ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘sillon alpin’

Rhône-Alpes lance son chantier de rénovation ferroviaire

Posted by ardsl sur 13 juillet 2012

Carte des grands chantiers prévus en 2013

Le PDG de SNCF a fait le point vendredi 6 juillet à Lyon sur la modernisation du sillon alpin sud. La ligne de TER, fréquentée par 9000 usagers par jour, sera fermée pendant un an.

L’année 2013 s’annonce encore délicate pour SNCF en Rhône-Alpes. Deux importantes rénovations de lignes ferroviaires TER vont être lancées :

  • d’une part, la section sud du sillon alpin, de Valence au sud à Moirans au nord ;
  • et, d’autre part, le tronçon Lyon-Saint-André-le-Gaz, tronc commun vers Grenoble et Chambéry.

Le premier chantier se soldera par la fermeture, à partir du 9 décembre et pendant un an, des 70 kilomètres de voies empruntées quotidiennement par 9000 usagers des TER, et les réactions sont vives. « C’est une vraie opération de corps d’armée. Ce choix a été préféré à des travaux à la petite cuillère qui se seraient étalés sur quatre ou cinq ans », a justifié Guillaume Pépy, PDG de SNCF, présent aux côtés de Josiane Beaud, sa directrice régionale en Rhône-Alpes, pour engager les premières discussions avec les différents partenaires impliqués (RFF, conseil régional…). « Rhône-Alpes est une région clef pour nous. C’est la première offre TER de France, le premier hub TGV et beaucoup de fret », a-t-il martelé. Ce dynamisme rhônalpin a ses revers : saturation et fragilité du réseau.

Cars de substitution

D’où la nécessité de lourdes remises à niveau et d’augmentation des capacités. La modernisation du sillon alpin (électrification, mise au gabarit des tunnels) coûtera au global 575 millions d’euros, dont 350 millions pour la deuxième phase incluant la création d’un raccordement direct avec le TGV à Valence, financés par l’État, la Région Rhône-Alpes, RFF et les collectivités territoriales locales (16%).

Pendant l’arrêt de la ligne, « des autocars rapides assureront les liaisons entre les grandes villes, tandis que pour les autres dessertes il faudra procéder à du cabotage. Nous travaillons actuellement sur le niveau de service nécessaire et le chiffrage financier viendra ensuite. Notre convention avec la région consacre une enveloppe à la substitution routière », a indiqué Josiane Beaud.

Pour le deuxième chantier -Lyon – Saint-André-le-Gaz -, dont l’investissement s’établit à 73 millions d’euros, les travaux seront nocturnes et s’effectueront au moyen d’un train usine qui trie et avale vieux ballast et traverses puis installe les nouveaux matériaux au rythme de 1 kilomètre chaque nuit.

Toutefois, des conséquences sont annoncées sur les circulations du matin et le débit de cet axe fréquenté par 35000 voyageurs par jour. Comme la première, cette opération est qualifiée d’urgente pour assurer « un service plus robuste », selon Guillaume Pépy.

Suivra en 2014 la ligne Lyon – Ambérieu (Ain), qui, elle, particulièrement fragile, nécessitera une intervention d’une centaine de millions d’euros.

(Avec Les Échos).

Publicités

Posted in Drôme, Isère, Rhône, Savoie, Service 2013, Service 2014, SNCF, Travaux | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sillon alpin : une desserte sensiblement améliorée, mais il reste des points noirs

Posted by ardsl sur 26 janvier 2012

Des améliorations non négligeables ont été apportées en décembre 2011, avec les nouveaux horaires, à la desserte ferroviaire du sillon alpin. Mais il reste quelques points noirs comme la non circulation du TER 17534/5 (Annecy 16h41 – Valence 19h46) les samedis, qui entraîne un intervalle de 2 heures sans train.

Les dessertes ferroviaires Annecy – Valence, Annecy – Grenoble, Genève – Valence et Genève – Grenoble se sont sensiblement améliorées grâce aux nouveaux horaires introduits le 11 décembre. La Région Rhône-Alpes et SNCF ont mis en oeuvre certaines demandes exprimées par l’ARDSL, qui avait pointé les insuffisances des dessertes Annecy – Grenoble et Genève – Grenoble.

Les principales améliorations depuis le 11 décembre 2011 de la desserte ferroviaire du sillon alpin sont les suivantes :

  1. Création d’un train quotidien Valence – Genève. Il s’agit du TER 96608/9 (Valence 6h41 – Genève 9h57). L’ARDSL s’est mobilisée pour la création de ce train supplémentaire pour réduire le creux de dessserte de Genève depuis le sillon alpin. En 2011, aucune arrivée à Genève n’était possible entre 8h58 et 13h58.
  2. Création d’un train quotidien Genève – Grenoble. Il s’agit du TER 96638/9 (Genève 11h59 – Grenoble 14h05). Au service 2011, il n’y avait aucun train pour Grenoble au départ de Genève entre 8h41 et 14h57. L’ARDSL s’est fortement mobilisée pour la création de ce train qui garantit désormais un train pour Grenoble au moins toutes les 3 heures au départ de Genève.
  3. Création d’un train Annecy – Valence les samedis, dimanches et fêtes. Il s’agit du TER 17516/7 (Annecy 8h37 – Chambéry 9h35/38 – Grenoble 10h27/30 – Valence 11h46). En 2011, il y avait aucun train pour Grenoble au départ d’Annecy entre 7h38 et 12h43.
  4. Amorce quotidienne à Annecy d’un train Chambéry – Valence.  Il s’agit du TER 17520/1 (Annecy 10h44 – Chambéry 11h35/38 – Grenoble 12h27/30 – Valence 13h46.) Au service 2011, ce train circulait uniquement entre Chambéry et Valence.
  5. Repositionnement et prolongement quotidien à Valence d’un TER Genève – Grenoble. Le TER Genève 8h41 – Grenoble 11h05 a été remplacé par le TER 96634/5 (Genève 9h59 – Chambéry 11h16/20 – Grenoble 12h05/08 – Valence 13h18).
  6. Amorce quotidienne à Valence d’un train Grenoble – Genève. Il s’agit du TER 96614/8 (Valence 13h41 – Grenoble 14h52/55 – Chambéry 15h41/44 – Genève 17h00). En 2011, ce train circulait uniquement entre Grenoble et Genève.
  7. Amorce les samedis, dimanches et fêtes à Annecy d’un train Chambéry – Valence. Il s’agit du TER 17522/3 (Annecy 11h37 –  Chambéry 12h30/38 – Grenoble 13h27/30 –  Valence 14h48). Au service 2011, ce train circulait uniquement entre Chambéry et Valence.
  8. Le dernier TER partant d’Annecy à 19h37 pour Grenoble est désormais au quotidien. Il s’agit du TER 17544/5 (Annecy 19h37 – Grenoble 21h27). Au service 2011, ce train ne circulait pas le samedi. L’ARDSL est à l’origine de cette amélioration.
  9. Prolongement d’un TER Genève – Grenoble à Valence le vendredi. Il s’agit du TER 96646/7 (Genève 16h42 – Chambéry 18h16/20 Grenoble 19h05/08 – Valence 20h18.

Cependant, la desserte du sillon alpin comporte encore un certain nombre de points noirs.

Le tableau des prochains départs en gare d'Aix-les-Bains. Photo prise le samedi 21 janvier vers 18h10.

L’ARDSL et l’ADTC Savoie ont dénoncé à plusieurs reprises le choix de la Région Rhône-Alpes de ne pas faire circuler le TER 17534/5 (Annecy 16h41 – Chambéry 17h31/38 – Grenoble 18h27/30 – Valence 19h46) le samedi.

Cela laisse une période de 2 heures sans train entre les TER 17532/3 (Annecy 15h37 – Valence 18h46) et 17538/9 (Annecy 17h37 – Valence 20h46).

Cela est pénalisant pour :

  • les voyageurs en provenance de la vallée de l’Arve par le train arrivant à Annecy à 16h29. Ils doivent attendre le TER partant à 16h52 d’Annecy pour se rendre à Rumilly ou Aix-les-Bains, le TGV de 17h31 ou le TER de 17h37 pour se rendre à Chambéry.
  • les voyageurs au départ d’Annecy, Rumilly, Albens, Grésy-sur-Aix et Aix-les-Bains qui n’ont aucune desserte pour Chambéry et Grenoble pendant 2 heures.
  • les voyageurs à destination ou au départ d’Albens ou Grésy-sur-Aix qui n’ont aucune desserte pendant 2 heures.
  • les voyageurs au départ ou à destination de Saint-Hilaire, Romans et Valence TGV et ceux se rendant à Valence sont pénalisés par une période de deux heures sans train.

Cela est moins pénalisant pour :

  • les voyageurs à destination de Rumilly et Aix-les-Bains qui peuvent emprunter le train pour Lyon partant à 16h00 et 16h52 d’Annecy.
  • les voyageurs au départ de Chambéry. Ils peuvent emprunter les trains omnibus de 17h24 et 17h58 pour se rendre à Grenoble.
  • les voyageurs au départ de Grenoble souhaitant se rendre à Tullins et Saint-Marcellin. Ils peuvent emprunter l’omnibus de 18h42.

La problématique de la non circulation du TER 17534/5 le samedi existe depuis le service 2011, marqué par la réouverture de la ligne du Haut-Bugey. La Région Rhône-Alpes a été contrainte de réorganiser les dessertes TER. Des dessertes supplémentaires ont été mises en oeuvre. Elles ont été en partie financer des coupes sombres dans les dessertes du week-end du sillon alpin. Ainsi la Région a supprimé un aller-retour Annecy – Valence  le samedi. Il s’agit des 17534/5 (Annecy 16h41 – Valence 19h46) et 17594/5 (Valence 20h14 – Annecy 23h17).

L’ARDSL réclame à nouveau le rétablissement d’une périodicité quotidienne pour le TER 17534/5. Nous souhaitons que soit étudier la mise en place de correspondances systématiques pour Chambéry en gare d’Aix-les-Bains pour tous les trains Annecy – Lyon. Cela permettrait de proposer deux liaisons par heure entre Annecy, Rumilly, Aix-les-Bains et Chambéry.

Par ailleurs, il convient de bâtir la desserte Culoz – Chambéry en tenant compte de la desserte Annecy – Chambéry puisque ces deux dessertes ont un itinéraire commun entre Aix-les-Bains et Chambéry.

Le samedi, il n’y aucun train régional au départ d’Aix-les-Bains pour Chambéry entre 16h25 et 18h25. Mais il y a un autocar à … 18h22 ! Il s’agit du car 49863 en provenance de Culoz.

L’ARDSL reste mobilisée pour obtenir des avancées pour traiter les autres points noirs dans la desserte du sillon alpin.

  1. Des TGV à réservation obligatoire entre Annecy, Aix-les-Bains et Chambéry. L’ARDSL juge absurde l’obligation de réserver pour effectuer des trajets de courte distance sur ligne classique en TGV.
  2. Des temps de parcours peu compétitifs face au réseau autoroutier. L’ARDSL constate que la vitesse des trains est relativement faible dans le sillon alpin. Certains trajets sont beaucoup plus rapides en voiture individuelle grâce à un réseau autoroutier très performant. L’ARDSL est impliquée depuis toulours pour la modernisation complète des lignes ferroviaires du sillon alpin.
  3. Un nombre insuffisant de trains intervilles. La Région Rhône-Alpes a fortement développé les dessertes périurbaines du sillon alpin ces dernières années. Il convient également de développer un desserte interville régulière avec des trains Annecy – Valence et Genève – Bellegarde ne s’arrêtant qu’à Bellegarde, Rumilly, Aix-les-Bains, Chambéry, Gières, Grenoble, Saint-Marcellin, Romans et Valence TGV.
  4. Des trains régionaux trop lents entre Annecy et Aix-les-Bains. Les trains Annecy – Chambéry mettent jusqu’à jusqu’à 47 minutes pour parcourir la section à voie unique entre Annecy et Aix. L’ARDSL fera des propositions précises pour réduire les temps de parcours sur cette section.
  5. Des correspondances manquées à Montmélian. Les arrêts à Montmélian sur les TER Annecy – Valence ont été systématisés au service 2010 pour favoriser les correspondances avec la Maurienne et la Tarentaise. Malheureusement, la nouvelle organisation imposée par RFF des sillons pour le service 2012 ne permet plus les correspondances à Montmélian entre les TER Annecy – Valence et les TER Saint-Pierre-d’Albigny – Lyon.
  6. Encore des trous de 3 ou 4 heures sans desserte ferroviaire entre Annecy et Grenoble ainsi qu’entre Genève – Grenoble. De telles carences ne sont pas de nature à favoriser un report modal vers le transport public. L’ARDSL soutient un cadencement aux 2 heures de la desserte Genève – Grenoble et à l’heure de la desserte Annecy – Grenoble. Il faudrait pour remédier à ce problème créer au moins un aller-retour supplémentaire sur ces deux lignes.
  7. Les derniers départs pour Grenoble ne sont pas assez tardifs. Il est impossible de rejoindre Grenoble en partant de Genève après 18h42, en partant d’Annecy après 19h37 et de Chambéry après 20h38. L’ARDSL demande la mise en oeuvre de relations plus tardives à destination de Grenoble.
  8. Un dernier départ pour Genève trop tôt. Le train pour la cité de Calvin quitte Grenoble à 17h55 et Chambéry à 18h44. L’ARDSL estime qu’il y a besoin d’un train supplémentaire part de Grenoble à 19h55 et de Chambéry à 20h44.

Posted in Ain, ARDSL, Bassin annecien, Comités de ligne, Drôme, Genève, Isère, Savoie, Service 2012, Service 2013 | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Alstom va moderniser la ligne du Sillon Alpin Sud

Posted by ardsl sur 2 janvier 2012

Réseau Ferré de France (RFF) a attribué au groupement composé des sociétés Alstom Transport, Colas Rail, Setec ferroviaire, Spie Batignolles TPCI et Nouvetra le contrat pour la modernisation de la ligne du Sillon Alpin Sud. Le montant du contrat s’élève à près de 80 millions d’euros.

Le projet consiste notamment à électrifier en 25 KV 50 HZ les 80 km de lignes entre Valence et Moirans, créer une sous-station à Perrele, remettre au gabarit les tunnels de Têche, Poliénas et Rochefort et construire un raccordement entre la gare Valence TGV et la ligne classique.

Leader du groupement, Alstom interviendra avec Colas Rail dans l’installation des équipements d’électrification. Spie Batignolles TPCI associée à Nouvetra et Colas Rail seront en charge des travaux de génie civil. Setec Ferroviaire assurera la maîtrise d’œuvre intégrée du projet qui sera réalisé selon un schéma contractuel de type conception-réalisation.

Ce projet favorisera le développement des liaisons périurbaines et interurbaines entre Grenoble et le Sud de la France ; il renforcera de facto la compétitivité du transport ferroviaire sur le transport routier. Il permettra également de stimuler le trafic fret entre la France et l’Italie, depuis le sud via l’itinéraire Valence-Grenoble-Montmélian.

Ces travaux impliquent une fermeture totale de la ligne Valence – Moirans au service 2013.

(Avec webtrains.net).

Posted in Drôme, Fret, Isère, Service 2013, Travaux | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

Circulation ferroviaire : les suppressions et retards constatés le 19 octobre

Posted by ardsl sur 19 octobre 2011

Le TER 17556/7 (Valence 12h09 – Annecy 15h22) est tombé en panne sur la voie unique entre Aix et Annecy, entraînant d’importantes perturbations dans la circulation ferroviaire dans le sillon alpin, sur les TER Annecy – Lyon et pour un TGV Annecy – Paris.

Trains supprimés

  • TER 17556/7 (Valence 12h09 – Annecy 15h22) supprimé entre Aix et Annecy.
  • TER 17966/7 (Annecy 15h01 – Part-Dieu 16h55).
  • TER 17528/9 (Annecy 15h38 – Valence 18h46) supprimé entre Annecy et Chambéry.
  • TER 884225 (Annecy 16h27 – Thonon 18h02) supprimé entre Annemasse et Thonon.
  • TER 17992/3 (Part-Dieu 17h06 – Annecy 19h13).
  • TER 884344 (Thonon 18h14 – Genève 18h55) supprimé entre Thonon et Annemasse.

Trains retardés

1h45 de retard pour les TER 17970/1 (Annecy 14h01 – Part-Dieu 15h54) et 17990/1 (Part-Dieu 16h06 – Annecy 18h00).

1h15 de retard pour :

  • le TER 17716/7 (Marseille 14h03 – Part-Dieu 17h34).
  • le TGV 5184/5 (Nice 15h28 – Lille Europe 23h03) en raison de la panne d’un TER dans le secteur d’Aubagne. La circulation s’est faite sur une voie et en alternance dans le secteur d’Aubagne entre 16h35 et 18h20 dans ce secteur.

1h de retard pour :

  • le TER 96554/5 (St Gervais 6h01 / Genève 7h28 – Part-Dieu 9h26).
  • le TER 17976/7 (Annecy 19h01 – Part-Dieu 20h54).

50 minutes de retard pour :

  • le TER 17988/9 (Part-Dieu 14h06 – Annecy 16h32).
  • le TER 17526/7 (Annecy 14h43 – Valence 17h46).
  • le TER 17998/9 (Part-Dieu 21h06 – Annecy 23h00).
40 minutes pour le TGV 6976/7 (Annecy 15h32 – Paris 19h21).
35 minutes pour le le TER 96608/9 (Valence 16h44 – Genève 19h58).

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 5346/7 (Rennes 15h10 – Marseille 21h17) en raison du dysfonctionnement d’un passage à niveau entre Rennes et Vitré. La circulation est légèrement perturbée et se fait à vitesse réduite par mesure de sécurité dans ce secteur depuis 15h05.
  • le TER 96512/3 (Part-Dieu 17h30 – Genève 19h14).
  • le TER 96566/7 (Saint-Gervais 18h01 / Genève 19h29 – Part-Dieu 21h21).

25 minutes de retard pour :

  • le TER 17982/3 (Part-Dieu 8h06 – Annecy 10h00).
  • le TER 96504/5 (Part-Dieu 10h34 – Genève 12h25 / St Gervais 13h51).
  • le TER 17558/9 (Valence 13h09 – Annecy 16h22).
  • le TER 884225 (Annecy 16h27 – Annemasse 17h25).
  • le TER 17528/9 (Chambéry 16h43 – Valence 18h46).
  • le TER 886618 (Part-Dieu 17h13 – Roanne 18h36).
  • le TER 875724/5 (Part-Dieu 17h39 – Clermont-Ferrand 20h00).
  • le TER 17568/9 (Valence 18h09 – Annecy 21h22).
  • le TER 884394/5 (Genève Eaux-Vives 19h00 – Evian 19h53).
  • le TER 886449 (Bourg-en-Bresse 19h03 – Part-Dieu 19h53).
  • le TER 17996/7 (Part-Dieu 19h06 – Annecy 21h00).

20 minutes de retard pour :

  • le TER 96550/1 (Genève 5h10 – Part-Dieu 7h21).
  • le TER 17974/5 (Annecy 17h01 – Part-Dieu 18h54).
  • le TER 875720/1 (Clermont-Ferrand 17h55 – Part-Dieu 20h17).
  • le TER 96514/5 (Part-Dieu 18h34 – Genève 20h25 / Saint-Gervais 21h50).
  • le TER 886448 (Part-Dieu 19h04 – Bourg-en-Bresse 19h58).
  • le TER 884396/7 (Genève Eaux-Vives 19h30 – Evian 20h23).
15 minutes de retard pour :
  • le TER 17962/3 (Annecy 7h01 – Part-Dieu 8h55).
  • le TER 882108/9 (Bourg-en-Bresse 7h54 – Part-Dieu 8h50).
  • le TER 17964/5 (Annecy 8h01 – Part-Dieu 9h54).
  • le TER 96562/3 (St Gervais 14h01 / Genève 15h28 – Part-Dieu 17h21).
  • le TER 885156/7 (Grenoble 17h32 – Chambéry 18h32).
  • le TER 889668 (Perrache 17h34 – Roanne 19h07).
  • le TER 886286/7 (Firminy 17h37 – Perrache 18h51).
  • le TER 886445 (Bourg-en-Bresse 18h03 – Part-Dieu 18h55).
  • le TER 883766/7 (Chambéry 18h56 – Saint-Marcellin 20h58).
  • le TER 875728/9 (Clermont-Ferrand 19h06 – Part-Dieu 21h23) en raison de l’attente d’un personnel de bord.
  • le TGV 6874/5 (Marseille 19h41 – Genève 23h14).
  • le TER 889451 (Bourg-en-Bresse 20h00 – Part-Dieu 20h58).
  • le TER 895992 (Bourg-en-Bresse 20h03 – Besançon 22h00).
  • le TER 96516/7 (Part-Dieu 20h34 – Genève 22h29 / Evian 23h23).
  • le TER 882194/5 (Part-Dieu 21h12 – Bourg-en-Bresse 22h17).

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :