ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘Rumilly’

Lihsa : une tarification plus attractive depuis le 2 avril

Posted by ardsl sur 1 octobre 2012

Les conseillers généraux de la Haute-Savoie se sont réunis en séance publique lundi 19 mars. Ils ont adopté une nouvelle grille tarifaire pour les lignes interurbaines.

Un car Lisha, le réseau de transports interurbains du Conseil général de la Haute-Savoie

Officiellement, le Département de la Haute-Savoie entend :

  • offrir une alternative modale de déplacement. Cela passe d’abord par une tarification lisible, avant une restructuration du réseau Lihsa.
  • lutter contre la congestion urbaine et périurbaine. Pour cela, il est prévu d’aménager des sites propres dédiés aux transports collectifs. Cela devrait se concrétiser dès 2015 pour la desserte de Sillingy et la Balme-de-Sillingy
  • développer les modes doux de déplacement.

Dans sa communication, le Conseil général de la Haute-Savoie indique que : « le développement des transports en commun est au cœur du dispositif mis au point par le département pour un développement durable des territoires. »

En modifiant profondément la tarification du réseau Lihsa, le Conseil général espère :

  • renforcer l’attractivité des transports.
  • gagner des nouveaux usagers et les fidéliser par des formules d’abonnement très incitatives.
  • convertir les automobilistes en clients des transports publics.

Autant dire que la tâche est immense vu la situation initiale. Le réseau Lihsa transporte seulement 3000 voyageurs par jour (en dehors de la clientèle scolaire).

La tarification en vigueur jusqu’au 1er avril

Il existait près de 300 tarifs différents sur le réseau Lihsa. Cela rendait les tarifs des cars départementaux opaques, incompréhensibles et parfois même dissuasifs.

Les tarifs n’étaient même pas mentionnées sur les fiches horaires (voir nos critiques sur le réseau Lihsa).

La nouvelle tarification à partir du 2 avril

Des tarifs simplifiés

Les usagers paient :

  • pour un trajet unique : 1,50€, 3,50€, 6€, 8€, 10,50€ ou 15€.
  • pour un abonnement mensuel : 30€, 70€, 120€ ou 160€.

Le trajet unique à 1,50€ et l’abonnement mensuel à 30€ sont appliqués sur les lignes suivantes :

Le trajet unique à 1,50€ et l’abonnement mensuel à 30€ sont également appliqués pour la plupart des courts trajets. Quelques exemples :

Le trajet à 3,50€ et l’abonnement mensuel à 70€ sont appliqués pour les trajets de moyenne durée. Quelques exemples :

Le trajet à 6€ et l’abonnement mensuel à 120€ sont appliqués pour les trajets de longue durée. Quelques exemples :

Le trajet à 8€ et l’abonnement mensuel à 160€ sont appliqués sur les trajets très longs. Quelques exemples :

Le trajet à 10,50€ est appliqué sur certains trajets vers Genève. Quelques exemples :

Trajets à 15€ :

La nouvelle tarification, ne s’applique pas à la ligne T74 (Saint-Gervais – Genève).

La communication du CG74 pour accompagner la réforme tarifaire du réseau Lihsa. Le Conseil général a même acheté des espaces publicitaires sur les urbains de la Sibra.

Des tarifs en baisse pour la plupart des usagers

Le Conseil général a fait des estimations sur les évolutions des tarifs payés par les usagers. Les abonnés doivent économiser en moyenne 43€ par mois. Les usagers occasionnels doivent bénéficier d’une baisse du prix du trajet d’environ 1€.

69% des usagers doivent payer moins cher leur utilisation du réseau Lihsa.

Pour 28% des usagers, les tarifs n’évoluent pas. Cela concerne essentiellement les lignes autoroutières et les dessertes des stations de ski.

Enfin 3% des usagers subiront à une hausse estimée à 10 centimes. Il s’agit essentiellement des trajets qui coûtaient moins d’1,50€ avec la tarification actuelle et qui passent à 1,50€, le nouveau tarif minimal du réseau Lihsa (pour un trajet plein tarif).

Des tarifs en baisse qui devraient attirer de nouveaux usagers

Les études menées par le Conseil général tablent sur 196 000€ de recettes supplémentaires générées par une probable hausse de la fréquentation.

Dans le même temps, la baisse des tarifs pour les usagers actuels devrait entraîner une baisse des recettes de 380 000€.

Les calculs du CG 74 montrent que la majorité des usagers bénéficiant des tarifs en baisse sont concentrés sur les lignes Annecy – Duingt – Albertville, Annecy – Talloires, Annecy – Thônes – Le Grand-Bornand / La Clusaz.

Le Conseil général prévoit de prendre en charge 100% des pertes de recettes subies par les transporteurs en 2012. Pour 2013, ce taux est fixé à 75%. Il descendra à 50% en 2014.

Si la nouvelle tarification se traduit par une hausse des recettes :

  • jusqu’à 20%, le transporteur conservera les recettes supplémentaires
  • entre 20% et 30%, le supplément de recettes sera réparti à part égale entre le transporteur et le Département
  • de plus de 30%, le transporteur et le Département décideront d’une adaptation du service.
Publicités

Posted in Bassin annecien, Chablais, Genevois, Tarification, Vallée de l'Arve | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Dates de circulations des trains de nuit Saint-Gervais – Paris et Bourg-Saint-Maurice – Paris

Posted by ardsl sur 28 septembre 2012

Les trains de nuit relient Saint-Gervais-les-Bains – Paris et Bourg-Saint-Maurice – Paris sont quotidiens l’hiver et l’été. Le reste de l’année, ils circulent les vendredis, samedis, dimanches et fêtes. Néanmoins, ils sont supprimés à certaines dates en raison de travaux.

Janvier : circulation quotidienne.

Février : circulation quotidienne.

Mars : circulation quotidienne jusqu’au 23 mars sauf du 12 au 15 mars, en raison de travaux. Circulation les vendredis, samedis, dimanches et fêtes à partir du 24 mars

Avril : circulation les vendredis, samedis, dimanches et fêtes (sauf travaux).

Mai : circulation les vendredis, samedis, dimanches et fêtes (sauf travaux).

Juin : circulation les vendredis, samedis, dimanches et fêtes (sauf travaux).

Juillet : circulation quotidienne (sauf travaux).

Août : circulation quotidienne (sauf travaux).

Septembre : circulation les vendredis, samedis, dimanches et fêtes (sauf travaux).

Octobre : circulation les vendredis, samedis, dimanches et fêtes (sauf travaux).

Novembre : circulation les vendredis, samedis, dimanches et fêtes (sauf travaux).

Décembre : circulation les vendredis, samedis, dimanches et fêtes (sauf travaux).

Train de nuit Saint-Gervais – Paris

5582/3 (Paris Austerlitz 21h36 – Saint-Gervais 7h00)

Dates de circulation

  • Décembre 2011 : vendredi 16.
  • Février 2012 : vendredi 17 et vendredi 24
  • Mars : vendredi 2.

Horaire détaillé : Paris Austerlitz 21h36 – Annecy 4h41/5h28 – Cluses 6h36 – Sallanches 6h51 – Saint-Gervais 7h00.

5582/3 (Paris Austerlitz 21h40 – Saint-Gervais 7h00)

Dates de circulation

  • Décembre 2011 : dimanche 25.

Horaire détaillé : Paris Austerlitz 21h40 – Annecy 4h41/5h28 – Cluses 6h36 – Sallanches 6h51 – Saint-Gervais 7h00.

5594/5 (Paris Austerlitz 19h55 – Saint-Gervais 8h46)

Dates de circulation

  • Juillet : samedi 7.

Horaire détaillé : Paris Austerlitz 19h55 – Chambéry 5h09/40 – Aix-les-Bains 5h53/59 – Rumilly 6h28/29 – Annecy 6h52/59 – La Roche-sur-Foron 7h41/58 – Cluses 8h20/23 – Sallanches 8h35/40 – Saint-Gervais 8h46.

5594/5 (Paris Austerlitz 21h40 – Saint-Gervais 8h46)

Dates de circulation

  • Février : dimanche 19 et dimanche 26.
  • Mars : dimanche 4, dimanche 11, dimanche 18 et dimanche 25.
  • Avril : dimanche 1er, dimanche 22.
  • Mai : dimanche 13.
  • Juin : dimanche 24.
  • Juillet : dimanche 1er, dimanche 8, dimanche 15, dimanche 22 et dimanche 29.
  • Août : dimanche 5, dimanche 12, dimanche 19 et dimanche 26.
  • Septembre : dimanche 9, dimanche 16 et dimanche 23.
  • Octobre : dimanche 7, dimanche 14, dimanche 21 et dimanche 28.
  • Novembre : dimanche 4, dimanche 11, dimanche 18.

Horaire détaillé : Paris Austerlitz 21h40 – Chambéry 5h09/40 – Aix-les-Bains 5h53/59 – Rumilly 6h28/29 – Annecy 6h52/59 – La Roche-sur-Foron 7h41/58 – Cluses 8h20/23 – Sallanches 8h35/40 – Saint-Gervais 8h46.

5594/5 (Paris Austerlitz 22h24 – Saint-Gervais 8h46)

Date de circulation

  • Mai : jeudi 17.
  • Juillet : lundi 16, mardi 17, mercredi 18, jeudi 19, vendredi 20, lundi 23, mardi 24, mercredi 25, jeudi 26, vendredi 27, lundi 30 et mardi 31.
  • Août : mercredi 1er, jeudi 2 et vendredi 3.

Horaire détaillé : Paris Austerlitz 22h24 – Chambéry 5h05/40 – Aix-les-Bains 5h53/59 – Rumilly 6h28/29 – Annecy 6h52/59 – La Roche-sur-Foron 7h41/58 – Cluses 8h20/23 – Sallanches 8h35/40 – Saint-Gervais 8h46.

5594/5 (Paris Austerlitz 23h12 – Saint-Gervais 8h46)

Dates de circulation

  • Février : vendredi 17, samedi 18, lundi 20, mardi 21, mercredi 22, jeudi 23, vendredi 24, samedi 25 et lundi 27.
  • Mars : jeudi 1er, vendredi 2, samedi 3, lundi 5, mardi 6, mercredi 7, jeudi 8, vendredi 9, samedi 10, vendredi 16, samedi 17, du lundi 19 au samedi 24, vendredi 30 et samedi 31.
  • Avril : vendredi 6, samedi 7, dimanche 8, lundi 9, vendredi 20, samedi 21, vendredi 27.
  • Mai : mardi 1er, vendredi 4, samedi 5, dimanche 6, mardi 8, vendredi 11 et samedi 12, mercredi 16, vendredi 18, samedi 19 et vendredi 25.
  • Juin : vendredi 1er, vendredi 8, vendredi 15 et samedi 30.
  • Juillet : lundi 2, mardi 3, mercredi 4, jeudi 5, vendredi 6, lundi 9, mardi 10, mercredi 11, jeudi 12, vendredi 13, samedi 14, samedi 21 et samedi 28.
  • Août : samedi 4, lundi 6, mardi 7, mercredi 8, jeudi 9, vendredi 10, samedi 11,  lundi 13, mardi 14, mercredi 15, jeudi 16, vendredi 17, samedi 18, lundi 20, mardi 21, mercredi 22, jeudi 23, vendredi 24, samedi 25, lundi 27, mardi 28, mercredi 29, jeudi 30 et vendredi 31.
  • Septembre : samedi 1er, dimanche 2, vendredi 7, samedi 8, vendredi 14, samedi 15, vendredi 21, samedi 22, vendredi 28 et samedi 29.
  • Octobre : vendredi 5, samedi 6, vendredi 12, samedi 13, vendredi 19 et samedi 27.
  • Novembre : jeudi 1er, samedi 3, samedi 10, samedi 17 et samedi 24.
  • Dimanche : samedi 1er.

Horaire détaillé : Paris Austerlitz 23h12 – Chambéry 5h09/40 – Aix-les-Bains 5h53/59 – Rumilly 6h28/29 – Annecy 6h52/59 – La Roche-sur-Foron 7h41/58 – Cluses 8h20/23 – Sallanches 8h35/40 – Saint-Gervais 8h46.

5596/7 (Saint-Gervais 19h12 – Paris Austerlitz 6h31)

Dates de circulation

  • Avril : dimanche 1er.

5596/7 (Saint-Gervais 19h12 – Paris Austerlitz 6h33)

Dates de circulation

  • Février : samedi 4, dimanche 5, samedi 11, dimanche 12, samedi 18, dimanche 19, samedi 25 et dimanche 26.
  • Mars : samedi 3, dimanche 4, samedi 10, dimanche 11, samedi 17, dimanche 18, samedi 24, dimanche 25 et samedi 31.
  • Avril : samedi 7, dimanche 8, samedi 21 et dimanche 22.
  • Mai : samedi 5, dimanche 6, samedi 12, dimanche 13 et samedi 19.
  • Juin : dimanche 24 et samedi 30.
  • Juillet : dimanche 1er, samedi 7, dimanche 8, samedi 14, dimanche 15, samedi 21, dimanche 22, samedi 28 et dimanche 29.
  • Août : samedi 4, dimanche 5, samedi 11, dimanche 12, samedi 18, dimanche 19, samedi 25 et dimanche 26.
  • Septembre : samedi 1er, dimanche 2, samedi 8, dimanche 9, samedi 15, dimanche 16, samedi 22, dimanche 23 et samedi 29.
  • Octobre : samedi 6, dimanche 7, samedi 13, dimanche 14, dimanche 21, samedi 27 et dimanche 28.
  • Novembre : samedi 3, dimanche 4, samedi 10, dimanche 11, samedi 17, dimanche 18 et samedi 24.
  • Décembre : samedi 1er et samedi 8.

Horaire détaillé : Saint-Gervais 19h12 – Sallanches 19h18/22 – Cluses 19h34/42 – La Roche-sur-Foron 20h04/25 – Annecy 21h02/07 – Rumilly 21h35/41 – Aix-les-Bains 21h58/22h03 – Chambéry 22h19/50 – Paris Austerlitz 6h33.

5596/7 (Saint-Gervais 20h13 – Paris Austerlitz 6h18)

Dates de circulation

  • Février : mercredi 1er, jeudi 2, vendredi 3, du lundi 6 au vendredi 10, du lundi 13 au vendredi 17, du lundi 20 au vendredi 24 et lundi 27.
  • Mars : jeudi 1er, vendredi 2, du lundi 5 au vendredi 9, vendredi 16, lundi 19 au vendredi 23 et vendredi 30.
  • Avril : vendredi 6, lundi 9, vendredi 20 et vendredi 27.
  • Mai : mardi 1er, vendredi 4, mardi 8, vendredi 11, mercredi 16, jeudi 17, vendredi 18 et vendredi 25.
  • Juin : vendredi 1er, vendredi 8 et vendredi 15.
  • Juillet : lundi 2, mardi 3, mercredi 4, jeudi 5, vendredi 6, lundi 9, mardi 10, mercredi 11, jeudi 12, vendredi 13, lundi 16, mardi 17, mercredi 18, jeudi 19, vendredi 20, lundi 23, mardi 24, mercredi 25, jeudi 26, vendredi 27, lundi 30 et mardi 31.
  • Août : mercredi 1er, jeudi 2, vendredi 3, lundi 6, mardi 7, mercredi 8, jeudi 9, vendredi 10, lundi 13, mardi 14, mercredi 15, jeudi 16, vendredi 17, lundi 20, mardi 21, mercredi 22, jeudi 23, vendredi 24, lundi 27, mardi 28, mercredi 29, jeudi 30 et vendredi 31.
  • Septembre : vendredi 7, vendredi 14, vendredi 21 et vendredi 28.
  • Octobre : vendredi 5, vendredi 12, vendredi 19.
  • Novembre : jeudi 1er et vendredi 2.

Horaire détaillé : Saint-Gervais 20h13 – Sallanches 20h19/23 – Cluses 20h35/43 – La Roche-sur-Foron 21h05/50 – Annecy 22h20/30 – Rumilly 22h38/44 – Aix-les-Bains 22h59/23h04 – Chambéry 23h16/48 – Paris Austerlitz 6h18.

5598/9 Saint-Gervais 20h42 – Paris Austerlitz 5h45

Dates de circulation

  • Février : samedi 25.
  • Mars : samedi 3.

Remarques :

  1. Le train de nuit 5596/7 Saint-Gervais – Paris circule avec deux horaires différents. Il part de Saint-Gervais à 20h13 du lundi au vendredi et dès 19h12 le week-end (en raison de travaux).
  2. Les trains de nuit ont été supprimés les mardi 28 et mercredi 29 février en raison d’une grève.
  3. Les trains de nuit ont été supprimés du lundi 12 au jeudi 15 mars en raison de travaux.
  4. Les trains de nuit ont été supprimés vendredi 13, samedi 14 et dimanche 15 avril en raison de la fermeture de la ligne Annecy – La Roche-sur-Foron en raison de travaux.
  5. Les trains de nuit ont été supprimés samedi 28 et dimanche 29 avril.
  6. Les trains de nuit ont été supprimés dimanche 20, samedi 26, dimanche 27 et lundi 28 mai en raison de travaux en Rhône-Alpes.
  7. Les trains de nuit ont été supprimés samedi 2, dimanche 3, samedi 9, dimanche 10, samedi 16, dimanche 17, vendredi 22, samedi 23 et vendredi 29 juin.
  8. Les trains de nuit sont supprimés dimanche 30 septembre et samedi 20 octobre.
  9. Ouverture prochaine des réservations pour le vendredi 26 octobre.

Train de nuit Bourg-Saint-Maurice – Paris

5703 Paris Austerlitz 22h27 – Bourg-Saint-Maurice 6h58

Date de circulation

  • Décembre 2011 : dimanche 25.

Horaire détaillé : Paris Austerlitz 22h27 – Chambéry 4h59/5h02 – Albertville 5h36 – Moûtiers 6h16 – Aime 6h34 – Landry 6h46 – Bourg-Saint-Maurice 6h58.

5703 Paris Austerlitz 22h27 – Bourg-Saint-Maurice 7h02

Dates de circulation

  • Décembre 2011 : vendredi 16 et vendredi 23.
  • Février : vendredi 10, vendredi 17, vendredi 24.
  • Mars : vendredi 2 et vendredi 9.

Horaire détaillé : Paris Austerlitz 22h27 – Chambéry 4h43/49 – Albertville 5h29/44 – Moûtiers 6h08/20 – Aime-la-Plagne 6h40/44 – Landry 6h51/54 – Bourg-Saint-Maurice 7h02.

5705 Paris Austerlitz 19h55 – Bourg-Saint-Maurice 7h35

Dates de circulation

  • Juillet : samedi 7.

Horaire détaillé : Paris Austerlitz 19h55 – Chambéry 5h09/32 – Albertville 6h07/27 – Moûtiers 6h56/7h01 – Aime 7h14/17 – Landry 7h24/27 –  Bourg-Saint-Maurice 7h35.

5705 Paris Austerlitz 21h40 – Bourg-Saint-Maurice 7h45

Dates de circulation

  • Février : dimanche 19 et dimanche 26.
  • Mars : dimanche 4, dimanche 11, dimanche 18 et dimanche 25.
  • Avril : dimanche 1er, dimanche 15 et dimanche 22.
  • Mai : dimanche 13, dimanche 20 et lundi 28.
  • Juin : dimanche 24.
  • Juillet : les dimanches 1er, 8, 15, 22 et 29.
  • Août : les dimanches 5, 12, 19 et 26.
  • Septembre : les dimanches 9, 16 et 23.
  • Octobre : les dimanches 7, 14, 21 et 28.
  • Novembre : les dimanches 4, 11, 18.

Horaire détaillé : Paris Austerlitz 21h40 – Chambéry 5h09/32 – Albertville 6h07/27 – Moûtiers 7h02/11 – Aime 7h25/28 – Landry 7h35/38 – Bourg-Saint-Maurice 7h45.

5705 Paris Austerlitz 22h24 – Bourg-Saint-Maurice 7h45

Date de circulation

  • Mai : jeudi 17 et dimanche 27.
  • Juillet : lundi 16, mardi 17, mercredi 18, jeudi 19, vendredi 20, lundi 23, mardi 24, mercredi 25, jeudi 26, vendredi 27, lundi 30 et mardi 31.
  • Août : mercredi 1er et jeudi 2.

Horaire détaillé : Paris Austerlitz 22h24 – Chambéry 5h09/32 – Albertville 6h07/27 – Moûtiers 7h02/11 – Aime 7h25/28 – Landry 7h35/38 – Bourg-Saint-Maurice 7h45.

5705 Paris Austerlitz 23h12 – Bourg-Saint-Maurice 7h45

Dates de circulation

  • Février : vendredi 17, samedi 18, lundi 20, mardi 21, mercredi 22, jeudi 23, vendredi 24, samedi 25 et lundi 27.
  • Mars : vendredi 2, samedi 3, du lundi 5 au samedi 10, vendredi 16, samedi 17, du lundi 19 au samedi 24, vendredi 30, samedi 31.
  • Avril : vendredi 6, samedi 7, dimanche 8, lundi 9, vendredi 13, samedi 14, vendredi 20, samedi 21 et vendredi 27.
  • Mai : mardi 1er, vendredi 4, samedi 5, dimanche 6, mardi 8, vendredi 11, samedi 12, mercredi 16, vendredi 18, samedi 19, vendredi 25 et samedi 26.
  • Juin : vendredi 1, vendredi 8, vendredi 15 et samedi 30.
  • Juillet : lundi 2, mardi 3, mercredi 4, jeudi 5, vendredi 6, lundi 9, mardi 10, mercredi 11, jeudi 12, vendredi 13, samedi 14, samedi 21 et samedi 28.
  • Août : samedi 4, lundi 6, mardi 7, mercredi 8, jeudi 9, samedi 11, lundi 13, mardi 14, mercredi 15, jeudi 16, vendredi 17, samedi 18, lundi 20, mardi 21, mercredi 22, jeudi 23, vendredi 24, samedi 25, lundi 27, mardi 28, mercredi 29, jeudi 30 et vendredi 31.
  • Septembre : samedi 1er, dimanche 2, vendredi 7, samedi 8, vendredi 14, samedi 15, vendredi 21 et samedi 22, vendredi 28 et samedi 29.
  • Octobre : samedi 6, vendredi 12, samedi 13, vendredi 19 et samedi 27.
  • Novembre : jeudi 1er, samedi 3, samedi 10, samedi 17 et samedi 24.
  • Décembre : samedi 1er et samedi 8.

Horaire détaillé : Paris Austerlitz 23h12 – Chambéry 5h09/32 – Albertville 6h07/27 – Moûtiers 7h02/11 – Aime 7h25/28 – Landry 7h35/38 – Bourg-Saint-Maurice 7h45.

5706 Bourg-Saint-Maurice 20h05 – Paris Austerlitz 6h33

Dates de circulation

  • Février : samedi 18, dimanche 19, samedi 25, dimanche 26.
  • Mars : samedi 3, dimanche 4, samedi 10, dimanche 11, samedi 17, dimanche 18, samedi 24, dimanche 25 et samedi 31.
  • Avril : dimanche 1er, samedi 7, dimanche 8, samedi 14, dimanche 15, samedi 21 et dimanche 22.
  • Mai : samedi 5, dimanche 6, samedi 12, dimanche 13, samedi 19, dimanche 20, samedi 26 et dimanche 27.
  • Juin : dimanche 24 et samedi 30.
  • Juillet : dimanche 1er, samedi 7, dimanche 8, samedi 14, dimanche 15, samedi 21, dimanche 22, samedi 28 et dimanche 29.
  • Août : samedi 4, dimanche 5, samedi 11, dimanche 12, samedi 18, dimanche 19, samedi 25 et dimanche 26.
  • Septembre : samedi 1er, dimanche 2, samedi 8, dimanche 9, samedi 15, dimanche 16, samedi 22, dimanche 23 et samedi 29.
  • Octobre : samedi 6, dimanche 7, samedi 13, dimanche 14, dimanche 21, samedi 27 et dimanche 28.
  • Novembre : samedi 3, dimanche 4, samedi 10, dimanche 11, samedi 17, dimanche 18 et samedi 24.
  • Décembre : samedi 1er et samedi 8.

Horaire détaillé : Bourg-Saint-Maurice 20h05 – Landry 20h12/15 – Aime-La-Plagne 20h22/27 – Moûtiers 20h41/46 – Albertville 21h15/32 – Chambéry 22h15/50 – Paris Austerlitz 6h33.

5706 Bourg-Saint-Maurice 21h08 – Paris Austerlitz 6h18

Dates de circulation

  • Février : mercredi 1er, jeudi 2, vendredi 3, du lundi 6 au vendredi 10, du lundi 13 au vendredi 17, du lundi 20 au vendredi 24 et lundi 27.
  • Mars : jeudi 1er, vendredi 2, lundi 5 au vendredi 9, vendredi 16, du lundi 19 au vendredi 23 et vendredi 30.
  • Avril : vendredi 6, lundi 9, vendredi 13, vendredi 20 et vendredi 27.
  • Mai : mardi 1er, vendredi 4, mardi 8, vendredi 11, mercredi 16, jeudi 17, vendredi 18, vendredi 25 et lundi 28.
  • Juin : vendredi 1er, vendredi 8 et vendredi 15.
  • Juillet : lundi 2, mardi 3, mercredi 4, jeudi 5, vendredi 6, lundi 9, mardi 10, mercredi 11, jeudi 12, vendredi 13, lundi 16, mardi 17, mercredi 18, jeudi 19, vendredi 20, lundi 23, mardi 24, mercredi 25, jeudi 26, vendredi 27, lundi 30 et mardi 31.
  • Août : mercredi 1er, jeudi 2, lundi 6, mardi 7, mercredi 8, jeudi 9, lundi 13, mardi 14, mercredi 15, jeudi 16, vendredi 17, lundi 20, mardi 21, mercredi 22, jeudi 23, vendredi 24, lundi 27, mardi 28, mercredi 29, jeudi 30 et vendredi 31.
  • Septembre : vendredi 7, vendredi 14, vendredi 21 et vendredi 28.
  • Octobre : vendredi 5, vendredi 12 et vendredi 19.
  • Novembre : jeudi 1er et vendredi 2.

Horaire détaillé : Bourg-Saint-Maurice 21h08 – Landry 21h15/18 – Aime-la-Plagne 21h26/29 – Moûtiers 21h42/45 – Albertville 22h06/25 – Chambéry 23h12/48 – Paris Austerlitz 6h18.

5709 Paris Austerlitz 23h29 – Bourg-Saint-Maurice 8h27

Dates de circulation

  • Février : vendredi 17.

Horaire détaillé : Paris 23h29 – Albertville 6h49 – Aime 8h06 – Landry 8h16 – Bourg-Saint-Maurice 8h27.

5709 Paris Austerlitz 23h57 – Bourg-Saint-Maurice 8h27

Dates de circulation

  • Février : samedi 18, samedi 25.

Horaire détaillé : Paris 23h57 – Albertville 6h49 – Aime 8h06 – Landry 8h16 – Bourg-Saint-Maurice 8h27.

5710 Bourg-Saint-Maurice 20h46 – Paris Austerlitz 5h33

Dates de circulation

  • Février : samedi 11, samedi 25.
  • Mars : samedi 3, samedi 10.

Horaire détaillé : Bourg-Saint-Maurice 20h46 – Landry 20h53/56 – Aime 21h04/07 – Moûtiers 21h24/28 – Albertville 22h03 – Chambéry 22h35/38 – Aix-les-Bains 22h50/53 – Paris Austerlitz 5h33.

5710 Bourg-Saint-Maurice 20h46 – Paris Austerlitz 5h33

Dates de circulation

  • Décembre 2011 : dimanche 25.
  • Janvier 2012 : dimanche 1er.

Horaire détaillé : Bourg-Saint-Maurice 21h25 – Landry 21h36 – Aime 21h48 – Moûtiers 22h08 – Albertville 22h54 – Chambéry 23h33/36 – Aix-les-Bains 23h48/51 – Paris Austerlitz 5h33.

Remarques :

  1. Le train de nuit 5706 Bourg-Saint-Maurice – Paris circule avec deux horaires différents. Il part de Bourg-Saint-Maurice à 21h08 du lundi au vendredi et dès 19h12 le week-end (en raison de travaux).
  2. Les trains de nuit ont été supprimés les mardi 28 et mercredi 29 février en raison d’une grève.
  3. Les trains de nuit ont été supprimés du lundi 12 au jeudi 15 mars en raison de travaux.
  4. Les trains de nuit ont été supprimés samedi 28 et dimanche 29 avril (travaux entre Chambéry et Saint-Pierre-d’Albigny).
  5. Les trains de nuit ont été supprimés samedi 2, dimanche 3, samedi 9, dimanche 10, samedi 16, dimanche 17, vendredi 22, samedi 23 et vendredi 29 juin.
  6. Les trains de nuit sont supprimés les vendredis 3 et 10 août en raison de travaux en Savoie.
  7. Les trains de nuit sont supprimés dimanche 30 septembre et samedi 20 octobre.
  8. Ouverture prochaine des réservations pour le vendredi 26 octobre.

Posted in Bassin annecien, Savoie, Service 2012, Travaux, Vallée de l'Arve | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Rumilly : des navettes entre la gare et les principales entreprises

Posted by ardsl sur 16 septembre 2012

À l’occasion de la Semaine Européenne de la Mobilité et dans le cadre du Plan de Déplacement Inter-Entreprises (PDIE) MOBIALB’ qu’il coordonne et anime, le CAE ( Comité d’Action Économique « Rumilly – Alby développement» ) offre l’opportunité aux entreprises de l’Albanais et à leurs salariés, de tester du lundi 17 au vendredi 21 septembre 2012 un mode alternatif à la voiture individuelle.

Une navette est mise à disposition du lundi 17 au vendredi 21 septembre de 4h35 à 20h30, entre la gare de Rumilly, et les zones d’activités de Rumilly et Alby-sur-Chéran.

Cette navette a pu être mise en place grâce au partenariat d’entreprises membres du PDIE MOBIALB’, Dupessey (un transporteur routier, dont le siège se trouve route d’Aix-les-Bains à Rumilly), Seb (dont la filiale Tefal, est implantée ZI des Granges à Rumilly) et Galderma (un laboratoire de dermatologie, située ZI Touvière à Alby-sur-Chéran).

L’accès à cette navette se fait sur réservation préalable auprès du CAE au 04 50 64 68 06.

La gare de Rumilly (13600 habitants) est desservie par 50 trains régionaux du lundi au vendredi. Télécharger la fiche horaire TER  Annecy – Rumilly – Aix-les-Bains – Chambéry. Le TER est le seul transport public qui dessert efficacement la ville de Rumilly.

Les lignes Lihsa 31 (Rumilly – Annecy, via Alby-sur-Chéran), 32 (Rumilly – Annecy, via Vallières) et 33 (Rumilly – Annecy, via Marcellaz-Albanais) ne font pas office de rabattement vers la gare de Rumilly.

La Communauté de communes du canton de Rumilly ne possède pas pour l’heure la compétence transports urbains. Elle souhaite néanmoins définir sa propre politique des déplacements, des transports et de la mobilité. Pour cela, elle a lancé l’élaboration d’un schéma directeur des déplacements et des infrastructures. Les objectifs du schéma directeur sont les suivants :

  • Favoriser la cohérence entre développement urbain et efficacité du système de déplacements
  • Maîtriser l’usage de la voiture
  • Développer et promouvoir les modes de déplacements doux
  • Mettre en place des services de transports publics
  • Favoriser l’intermodalité
  • Organiser et planifier le développement du réseau d’infrastructures.

Le schéma directeur des déplacements et infrastructures doit traiter de l’ensemble des modes de déplacements (transports en commun, transports individuels motorisés, vélo, marche à pied) et doit tenir également compte des équipements structurants, des infrastructures routières existantes et en projet. Il doit permettre de définir la politique des déplacements de la Communauté de communes, notamment dans les secteurs suivants :

  • la hiérarchisation du réseau de voiries et les plans de circulation
  • la politique de stationnement
  • l’offre de transports en commun et l’intermodalité
  • les cheminements piétonniers
  • la politique cyclable
  • les services à la mobilité (covoiturage, auto-partage, conseil en mobilité, plans de déplacements entreprises…)
  • les mesures d’accompagnement et de valorisation des modes de déplacements alternatifs etc.

Une étude, en 3 phases a été lancée le 20 février :

  • Phase 1 : réalisation d’un diagnostic du système de déplacements et de transports, et des pratiques de mobilité des habitants du canton de Rumilly
  • Phase 2 : élaboration et analyses d’un scénario « au fil de l’eau » poursuivant les tendances actuelles et de plusieurs scénarios prospectifs
  • Phase 3 : approfondissement du scénario final et élaboration du schéma directeur et de son programme d’actions à court, moyen et long termes

Le schéma directeur permet aussi d’étudier les modalités d’une éventuelle prise de compétence de la Communauté de communes dans l’organisation des transports urbains à l’échelle du canton, en lieu et place du Département. Concrètement, cette nouvelle compétence se traduirait par la création d’un Périmètre de Transports Urbains (PTU), érigeant ainsi la Communauté de communes en Autorité Organisatrice des Transports Urbains (AOTU) sur son territoire, à l’instar des intercommunalités voisines d’Annecy (C2A) ou d’Aix-les-Bains (CALB).

La communauté de communes de Rumilly pourrait donc mettre en place à partir de 2013 ou 2014 un service de transports urbains sur son territoire. La ville de Rumilly retrouverait alors une desserte en transports urbains qui avait été supprimée par la municipalité actuelle.

En attendant ce sont les entreprises qui substituent au Département, à la Communauté de communes et à la ville de Rumilly du 17 au 21 septembre (dans le cadre à la semaine de la mobilité) pour organiser des transports collectifs entre la gare et les zones industrielles.

À terme, la mise en place d’un réseau de transports urbains dans l’Albanais devrait permettre une desserte des zones industrielles. Ainsi les salariés pourraient alors venir en TER à Rumilly, puis prendre une navette jusqu’à leur lieu de travail.

Posted in Bassin annecien | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Matches de l’Olympique Lyonnais à Gerland : allez-y en TER et en métro

Posted by ardsl sur 17 août 2012

La gare Jean-Macé est à 5 minutes en métro du stade de Gerland.

Les deux premiers matches de Lyon à domicile dans le championnat de France de football de Ligue 1 se jouent à 17h les samedis 18 août et 1er septembre. Cet horaire permet de venir et de repartir en transports publics depuis une grande partie de la Région Rhône-Alpes. Ainsi vous éviterez les nombreux bouchons sur les autoroutes autour de Lyon et les routes menant du stade de Gerland.

Samedi 18 août, Lyon reçoit Troyes. Le 1er septembre Lyon affronte Valenciennes. Ces 2 matches sont programmés à 17h au stade de Gerland (40494 places dans le septième arrondissement).

La ligne B du métro a son terminus à Gerland, avec des rames toutes les 3 à 4 minutes avant et après le match. La ligne B dessert les gares SNCF Jean-Macé et Part-Dieu.

Voici les horaires des trains à utiliser :

  • ligne Saint-André-le-Gaz – Jean-Macé. Aller : prendre le TER 887334 (Saint-André-le-Gaz 15h15 – Jean-Macé 16h01). Retour : prendre le TER 887353 (Jean-Macé 20h00 – Saint-André-le-Gaz 20h47).
  • depuis Grenoble et Voiron. Aller : prendre le TER 17624 (Grenoble 14h22 – Part-Dieu 15h46). Retour : prendre le TER 17641 (Part-Dieu 20h14 – Grenoble 21h35).
  • depuis Genève et Bellegarde-sur-Valserine. Aller : prendre le TER 96564/5 (Genève 13h29 – Part-Dieu 15h22) ou le TGV 6816/7 (Genève 14h42 – Part-Dieu 16h26). Retour : prendre le TGV 6866/7 (Part-Dieu 19h34 – Genève 21h16) ou le TER 96522/3 (Part-Dieu 20h38 – Genève 22h31).
  • depuis Annecy, Rumilly, Albens et Aix-les-Bains. Aller : prendre le TER 17954/5 (Annecy 14h00 – Part-Dieu 15h52). Retour : prendre le TER 18509 (Part-Dieu 19h40 – Chambéry 20h58), puis le TER 885892/3 (Chambéry 21h24 – Annecy 22h22).
  • depuis Valence, Tain-l’Hermitage, Saint-Vallier, Saint-Rambert-d’Albon, Le Péage-de-Roussillon, Saint-Clair-du-Rhône et Vienne. Aller : prendre le TER 886118 (Valence 14h29 – Part-Dieu 15h40). Retour : prendre le TER 886147 (Jean-Macé 19h44 – Valence 20h52).
  • depuis Vienne, Chasse-sur-Rhône, Sérézin, Feyzin et Saint-Fons. Aller : prendre le TER 887134 (Vienne 15h04 – Jean-Macé 15h31). Retour : prendre le TER 887145 (Jean-Macé 19h28 – Vienne 19h56).
  • ligne Firminy – Perrache. Aller : prendre le TER 886274/5 (Firminy 14h38 – Perrache 15h54). Retour : prendre le TER 886744/5 (Part-Dieu 19h24 – Saint-Étienne 20h10) ou le TER 886242/3 (Perrrache 19h36 – Firminy 20h50) ou le TER 886748/9 (Part-Dieu 20h24 – Saint-Étienne 21h10) ou le TER 886244/5 (Perrache 20h36 – Firminy 21h50).
  • ligne Lozanne – Lyon Saint-Paul. Aller : prendre le car TER 76875 (Lozanne 15h17 – Gorge-de-Loup 15h53). Retour : prendre le car TER 76882 (Gorge-de-Loup 20h11 – Lozanne 21h02).
  • ligne Brignais – Lyon Saint-Paul. Aller : prendre le car TER 49579 (Brignais 15h14 – Gorge-de-Loup 15h43). Retour : prendre le car 49642 (Gorge-de-Loup 20h25 – Brignais 20h50).
  • ligne Sain-Bel – Lyon Saint-Paul. Aller : prendre le car TER 76793 (Sain-Bel 15h07 – Gorge-de-Loup 15h56). Retour : prendre le car TER 76808 (Gorge-de-Loup 20h00 – Saint-Bel 20h46).
  • ligne Clermont-Ferrand – Lyon. Aller : prendre l’IC 5528/9 (Clermont-Ferrand 13h56 – Part-Dieu 16h20). Retour : prendre le TER 889674 (Perrache 19h41 – Vaise 19h47 – Roanne 21h15) ou le TER 875746/7 (Part-Dieu 20h40 – Clermont-Ferrand 23h08).
  • depuis Villefranche-sur-Saône. Aller : prendre le TER 17759 (Bercy 9h38 – Part-Dieu 14h40) ou le TER 887133 (Villefranche 15h41 – Jean-Macé 16h27). Retour : prendre le TER 886186 (Jean-Macé 19h17 – Mâcon 20h30) ou le TER 887150 (Jean-Macé 19h33 – Villefranche 20h19).
  • ligne Bourg-en-Bresse – Lyon. Aller : prendre le TER 886431 (Bourg-en-Bresse 14h45 – Part-Dieu 15h35). Retour : prendre le TER 886186 (Jean-Macé 19h17 – Mâcon 20h30), puis le car TER 49629 (Mâcon 20h57 – Bourg 21h30) ou le TER 96522/3 (Part-Dieu 20h38 – Ambérieu 21h01), puis le car TER 49726 (Ambérieu 21h11 – Bourg 21h51) ou le TER 886458 (Part-Dieu 21h25 – Bourg 22h30).
  • ligne Lyon – Ambérieu. Aller : prendre le TER 886728/9 (Ambérieu 14h07 – Part-Dieu 14h48). Retour : prendre le TER 886856/7 (Part-Dieu 21h12 – Ambérieu 21h53).
  • ligne Chambéry – Lyon. Aller : prendre le TER 18518 (Chambéry 15h02 – Part-Dieu 16h20). Retour : prendre le TER 18509 (Part-Dieu 19h40 – Chambéry 20h58).

Pour rejoindre la ligne B du métro :

  • depuis Perrache, prendre le T2 ou un TER.
  • depuis Vaise et Gorge-de-Loup, prendre le métro D jusqu’à Saxe-Gambetta.

La ligne de bus 60 (Perrache – Feyzin) dessert aussi le stade de Gerland. Sa fréquence est d’un passage toutes les 30 minutes.

Posted in Loisirs, Rhône | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SNCF veut concurrencer la voiture avec ses Intercités low cost

Posted by ardsl sur 13 juin 2012

Misant sur la hausse du prix de l’essence, la compagnie ferroviaire tente une percée sur le marché des vacances avec des billets « 100% éco ». À partir du 30 juin 2012, elle revisite son offre de trains Intercités avec des tarifs à partir de 15 euros. Même les couettes dans les trains de nuit seront plus moelleuses.

Pour les vacances, il y a une vie à côté des TGV. C’est le message que semble vouloir faire passer SNCF avec le toilettage de son offre commerciale sur les trains Intercités, qui sont par ailleurs en train de subir une cure de rénovation.

Chaque jour, ils transportent 100000 voyageurs contre 300000 pour les TGV.

Objectif, « ramener les automobilistes vers le train« , résume Christophe Fanichet, directeur de l’activité Intercités.

Une offre loisir pour tenter de grignoter des parts de marché sur la voiture, sans faire de l’ombre aux autres trains Intercités ou au TGV, en attendant l’arrivée d’autocars longue distance à l’intérieur du territoire français ? « Cette offre ne mange pas notre cœur de marché, les prix d’appel ne sont valables que sur le premier et le dernier train de la journée« , répond Christophe Fanichet.

Tarif Minigroupe

Et pour mieux concurrencer la voiture qui a toutefois le mérite de transporter 2 ou 5 personnes pour le même coût, SNCF lance le tarif Minigroupe, valable toute l’année : si vous voyagez à plus de deux, la troisième personne paie 10 euros supplémentaire (offre valable jusqu’au 5e voyageur). SNCF va tester ce tarif minigroupe sur une soixantaine de destinations, cet été.

Enfin, si vous voyagez en tribu et voulez rester entre vous, la compagnie propose de privatiser ses compartiments normalement prévus pour six personnes (quatre en 1ère classe). À partir du quatrième passager, pour 40€ de plus, le compartiment est à vous ! (+70€ en 1ère pour voyager à 2 au lieu de 4).

Dans de beaux draps

Pour enrayer le déclin du trafic sur les trains de nuit (lié au manque de possibilité de réserver son billet longtemps à l’avance à cause du manque de visibilité de SNCF sur les sillons que Réseau Ferré de France va lui libérer, selon Christophe Fanichet), SNCF déploie des trésors d’imagination.

Si vous êtes une femme par exemple, vous pouvez réserver en ligne un compartiment couchettes « dame seule » sur les trains de nuit. Ça, c’est gratuit.

« Non seulement on maintient nos trains de nuit, mais en plus, on va redynamiser notre offre« , explique le patron d’Intercités qui brandit la nouvelle couette douillette que SNCF a acheté en Chine pour dorloter ses passagers du Paris-Toulouse de nuit. « Elles plaisent beaucoup, peut-être même trop, elles sont souvent volées« , témoigne Béatrice Chavanel, responsable du marketing chez Intercités.

Bientôt une petite note au dessus des couchettes proposant d’acheter la couette de SNCF en gare, plutôt que de la dérober, comme pour les peignoirs dans les hôtels ? « On réfléchit à un bip antivol« , confie la représentante de SNCF. À 15 euros le coût de revient de la couette, difficile de rentabiliser le tarif low cost des Intercités de l’été…

Intercités en chiffres

Les trains Intercités font partie de la branche Proximités de SNCF qui regroupe aussi les TER et Transilien, et est depuis début juin 2012 « animée » par Joël Lebreton (ancien président de Transdev avant la fusion avec Veolia en 2011).

  • 100000 voyageurs par jour soit (contre 300000 voyageurs à bord des TGV).
  • 36 millions de voyageurs en 2011, en hausse de 2,5% par rapport à 2010.
  • 38 lignes dont les trains de nuit Paris – Briançon, Paris – Bourg-Saint-Maurice, Paris – Saint-Gervais-les-Bains, Genève – Hendaye et les lignes de jour Lyon – Bordeaux, Lyon – Tours et Lyon – Nantes.
  • 367 villes desservies dans 21 régions (dont Genève, Valence ville, Crest, Die, Luc-en-Diois, Veynes, Gap, Chorges, Embrun, Mont-Dauphin, L’Argentière, Briançon Roanne, Lyon Part-Dieu, Lyon Perrache, Chambéry, Aix-les-Bains, Rumilly, Annecy, La Roche-sur-Foron, Cluses, Sallanches, Saint-Gervais-les-Bains, Albertville, Moûtiers, Aime, Landry et Bourg-Saint-Maurice).
  • 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2011.
  • Taux de remplissage : 65% sur les trains de jour, taux non communiqué sur les trains de nuit.

(Avec mobilicites.com).

Posted in Loisirs, SNCF, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pourra-t-on se rendre sur les arrivées d’étapes du Critérium du Dauphiné en transports publics ?

Posted by ardsl sur 27 mars 2012

Le parcours 2012 du Critérium cycliste du Dauphiné a été dévoilé mardi 27 mars à Lyon au siège de la Région Rhône-Alpes (principal sponsor de la course). Cette course attire un important public. Mais pourra-t-on se rendre en transports en commun pour assister aux arrivées d’étapes ?

Le développement durable n’est guère pris en compte par les organisateurs (la société ASO). En effet, l’accessibilité en transport public des villes étapes n’est pas un critère pris en compte pour l’élaboration du tracé de l’épreuve. C’est aux collectivités de mettre en place (ou non) un dispositif favorisant le déplacement des spectateurs en transports en commun (trains, cars, bus …).

Prologue : dimanche 3 juin à Grenoble (5,7 km)

Grenoble dispose d’un important réseau de bus et de tram (TAG) qui devrait permettre au public d’assister au prologue.

Les spectateurs pourront aussi venir grâce au réseau Transisère (même si les fréquences sont relativement limités le dimanche).

Le train permettra également aux spectateurs de venir grâce aux TER : Valence – Grenoble, Saint-Marcellin – Grenoble, Rives – Gières, Saint-André-le-Gaz – Gières, Lyon – Grenoble et Gap – Grenoble.

En revanche la ligne Montmélian – Gières ne pourra pas être utilisée par les spectateurs venant de Chambéry ou du Grésivaudan. La ligne sera fermée en raison d’une nouvelle phase des travaux du sillon alpin qui débute samedi 2 juin.

Le parcours dans Grenoble du prologue risque d’ailleurs perturbé sérieusement la circulation des cars de substitution.

Étape 1 lundi 4 juin : Seyssins – Saint-Vallier (187 km)

Les spectateurs pourront sans problème venir à Saint-Vallier en train. La commune drômoise dispose d’une gare sur la ligne TER Lyon – Valence.

La desserte est de 1 à 3 trains dans chaque sens par heure.

Étape 2 mardi 5 juin : Lamastre – Saint-Félicien (160 km)

L’Ardèche sera en fête pour cette étape qui empruntera les routes de l’Ardéchoise.

Saint-Félicien est un village de 1200 habitants, très mal desservi les transports en commun. Seul la ligne 7 (Lamastre – Annonay) du réseau Le Sept (les cars interurbains du Département de l’Ardèche) passe par Saint-Félicien. L’offre de cette ligne est très faible. Les horaires actuels ne sont même pas disponibles sur le site officiel Le Sept.

Autrement dit, il n’y a aucune alternative à la voiture individuelle pour se rendre à Saint-Félicien, hormis le vélo !

On peut douter que la majorité du public fasse le choix de la bicyclette pour venir à Saint-Félicien.

Le Conseil général de l’Ardèche mettra-t-il un service spécifique pour le public du Critérium ? On peut en douter, avec déjà le mauvais exemple du Monte-Carlo où les spéciales ne sont pas accessibles en transport en commun.

La gare de la plus proche de Saint-Félicien est celle de Tain-l’Hermitage (à 28 kilomètres).

Étape 3 mercredi 6 juin : Givors – La Clayette (167 km)

Le Critérium s’offre une escapade dans le Rhône, la Loire et la Saône-et-Loire.

La Clayette est une commune de 2000 habitants, située en Saône-et-Loire. Elle dispose d’une gare SNCF sur la ligne Paray-le-Monial – Lyon.

L’offre régulière TER est inadaptée aux horaires probables de l’arrivée de l’étape.

Les Régions Bourgogne et Rhône-Alpes devraient réflêchir à la mise en place de trains ou cars spéciaux.

Étape 4 jeudi 7 juin : Villié-Morgon – Bourg-en-Bresse (53 km contre-la-montre individuel)

Bourg-en-Bresse dispose d’un réseau de bus urbain (TUB) qui permettra aux habitants de l’agglomération de venir en transport public assister à ce contre-la-montre.

Vous pourrez aussi utiliser le réseau Car Ain pour vous rendre à Bourg :

  • la ligne 115 (Verjon – Bourg) : propose une arrivée à 13h58 (en transport à la demande) et un départ à 18h13.
  • la ligne 119 (Châtillon-su-Chalaronne – Bourg) : propose une arrivée à 13h41 et des départs à 16h30 et 17h50.
  • la ligne 120 (Belleville-sur-Saône – Bourg) : propose une arrivée à 13h30 et un départ à 17h20.
  • la ligne 127 (Ambérieu – Bourg) : propose une arrivée à 14h45 (en transport à la demande) et un départ à 17h00.
  • la ligne 132 (Lyon – Bourg) : propose une arrivée à 12h51 et des départs à 17h00 et 18h00.
  • la ligne 150 (Romenay – Bourg) : propose une arrivée à 14h00 et des départs à 16h40, 17h30 et 18h20.

Les horaires des lignes 118 (Mâcon – Bourg) ne sont pas adaptés aux horaires probables du contre-la-montre.

Le TER est aussi un moyen de transport permettant de se rendre à Bourg, ville arrivée de cette étape :

  • depuis Mâcon : arrivée à 13h32 et départ à 17h34.
  • depuis Ambérieu : arrivée à 13h34 et départ à 17h26.
  • depuis Saint-Claude ou Oyonnax : arrivée à 13h50 (en car) et des départs à 17h21 et 18h23.
  • depuis la Dombes : arrivées à 13h30 ou 14h18 et départ à 17h43.
  • depuis Lyon : arrivées à 13h30 ou 14h18 et départs à 16h46 ou 17h43.

Depuis Bellegarde ou Genève, un détour via Ambérieu est impératif à l’aller. Au retour, il est possible de prendre le TGV de 18h04 (réservation obligatoire) à destination de Genève.

Depuis Lons-le-Saunier, il faudra venir en TGV (arrivée à 14h43) et repartir en TER (à 17h19).

Étape 5 vendredi 8 juin : Saint-Trivier-sur-Moignans – Rumilly (186,5 km)

Cette étape s’annonce redoutable pour les coureurs. Les spectateurs devraient venir par milliers dans les terribles pentes du Grand Colombier pour encourager les cyclistes. On pourrait envisager de les acheminer en car depuis les gares de Culoz et Seyssel.

Ils seront aussi des milliers à l’arrivée à Rumilly. Le meilleur moyen de se rendre à Rumilly est incontestablement le TER.

Depuis Annecy, départs à 14h44 ou 15h37. Pour le retour à Annecy, vous pourrez prendre les TER de 17h10 ou de 17h45.

Il est aussi possible de venir en train depuis Chambéry, Aix-les-Bains, Grésy-sur-Aix et Albens. Arrivées à Rumilly à 14h58, 15h45 ou 15h58. Pour les retours, départs de Rumilly à 16h59, 17h08 ou 18h01.

Étape 6 samedi 9 juin : Saint-Alban-Leysse – Morzine (166,5 km)

Les gares les plus proches de Morzine  sont à Marignier (29 km), Cluses (29 km) et Thonon (32 km).

Le Conseil général de la Haute-Savoie n’organise pas de ligne régulière entre Morzine et Marignier.

Les horaires et la faible fréquence de la ligne Cluses – Morzine ne sont pas compatibles avec les horaires probables de la course.

Les horaires de la ligne Thonon – Cluses pour le 9 juin ne sont pas disponibles à ce jour.

Le Conseil général de la Haute-Savoie devrait mettre en place des cars supplémentaires pour assurer des navettes Thonon – Morzine et Marignier – Morzine en correspondance avec les TER pour permettre au public de se rendre à l’arrivée à Morzine en transports publics.

Si tel n’est pas le cas des milliers de personnes convergeront en voiture individuelle sur la station des portes du soleil.

Étape 7 dimanche 10 juin : Morzine – Châtel (126 km)

La gare la plus proche de Châtel est celle de Monthey (canton du Valais) à 19 km. Il n’y a pas de liaison régulière entre Châtel et Monthey. Il conviendrait de mettre en place des navettes Monthey – Châtel dimanche 10 juin pour acheminer les spectateurs en provenance de Suisse.

La gare française la plus proche de Châtel est à Thonon (à 38 km). La ligne 121 du réseau Lihsa assure la liaison entre la gare SNCF de Thonon et Châtel.

Les horaires pour le 10 juin ne sont pas disponibles à ce jour. Il faudrait que le Conseil général de la Haute-Savoie assure des relations spécifiques entre Thonon (correspondance avec les TER) et Châtel pour acheminer le public à l’arrivée de l’étape dans la station des portes du soleil.

Posted in Ain, Ardèche, Bourgogne, Chablais, Drôme, Isère, Loire, Loisirs, Rhône, Savoie, Valais, Vallée de l'Arve | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Viviers-du-Lac : suppression du passage à niveau et aménagement de la halte ferroviaire d’ici 2015

Posted by ardsl sur 20 mars 2012

Des projets majeurs devraient être réalisés d’ici 2015 sur la commune de Viviers-du-Lac (2000 habitants) située entre Chambéry et Aix-les-Bains. La halte ferroviaire sera rénovée et le passage à niveau sera supprimé.

Deux ouvrages souterrains distincts seront réalisés :

  • un pour la route départementale (D17). Coût estimé : 8,7M€. Le passage à niveau est classé comme préoccupant.
  • un pour les modes doux. Coût estimé : 2,1M€. La Région financera les travaux à hauteur de 700000€. Les parvis, les abords, les cheminements piétons et les arrêts de bus du réseau Ondéa seront modernisés dans le cadre de cette opération.

Le calendrier de deux ouvrages sont liés. Une mise en service fin 2015 est prévue.

Le maire de Viviers-du-Lac depuis 2001, Robert Aguettaz, a précisé certains éléments dans L’Essor Savoyard du 1er mars. « La municipalité actuelle est en cours de discussion pour racheter une maison qui se trouve sur la droite avant la maison du garde-barrière. Il y aura une chicane puis une fois la ligne franchie, les automobiles rejoindront la route départementale quasiment tout droit au niveau de la roselière, avec un giratoire. Ce serait une opération avec un financement RFF, la SNCF, la Région, le Département, la CALB et la commune. »

La desserte actuelle de Viviers-du-Lac

Réseau Ondéa

La commune est desservie par le réseau Ondéa (bus urbains de l’agglomération d’Aix-les-Bains, la CALB).

En raison de la configuration du passage à niveau à proximité immédiate de la halte ferroviaire, les bus de la ligne 1 (Collège de Grésy – Plage du Bourget) n’ont pas d’arrêts à proximité immédiate. Les usagers doivent prendre le bus à la mairie de Viviers (située en amont du passage à niveau).

Plan du réseau Ondéa

Horaires de la ligne 1 Au niveau de Viviers-du-Lac, la desserte est d’un bus toutes les 40 minutes de 7h à 21h du lundi au samedi (soit 41 passages par jour tous sens confondus). Il faut compter 7 minutes de trajet entre la mairie de Viviers et l’université au Bourget-du-Lac. Plan de la ligne 1

Le dimanche, le réseau Ondéa fonctionne avec une ligne unique (Lafin – Plage du Bourget). Viviers-du-Lac bénéficie de 6 allers-retours.  Horaires et plan de la ligne du dimanche

Desserte TER

Le train est le moyen de transport le plus rapide pour se rendre à Aix-les-Bains (seulement 4 minutes de trajet) et Chambéry (8 minutes).

Sens pair

  • 883600 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Chambéry 5h36 – Viviers 5h43/44 – Aix  5h48 – Culoz 6h08 – Ambérieu 6h47.
  • car 49852 (week-end et fêtes) : Chambéry 7h05 – Viviers 7h20 – Aix 7h30 – Culoz 8h10.
  • 883606 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Chambéry 7h36 – Viviers 7h44/45 – Aix 7h49 – Culoz 8h08 – Ambérieu 8h47.
  • car 49854 (week-end et fêtes) : Chambéry 11h05 – Viviers 11h20 – Aix 11h30 – Culoz 12h10.
  • 883612 (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Chambéry 12h36 – Viviers 12h43/44 – Aix 12h48 – Culoz 13h08 – Ambérieu 13h47.
  • car 49856 (week-end et fêtes) : Chambéry 15h05 – Viviers 15h20 – Aix 15h30 – Culoz 16h10.
  • 883624 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Chambéry 16h36 – Viviers 16h43/44 – Aix 16h48 – Culoz 17h09.
  • 885152 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Chambéry 17h00 – Viviers 17h07/08 – Aix 17h13.
  • 883630 (quotidien) : Chambéry 17h36 – Viviers 17h43/44 – Aix 17h48 – Culoz 18h08 – Ambérieu 18h47.
  • 883636 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Chambéry 18h36 – Viviers 18h43/44 – Aix 18h48 – Culoz 19h08 – Ambérieu 19h47.
  • car 49858 (quotidien) : Chambéry 19h25 – Viviers 19h40 – Aix 19h50 – Culoz 20h40.

Sens impair

  • 883651 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Ambérieu 6h13 – Culoz 6h52 – Aix 7h12 – Viviers 7h16/17 – Chambéry 7h25.
  • 883657 (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Ambérieu 7h13 – Culoz 7h52 – Aix 8h12 – Viviers 8h16/17 – Chambéry 8h25.
  • car 49859 (week-end et fêtes) : Culoz 9h45 – Aix 10h22 – Viviers 10h32 – Chambéry 10h45.
  • 883663 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Ambérieu 12h13 – Culoz 12h52 – Aix 13h12 – Viviers 13h16/17 – Chambéry 13h25.
  • car 49861 (week-end et fêtes) : Culoz 13h45 – Aix 14h22 – Viviers 14h32 – Chambéry 14h45.
  • 883669 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Ambérieu 16h13 –  Culoz 16h52 – Aix 17h12 – Viviers 17h16/17 – Chambéry 17h25.
  • 883763 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Aix 17h40 – Viviers 17h44/45 – Chambéry 17h52.
  • 883675 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Culoz 17h52 – Aix 18h12 – Viviers 18h16/17 – Chambéry 18h25.
  • car 49863 (week-end et fêtes) : Culoz 17h45 – Aix 18h22 – Viviers 18h32 – Chambéry 18h45.
  • 883681 (quotidien) : Ambérieu 19h13 – Culoz 19h52 – Aix 20h12 – Viviers 20h16/17 – Chambéry 20h25.
  • car 49878 (quotidien) : Annecy 20h38 – Aix 21h36 – Viviers 21h46 – Chambéry 21h58.

La halte ferroviaire de Viviers-du-Lac : un potentiel intermodal considérable

La halte ferroviaire n’a pas vocation à desservir uniquement les 2000 habitants de la commune de Viviers-du-Lac.

La ZA Savoie Hexapôle, sur la commune de Méry n’est pas très éloigné de la halte. Il en va de même pour le site de Technolac, sur la commune du Bourget-du-Lac.

Il n’est pas rare de voir certains usagers de la halte de Viviers avec leur vélo dans le train, pour ensuite rejoindre leur emploi à Savoie Hexapôle, à l’université ou à l’INES.

La halte ferroviaire de Viviers doit devenir la porte d’entrée de Savoie Hexapôle depuis Chambéry, Annecy, Rumilly et Aix-les-Bains. Pour cela, il faudrait que des bus relieront la halte à la zone d’activités pour chaque train s’arrêtant à Viviers.

La halte ferroviaire de Viviers doit aussi permettre aux 4 400 habitants du Bourget-du-Lac de prendre un TER pour se rendre à Aix, Rumilly ou Annecy. Pour cela, il faudrait que les horaires des bus et des trains soient coordonnés.

Aujourd’hui, faire un trajet entre Annecy ou Rumilly et Technolac en transport public est quasiment impossible. Depuis Aix-les-Bains, cela reste possible mais avec des fréquences insuffisantes (lignes 1 et 20 du réseau Ondéa).

Si les TER Annecy – Chambéry venaient à desservir dans les prochaines années Viviers et si la desserte TER Aix – Viviers – Chambéry était renforcée, la halte de Viviers pourrait alors devenir la porte d’entrée nord de Technolac. Des bus à haut niveau de service pourrait alors assurer le transfert des usagers entre la halte de Viviers et Technolac. Ainsi les temps de parcours (TER + bus) pourraient être les suivants :

  • Aix-les-Bains – Université Le Bourget : moins de 15 minutes
  • Rumilly – Université Le Bourget : 30 minutes environ
  • Annecy – Université Le Bourget : 45 minutes environ.

Posted in Passage à niveau, Savoie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sillon alpin : une desserte sensiblement améliorée, mais il reste des points noirs

Posted by ardsl sur 26 janvier 2012

Des améliorations non négligeables ont été apportées en décembre 2011, avec les nouveaux horaires, à la desserte ferroviaire du sillon alpin. Mais il reste quelques points noirs comme la non circulation du TER 17534/5 (Annecy 16h41 – Valence 19h46) les samedis, qui entraîne un intervalle de 2 heures sans train.

Les dessertes ferroviaires Annecy – Valence, Annecy – Grenoble, Genève – Valence et Genève – Grenoble se sont sensiblement améliorées grâce aux nouveaux horaires introduits le 11 décembre. La Région Rhône-Alpes et SNCF ont mis en oeuvre certaines demandes exprimées par l’ARDSL, qui avait pointé les insuffisances des dessertes Annecy – Grenoble et Genève – Grenoble.

Les principales améliorations depuis le 11 décembre 2011 de la desserte ferroviaire du sillon alpin sont les suivantes :

  1. Création d’un train quotidien Valence – Genève. Il s’agit du TER 96608/9 (Valence 6h41 – Genève 9h57). L’ARDSL s’est mobilisée pour la création de ce train supplémentaire pour réduire le creux de dessserte de Genève depuis le sillon alpin. En 2011, aucune arrivée à Genève n’était possible entre 8h58 et 13h58.
  2. Création d’un train quotidien Genève – Grenoble. Il s’agit du TER 96638/9 (Genève 11h59 – Grenoble 14h05). Au service 2011, il n’y avait aucun train pour Grenoble au départ de Genève entre 8h41 et 14h57. L’ARDSL s’est fortement mobilisée pour la création de ce train qui garantit désormais un train pour Grenoble au moins toutes les 3 heures au départ de Genève.
  3. Création d’un train Annecy – Valence les samedis, dimanches et fêtes. Il s’agit du TER 17516/7 (Annecy 8h37 – Chambéry 9h35/38 – Grenoble 10h27/30 – Valence 11h46). En 2011, il y avait aucun train pour Grenoble au départ d’Annecy entre 7h38 et 12h43.
  4. Amorce quotidienne à Annecy d’un train Chambéry – Valence.  Il s’agit du TER 17520/1 (Annecy 10h44 – Chambéry 11h35/38 – Grenoble 12h27/30 – Valence 13h46.) Au service 2011, ce train circulait uniquement entre Chambéry et Valence.
  5. Repositionnement et prolongement quotidien à Valence d’un TER Genève – Grenoble. Le TER Genève 8h41 – Grenoble 11h05 a été remplacé par le TER 96634/5 (Genève 9h59 – Chambéry 11h16/20 – Grenoble 12h05/08 – Valence 13h18).
  6. Amorce quotidienne à Valence d’un train Grenoble – Genève. Il s’agit du TER 96614/8 (Valence 13h41 – Grenoble 14h52/55 – Chambéry 15h41/44 – Genève 17h00). En 2011, ce train circulait uniquement entre Grenoble et Genève.
  7. Amorce les samedis, dimanches et fêtes à Annecy d’un train Chambéry – Valence. Il s’agit du TER 17522/3 (Annecy 11h37 –  Chambéry 12h30/38 – Grenoble 13h27/30 –  Valence 14h48). Au service 2011, ce train circulait uniquement entre Chambéry et Valence.
  8. Le dernier TER partant d’Annecy à 19h37 pour Grenoble est désormais au quotidien. Il s’agit du TER 17544/5 (Annecy 19h37 – Grenoble 21h27). Au service 2011, ce train ne circulait pas le samedi. L’ARDSL est à l’origine de cette amélioration.
  9. Prolongement d’un TER Genève – Grenoble à Valence le vendredi. Il s’agit du TER 96646/7 (Genève 16h42 – Chambéry 18h16/20 Grenoble 19h05/08 – Valence 20h18.

Cependant, la desserte du sillon alpin comporte encore un certain nombre de points noirs.

Le tableau des prochains départs en gare d'Aix-les-Bains. Photo prise le samedi 21 janvier vers 18h10.

L’ARDSL et l’ADTC Savoie ont dénoncé à plusieurs reprises le choix de la Région Rhône-Alpes de ne pas faire circuler le TER 17534/5 (Annecy 16h41 – Chambéry 17h31/38 – Grenoble 18h27/30 – Valence 19h46) le samedi.

Cela laisse une période de 2 heures sans train entre les TER 17532/3 (Annecy 15h37 – Valence 18h46) et 17538/9 (Annecy 17h37 – Valence 20h46).

Cela est pénalisant pour :

  • les voyageurs en provenance de la vallée de l’Arve par le train arrivant à Annecy à 16h29. Ils doivent attendre le TER partant à 16h52 d’Annecy pour se rendre à Rumilly ou Aix-les-Bains, le TGV de 17h31 ou le TER de 17h37 pour se rendre à Chambéry.
  • les voyageurs au départ d’Annecy, Rumilly, Albens, Grésy-sur-Aix et Aix-les-Bains qui n’ont aucune desserte pour Chambéry et Grenoble pendant 2 heures.
  • les voyageurs à destination ou au départ d’Albens ou Grésy-sur-Aix qui n’ont aucune desserte pendant 2 heures.
  • les voyageurs au départ ou à destination de Saint-Hilaire, Romans et Valence TGV et ceux se rendant à Valence sont pénalisés par une période de deux heures sans train.

Cela est moins pénalisant pour :

  • les voyageurs à destination de Rumilly et Aix-les-Bains qui peuvent emprunter le train pour Lyon partant à 16h00 et 16h52 d’Annecy.
  • les voyageurs au départ de Chambéry. Ils peuvent emprunter les trains omnibus de 17h24 et 17h58 pour se rendre à Grenoble.
  • les voyageurs au départ de Grenoble souhaitant se rendre à Tullins et Saint-Marcellin. Ils peuvent emprunter l’omnibus de 18h42.

La problématique de la non circulation du TER 17534/5 le samedi existe depuis le service 2011, marqué par la réouverture de la ligne du Haut-Bugey. La Région Rhône-Alpes a été contrainte de réorganiser les dessertes TER. Des dessertes supplémentaires ont été mises en oeuvre. Elles ont été en partie financer des coupes sombres dans les dessertes du week-end du sillon alpin. Ainsi la Région a supprimé un aller-retour Annecy – Valence  le samedi. Il s’agit des 17534/5 (Annecy 16h41 – Valence 19h46) et 17594/5 (Valence 20h14 – Annecy 23h17).

L’ARDSL réclame à nouveau le rétablissement d’une périodicité quotidienne pour le TER 17534/5. Nous souhaitons que soit étudier la mise en place de correspondances systématiques pour Chambéry en gare d’Aix-les-Bains pour tous les trains Annecy – Lyon. Cela permettrait de proposer deux liaisons par heure entre Annecy, Rumilly, Aix-les-Bains et Chambéry.

Par ailleurs, il convient de bâtir la desserte Culoz – Chambéry en tenant compte de la desserte Annecy – Chambéry puisque ces deux dessertes ont un itinéraire commun entre Aix-les-Bains et Chambéry.

Le samedi, il n’y aucun train régional au départ d’Aix-les-Bains pour Chambéry entre 16h25 et 18h25. Mais il y a un autocar à … 18h22 ! Il s’agit du car 49863 en provenance de Culoz.

L’ARDSL reste mobilisée pour obtenir des avancées pour traiter les autres points noirs dans la desserte du sillon alpin.

  1. Des TGV à réservation obligatoire entre Annecy, Aix-les-Bains et Chambéry. L’ARDSL juge absurde l’obligation de réserver pour effectuer des trajets de courte distance sur ligne classique en TGV.
  2. Des temps de parcours peu compétitifs face au réseau autoroutier. L’ARDSL constate que la vitesse des trains est relativement faible dans le sillon alpin. Certains trajets sont beaucoup plus rapides en voiture individuelle grâce à un réseau autoroutier très performant. L’ARDSL est impliquée depuis toulours pour la modernisation complète des lignes ferroviaires du sillon alpin.
  3. Un nombre insuffisant de trains intervilles. La Région Rhône-Alpes a fortement développé les dessertes périurbaines du sillon alpin ces dernières années. Il convient également de développer un desserte interville régulière avec des trains Annecy – Valence et Genève – Bellegarde ne s’arrêtant qu’à Bellegarde, Rumilly, Aix-les-Bains, Chambéry, Gières, Grenoble, Saint-Marcellin, Romans et Valence TGV.
  4. Des trains régionaux trop lents entre Annecy et Aix-les-Bains. Les trains Annecy – Chambéry mettent jusqu’à jusqu’à 47 minutes pour parcourir la section à voie unique entre Annecy et Aix. L’ARDSL fera des propositions précises pour réduire les temps de parcours sur cette section.
  5. Des correspondances manquées à Montmélian. Les arrêts à Montmélian sur les TER Annecy – Valence ont été systématisés au service 2010 pour favoriser les correspondances avec la Maurienne et la Tarentaise. Malheureusement, la nouvelle organisation imposée par RFF des sillons pour le service 2012 ne permet plus les correspondances à Montmélian entre les TER Annecy – Valence et les TER Saint-Pierre-d’Albigny – Lyon.
  6. Encore des trous de 3 ou 4 heures sans desserte ferroviaire entre Annecy et Grenoble ainsi qu’entre Genève – Grenoble. De telles carences ne sont pas de nature à favoriser un report modal vers le transport public. L’ARDSL soutient un cadencement aux 2 heures de la desserte Genève – Grenoble et à l’heure de la desserte Annecy – Grenoble. Il faudrait pour remédier à ce problème créer au moins un aller-retour supplémentaire sur ces deux lignes.
  7. Les derniers départs pour Grenoble ne sont pas assez tardifs. Il est impossible de rejoindre Grenoble en partant de Genève après 18h42, en partant d’Annecy après 19h37 et de Chambéry après 20h38. L’ARDSL demande la mise en oeuvre de relations plus tardives à destination de Grenoble.
  8. Un dernier départ pour Genève trop tôt. Le train pour la cité de Calvin quitte Grenoble à 17h55 et Chambéry à 18h44. L’ARDSL estime qu’il y a besoin d’un train supplémentaire part de Grenoble à 19h55 et de Chambéry à 20h44.

Posted in Ain, ARDSL, Bassin annecien, Comités de ligne, Drôme, Genève, Isère, Savoie, Service 2012, Service 2013 | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Albanais Voyages assure désormais la ligne hivernale entre la gare d’Annecy et le Semnoz

Posted by ardsl sur 9 janvier 2012

Le chalet nordique du Semnoz

Le Semnoz n’est pas accessible uniquement en voiture individuelle. Mais on n’est encore loin d’un site accessible uniquement en transports publics, comme cela était affiché dans le dossier d’Annecy 2018.

Le dossier remis au CIO promettait que le Semnoz serait accessible uniquement en transports collectifs. Lors du vote, Annecy a recueilli seulement 7 voix. Une telle déconfiture pousse la quasi totalité des partisans d’Annecy 2018 à ne pas relancer une candidature pour les Jeux d’hiver 2022. Mais que reste-t-il de cette idée d’un Semnoz sans voiture individuelle ?

Elle semble avoir été oubliée par les promoteurs de la candidature d’Annecy 2018. Le conseiller général du canton d’Annecy Nord-Ouest, le socialiste Christian Jeantet, avait soulevé publiquement cette problématique à l’automne 2011 lors d’un Conseil d’agglomération de la C2A (la Communauté de l’agglomération annecienne). Il souhaitait que des efforts soient faits pour aller dans le sens du renforcement de la desserte en transports publics du Semnoz. L’exécutif (la C2A est présidée par le maire d’Annecy, Jean-Luc Rigaut (NC) ; son vice-président est le maire d’Annecy-le-Vieux, Bernard Accoyer (UMP)) s’était alors défaussé de la question en expliquant que cela relevait du SIPAS (le syndicat intercommunal pour la protection et l’aménagement du Semnoz, présidée par la conseillère générale et maire de Seynod, Françoise Camusso (UMP).

La desserte estivale du Semnoz est organisée et assurée par la C2A et la Sibra. 6 allers-retours sont mis en place entre la gare d’Annecy et le Semnoz. Ce service fonctionne les week-ends du mois de juin et tous les jours en juillet et en août.

La desserte hivernale du Semnoz est organisée par le SIPAS. Le transport était assuré par la compagnie Crolard. Mais cet hiver, ce n’est plus cette compagnie qui assure les navettes entre Annecy et le Semnoz. Pour autant la page sur la navette du Semnoz n’a pas disparu du site Internet de ce transporteur. Le service proposé à l’hiver 2010-2011 comprenait :

  • la desserte de la gare d’Annecy, de la mairie d’Annecy et de l’auberge de jeunesse d’Annecy.
  • 3 allers-retours quotidiens du 18 décembre 2010 au 2 janvier 2011 et du 26 février au 13 mars 2011 avec des départs à 8h45, 11h30 et 14h d’Annecy et des retours à 9h30, 13h et 17h30 du Semnoz.
  • 2 allers-retours les mercredis (hors vacances scolaires de la zone A) avec des départs à 11h30 et 14h00 d’Annecy et des retours à 13h et 17h30 du Semnoz.
  • 3 allers-retours quotidiens les week-ends (hors vacances scolaires de la zone A) avec des départs à 8h45, 11h30 et 14h d’Annecy et des retours à 9h30, 13h et 17h30 du Semnoz.
  • un aller-retour à 5,20€.
  • la vente des billets au guichet Voyages Crolard à la gare routière sud d’Annecy ou auprès du conducteur.

Le car de la société Albanais Voyages embarque ses passagers pour le Semnoz au départ d'Annecy

Pour l’hiver 2011-2012, le SIPAS a missionné la société Albanais Voyages, basée à Rumilly, pour assurer la desserte entre la gare d’Annecy et le Semnoz. La communication sur cette ligne est pour le moins minimaliste. Même sur son site web, la sociéte ne mentionne pas les tarifs pratiqués sur la ligne. L’ARDSL a donc dû téléphoner à Albanais Voyages pour connaître le prix de l’aller-retour entre Annecy et Le Semnoz. Un aller-retour au Semnoz vous coûtera donc 5,40€.

3 allers-retours sont proposés :

  • départs de la gare SNCF d’Annecy (rue de l’Industrie, près du pôle d’échanges des bus de la Sibra) à : 8h45, 11h45 et 13h45.
  • départs du Semnoz à : 9h45, 13h et 17h30.

Les cars desservent aussi la mairie d’Annecy.

La ligne fonctionne tous les jours du 17 décembre 2011 au 2 janvier 2012 et du 11 février au 4 mars. Elle fonctionne aussi les week-ends du 7 janvier au 5 février.

L’ARDSL a testé cette ligne samedi 7 janvier. Nous étions à abord des cars partant d’Annecy à 13h45 et du Semnoz à 17h30. À la montée, le car a transporté une quinzaine de personnes. À la descente une trentaine de personnes étaient présentes.

Les points positifs de la ligne Annecy gare – Le Semnoz

  1. Un tarif attractif (5,40€) face à l’autosolisme. C’est un paramètre que les automobilistes se rendant au Semnoz ne prennent pas en considération. Le carburant pour un aller-retour coûte près de 8€. Nous avons pu remarquer que la ligne est majoritairement utilisée par des jeunes qui ne possèdent par forcément une voiture ou le permis.
  2. Des horaires adaptés à des demi-journées de ski. On peut partir à 8h45 et finir sa sortie ski à 13h. On peut partir à 11h45 et passer l’après-midi au Semnoz avant de redescendre par le dernier car à 17h30.
  3. Une dernière montée à 13h45. Le dernier départ d’Annecy permet d’être à 14h30 sur les pistes et de profiter de 3h de glisse. Cela permet aussi de prendre le repas du midi à son domicile, avant de rejoindre les pistes.

Les points négatifs de la ligne Annecy gare – Le Semnoz

  1. Une tarification dissuassive pour les couples et les familles. Le tarif unique de l’aller-retour à 5,40€ n’est pas de nature à convaincre les familles ou les couples d’utiliser le car pour se rendre au Semnoz. Le coût du carburant pour une voiture est inférieur au prix de 2 allers-retours en autocar.
  2. Une tarification qui n’incite à pas l’utilisation des transports publics. Les utilisateurs de la navette entre la gare d’Annecy et le Semnoz ne bénéficient ni de forfaits à prix réduits, ni de forfaits combinés. Il est regrettable qu’une tarification combinant le transport et le forfait (alpin ou nordique) ne soit pas mise en place. Il est également regrettable qu’il n’existe pas de tarification combiné avec les transports urbains de la Sibra et les transports ferroviaires (depuis Groisy et Rumilly).
  3. Aucun abonnement n’est possible. L’offre s’adresse essentiellement à un public qui se rend occasionnellement au Semnoz. Or la station du Semnoz délivre de nombreux forfaits saisons. Il est nécessaire de mettre en place un tarif réduit à la saison et pour les personnes se rendant plusieurs fois par mois au Semnoz.
  4. Une information quasi inexistante. Aucune publicité n’est faite pour faire connaître le service. Les cars n’ont pas un habillage spécifique (contrairement à la ligne d’été de la Sibra). Il n’existe ni fiche horaire téléchargeable, ni fiche horaire papier. L’achat des forfaits est possible sur Internet, mais on ne peut pas acheter de titres de transport sur le net. Désormais, le chauffeur du car est le seul à vendre les billets.
  5. Des horaires inadaptés aux horaires des bus de la Sibra le dimanche. Les  horaires des cars pour le Semnoz et les horaires des Dim’ Bus de la Sibra ne sont pas coordonnés. Autrement dit, on ne peut pas utiliser cette ligne les dimanches et jours fériés, sauf à habiter près de la gare ou de la mairie d’Annecy.
  6. Un service qui n’est pas quotidien. Jusqu’à nouvel ordre, la station du Semnoz n’est pas ouverte uniquement le week-end et les vacances scolaires. Aucun service n’est assuré du lundi au vendredi en dehors des vacances scolaires. C’est une conception pour le moins étrange de l’utilité des transports collectifs. Il convient de remarquer que les services qui étaient assurés les  mercredis hors vacances scolaires ont été supprimés avec le changement de transporteur.
  7. Un dernier départ du Semnoz trop tardif. Le dernier car ne quitte le Semnoz qu’à 17h30. Les utilisateurs de transports collectifs doivent attendre dans le froid le départ du car. La salle hors sac ferme à 17h15. La plupart des automobilistes quittent la station bien avant 17h30. Il est certain qu’un départ aussi tardif n’est pas de nature à inciter les automobilistes à se rendre au Semnoz avec un autre mode de transport.
  8. Une offre de 3 allers-retours très insuffisante. Il n’y a que deux véritables horaires pour les retours à 13h et 17h30. La capacité réelle de transports publics desservant le Semnoz se limite donc à une centaine de passagers par jour. La station du Semnoz attire plusieurs milliers de personnes qui résident principalement dans le bassin annecien. L’offre devrait être adaptée à la fréquentation réelle du Semnoz. Ce profond décalage entre les besoins et l’offre de transports publics met en évident une conception étonnante de l’utilité des transports publics. Avec une offre aussi réduite, la ligne Annecy – Le Semnoz ne peut attirer qu’une clientèle captive. Une cadence à la demi-heure toute la journée parait être le niveau minimal pour avoir une offre permettant un report modal. La fréquence pourrait grimper à un car toutes les 5, 10 ou 15 minutes lors des jours de grande fréquentation.
  9. Une offre qui s’adresse qu’aux Anneciens ou presque. Les habitants de Seynod, Saint-Jorioz ou Sevrier, villes pourtant situées au pied du Semnoz n’utiliseront sans doute jamais, la navette reliant la gare d’Annecy au Semnoz. Il faudrait mettre en place des navettes partant de Saint-Jorioz et Seynod pour que les habitants de ces communes puissent se rendre au Semnoz sans voiture. De même, les habitants de Rumilly et Groisy n’utiliseront sans doute jamais la ligne entre la gare d’Annecy et le Semnoz que les horaires de la ligne ne sont pas synchronisés avec ceux des TER.
  10. L’absence de consignes individuelles à la station du Semnoz. Cela nuit à l’attractivité de la navette.

Le Semnoz est le domaine skiable le plus proche d’Annecy. Il est envahi par les voitures, ce qui genère une pollution importante du site. Le renforcement de la desserte en transports publics du Semnoz représente un enjeu majeur pour une mobilité durable dans le bassin annecien entre lac et montagnes. Il est en effet préférable pour l’environnement que les utilisateurs du Semnoz puissent se livrer des activités sportives de plein air sans avoir à parcourir le trajet entre la ville et la montagne en voiture individuelle.

Les jours de grande fréquentation, le Semnoz se transforme en une gigantesque aire de stationnement automobile légal ou sauvage.

La desserte actuelle du Semnoz en transport collectif depuis Annecy n’est vraiment intéressante que pour des personnes sans voiture et sans contrainte horaire et qui ne vont qu’occasionellement à la montagne.

Peu consistante et chère, elle n’est en revanche absolument pas attractive pour les couples et les familles disposant d’une voiture, d’autant plus que le stationnement est gratuit au Semnoz.

Posted in Bassin annecien, Loisirs, Politique, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés dimanche 8 janvier

Posted by ardsl sur 8 janvier 2012

Dimanche 8 janvier, vers 19h, un homme refusant de payer son billet de train a menacé avec une arme fictive un guichetier de la SNCF dans la gare de Rumilly. Le trafic ferroviaire a été interrompu une vingtaine de minutes. 3 TER ont été retardés.

Prévenus rapidement, les gendarmes sont intervenus et ont interpellé l’individu, qui a aussitôt été placé en garde à vue.

Les retards liés à la fermeture du tunnel du Mont-Cenis sont répertoriés dans un billet spécifique.

Trains supprimés

  • TER 17361 (Romans 16h23 – Briançon 20h24) en raison d’une absence de matériel roulant. Mise en place d’un car de remplacement entre Romans et Gap.
  • TER 887349 (Perrache 18h49 – Saint-André-le-Gaz 19h47).

Trains et cars retardés

Retards indéterminés pour :

40 minutes de retard pour :

  • le TER 885678 (Gap 17h29 – Grenoble 19h43) en raison d’un obstacle sur ou aux abords des voies dans les Hautes-Alpes.
  • le TER 885382 (Gières 19h35 – Perrache 21h41) en raison de la panne d’un autre train.

30 minutes de retard pour le TER 886227 (Perrache 15h31 – Saint-Étienne 16h27) en raison de l’attente d’un membre du personnel.

25 minutes de retard pour :

  • le TER 17582/3 (Valence 16h14 – Annecy 19h22) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TER 17632 (Grenoble 17h23 – Part-Dieu 18h46) en raison de la panne d’un autre train.
  • le TER 17540/1 (Annecy 18h37 – Valence 21h46) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TER 17964/5 (Annecy 19h00 – Part-Dieu 20h52) même motif.
  • le TER 885680 (Gap 19h30- Grenoble 21h47) en raison d’obstacles sur ou aux abords de la voie.

20 minutes de retard pour :

  • le TGV 9834/5 (Bruxelles 15h18 – Marseille 20h46) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 5022/3 (Lille Europe 16h02 – Marseille 20h46) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6922 (Grenoble 17h20 – Paris 20h28) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TER 883437 (Part-Dieu 17h40 – Modane 20h25).
  • le TGV 6880 (Toulouse 17h42 – Part-Dieu 21h54).
  • le TER 873279 (Clermont-Ferrand 18h59 – Saint-Étienne 21h05).
  • le TER 17637 (Part-Dieu 19h14 – Grenoble 20h37) en raison d’arrêts supplémentaires et d’une rupture d’alimentation électrique provoquée par un acte de malveillance.
  • le car TER 911229 (Roanne 20h00 – Saint-Étienne 21h40).

15 minutes de retard pour :

  • le TER 885668 (Gap 13h29 – Grenoble 15h43).
  • le TGV 6216 (Figueres 14h20 – Paris 19h53) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6066 (Perpignan 14h51 – Paris 19h53) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17996/7 (Part-Dieu 21h08 – Annecy 22h59).
  • le car TER 911230 (Saint-Étienne 21h55 – Feurs 22h45).

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :