 2012

La réouverture aux voyageurs de la ligne ferroviaire Avignon – Carpentras est plus que jamais sur les rails. Après la “concertation préalable” menée du 15 novembre au 20 décembre 2010 et l’enquête publique menée du 15 février au 15 mars 2012, la réouverture de la ligne a été déclarée d’utilité publique par le préfet du Vaucluse le 3 août 2012.

L’enquête publique se composait de deux enquêtes conjointes, relatives au parcellaire et à la “mise en compatibilité des documents d’urbanisme” sur le projet en question.

Pendant un mois, entre le 15 février et le 15 mars 2012, le public a pu se rendre dans l’une des sept mairies concernées (Avignon, Le Pontet, Sorgues, Entraigues-sur-la-Sorgue, Althen-des-Paluds, Monteux et Carpentras) afin de prendre pleine connaissance du projet.

Pendant toute la durée de ces trois enquêtes, le public a pu :

  • consulter les trois dossiers d’enquête déposés dans les sept mairies concernées ;
  • s’exprimer sur les trois registres d’enquêtes mis à disposition dans chaque mairie, ou par courrier adressé aux mairies des sept communes concernées, à l’attention de la commission d’enquête ;
  • rencontrer les commissaires enquêteurs lors de leurs permanences en mairies.

Un projet marginal dans les années 1970

Selon Ivan Rascle, chef du projet chez Réseau Ferré de France, les conventions de financement devaient être signées avant la fin du mois de mars 2012.

Dans les années 1970, seules quelques associations, qui paraissaient alors un peu marginales, ont cru possible et réclamé la réouverture de cette ligne aux voyageurs. Et puis le projet est apparu viable.

Une étude préliminaire, financée dans le cadre du contrat de plan État-Région 2000-2006, a conclu à sa “faisabilité”. Du coup, le projet a été inscrit dans le contrat de projet 2007-2013.

Réouverture prévue pour le 14 décembre 2014

Et le premier train de voyageurs est annoncé en gare de Carpentras pour fin 2014 !

La liaison Avignon – Carpentras nécessite la remise à niveau de l’infrastructure entre Sorgues et Carpentras qui n’accueille plus que quelques circulations de fret par jour. Un vaste chantier qui comprendra, notamment, le remplacement et l’adaptation de la totalité de la voie pour permettre la circulation de trains jusqu’à 120 km/h (contre 30 km/h aujourd’hui), la rénovation d’ouvrages d’art situés sur la ligne, la signalisation automatique avec commande à distance pour réguler la circulation des trains, l’aménagement des gares et la requalification des sites et de leurs accès, la fermeture de 9 passages à niveau (+ 1 “piéton”) sur les 12 existants.

Les travaux devraient avoir lieu de mars 2013 à juin 2014 avec une fermeture totale de la ligne. La réouverture au service des voyageurs pourrait coïncider avec l’entrée en vigueur du service 2015, soit le dimanche 14 décembre 2014.

La ligne ne sera pas électrifiée dans un premier temps, mais le gabarit réservé pour du 1,5 kV.

Il est envisagé 19 allers-retours entre la cité des Berlingots et celle des Papes. Le trafic sera assuré par 5 rames Régiolis « de 75 m de long ».

Le trajet entre Carpentras et Avignon Centre prendra 30 minutes. Les TER desserviront systématiquement Monteux, Entraigues et Sorgues. La réouverture de la gare du Pontet (terminus de la ligne 1 du futur tram du Grand Avignon) et la création d’une halte « Avignon Facultés » ne faisaient pas partie du projet soumis à enquête.

La ligne demeurera ouverte au fret.

Le coût total de la réouverture est de 79,75M€.

(Avec Vaucluse Matin et laprovence.com).

Posted in Provence | Tagué: , , , , , , , , | 2 Comments »

Pont-Saint-Esprit : le maire prend des mesures après l’accident du passage à niveau

Posted by ardsl sur 8 août 2012

Une minute de silence en guise de prélude, c’est le temps fort du conseil municipal qui s’est tenu mardi 31 juillet. La séance convoquée, en pleine torpeur estivale fut l’occasion pour le maire Roger Castillon de commenter officiellement le dramatique accident du 21 juillet dernier.

Une collision entre un train marchandises et une voiture avait coûté la vie à un touriste danois de 69 ans et son petit-fils de 11 ans.

Dans sa déclaration liminaire, le premier magistrat a exprimé « sa sympathie et sa solidarité » à la famille durement éprouvée. Il a remercié également les gendarmes, les pompiers, la police municipale et les services techniques communaux pour « l’efficacité des décisions prises ».

Le premier magistrat a annoncé une série de mesures pour remédier à la dangerosité du passage à niveau n° 18, situé avenue du président Kennedy, route d’Ardèche, sur la D6086. L’édile a ainsi décidé que pendant ce mois d’août, un agent police surveillera le passage à niveau, le samedi jour de marché, de 10h à 12h30, créneau horaire de fort trafic touristique. Sa mission ? Faire respecter la sécurité au niveau de la traversée ferroviaire.

Le maire de Pont-Saint-Esprit a demandé également à la gendarmerie un « contrôle accru des usagers qui contreviendraient aux règles du code de la route« . Les services communaux ont d’ailleurs installé la semaine dernière cinq panneaux supplémentaires écrits en français, anglais, allemand, et rappelant qu’il ne faut pas s’arrêter sur les rails. Une interdiction de tourner à gauche a été posée avant et après la voie ferrée. Elle concerne les automobilistes arrivant de Saint-Just-d’Ardèche et se rendant à Pont-Saint-Esprit. Par ailleurs, la création d’un carrefour à hauteur de l’intersection entre la D6086 et la rue des Arizonas serait la bienvenue, pour décongestionner la circulation. Le maire a demandé enfin que des mesures « transitoires » soient prises pour sécuriser la traversée ferroviaire. « J’ai saisi le préfet dès le lundi 23 juillet au matin, pour faire pression sur RFF« , a-t-il annoncé.

(Avec Midi Libre).

Posted in Languedoc-Roussillon, Passage à niveau | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :