ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘Simplon’

Le Conseil fédéral investit 940 millions pour améliorer l’axe du Gothard

Posted by ardsl sur 22 septembre 2012

Près de 940 millions. C’est la somme que veut investir le Conseil fédéral pour que le tunnel ferroviaire du Gothard puisse accueillir des camions hauts de quatre mètres et donc renforcer le transport combiné et la politique de transfert.

Le Conseil fédéral veut investir 940 millions de francs pour améliorer l’axe ferroviaire du Gothard. Il s’agit de permettre le transport de camions d’une hauteur de quatre mètres. L’aménagement profitera aussi au transport des voyageurs. La mise en service est prévue pour 2020, peu après l’ouverture du tunnel de base du Ceneri.

Répondre à une demande du Parlement et des entreprises de transport

Le projet répond à une demande du Parlement, a rappelé vendredi 21 septembre l’Office fédéral des transports. Les entreprises de transport misent de plus en plus sur les semi-remorques dont la hauteur aux angles atteint quatre mètres.

Si le transport ferroviaire de ces véhicules est déjà possible sur l’axe du Lötschberg – Simplon, il n’en va pas de même sur l’axe du Saint-Gothard. Le profil d’espace libre des nouveaux tunnels de base du Saint-Gothard et du Ceneri sont suffisants mais les tronçons d’accès au nord et au sud comprennent encore divers obstacles.

Transport de voyageurs aussi bénéficiaire

Le transport de voyageurs sera aussi bénéficiaire. Le nouveau corridor permettra le passage de trains à deux étages sur l’axe du Saint-Gothard et donc d’acheminer davantage de passagers. Il en résultera un délestage notamment aux jours de pointe, sans que les sillons destinés au fret ferroviaire soient occupés par le transport de voyageurs.

Renforcer le transport combiné

Le Conseil fédéral est d’avis que le « corridor 4 m » sur la ligne Bâle – Saint-Gothard – Chiasso et sur la ligne de Luino renforcerait le transport combiné à travers les Alpes et, partant, la politique de transfert. L’élément le plus important du projet est le tunnel du Bözberg (AG).

Entre Bâle et Chiasso et, sur la ligne de Luino, jusqu’à Ranzo, il faut également aménager plusieurs tunnels courts et adapter des abris de quais, la caténaire, les signaux et les passages supérieurs.

La condition italienne

L’aménagement prévu ne pourra déployer tous ses effets que s’il se poursuit du côté italien, de sorte que les semi-remorques prennent le train non seulement de frontière à frontière, mais de terminal à terminal.

Par conséquent, pour répondre à la demande du Parlement, le Conseil fédéral prévoit d’encourager par des financements préalables les extensions de « profil d’espace libre » nécessaires sur les lignes Chiasso – Milan ainsi que sur la partie italienne de la ligne de Luino, c’est-à-dire entre Ranzo et Gallarate.

Le financement préalable des travaux en Italie est estimé à 230 millions de francs.

(Avec Sipa et rts.ch).

Posted in Fret, Italie, Matériel, Suisse | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réouverture de la ligne ferroviaire du Simplon

Posted by ardsl sur 4 septembre 2012

L’axe ferroviaire du Simplon a été fermé du 13 août au 2 septembre, en raison de travaux du côté italien, au niveau du tunnel de Varzo.

Pour évaluer les conséquences de cette situation, un groupe de travail avait été mis en place par le Département fédéral des transports. Il comprenait des spécialistes de la centrale de gestion du trafic d’Emmen, des représentants de la Confédération et de l’État du Valais, mais aussi des CFF et de l’association suisse des transports routiers.

L’analyse de ces experts, rendue public jeudi 9 août, indiquait que «la fermeture programmée de la ligne ferroviaire du Simplon n’entraînera pas une augmentation massive du trafic sur les axes traversant les Alpes, car le trafic de marchandises pourra être largement absorbé par l’axe ferroviaire du Gothard. En raison des vacances, le volume des marchandises transportées par le rail et la route est plus faible en été qu’aux autres périodes de l’année.» Seule «une faible quantité de poids lourds» supplémentaires devraient se retrouver sur les routes alpines.

La société italienne d’infrastructure ferroviaire Rete Ferroviaria Italiana (RFI) a assaini le tunnel de Varzo sur la rampe sud du Simplon. Le trafic ferroviaire a été totalement interrompu entre Iselle di Trasquera et Domodossola du 12 août 21h30 au 2 septembre 2012. Les CFF ont conseillé aux voyageurs pour et de l’Italie de circuler via le Gothard.

Pour les voyageurs qui souhaitaient voyager par le Simplon, ainsi que pour la desserte régionale, 2000 courses de bus ont été assurées entre Iselle di Trasquerra et Domodossola. 75000 personnes ont été acheminées. Il fallait compter avec un temps de parcours rallongé d’environ 30 minutes. À Iselle di Trasquerra, 10 minutes de marche étaient nécessaires pour rejoindre le bus. À Domodossola, les correspondances pour Milan et le Tessin via les Centovalli étaient garanties. Il n’était pas possible de transporter les vélos et les fauteuils roulants dans les bus. Des assistants clientèle étaient présents en gares d’Iselle di Trasquera et Domodossola.

Le service de trains-autos entre Brigue et Iselle di Trasquera n’était pas touché par cette interruption et fonctionnait normalement.

(Avec arcinfo.ch et ATS).

Posted in CFF, Fréquentation, Fret, Italie, Travaux, Valais | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Valais : des rames à deux étages en 2020

Posted by ardsl sur 18 juin 2012

Les rames à deux étages devraient pouvoir circuler en Valais à l’horizon 2020. Les cantons de Vaud et du Valais ont avancé l’argent à la Confédération pour débuter les travaux.

Lundi 18 juin 2012, les cantons du Vaud et du Valais, l’Office fédéral des transports et les CFF ont signé une déclaration d’intention pour le développement sur la ligne du Simplon. Cet engagement vise à permettre la circulation des trains à deux étages en Valais d’ici à 2020. Le préfinancement est assuré par les deux cantons et une prévision globale est envisagée jusqu’à l’horizon 2030-2040.

Cet accord vise à accroitre la capacité de transport de la ligne du Simplon. Sur le tronçon entre Lausanne et Vevey, les trains à deux étages pourront circuler dès décembre 2012. Toute la ligne jusqu’à Brigue sera ensuite adaptée à l’horizon 2020. Il a été convenu que les CFF envisageront la possibilité d’avancer ce délai.

Jacques Melly, chef du Département des transports, de l’équipement et de l’environnement du canton du Valais, François Marthaler, chef du Département des infrastructures du Canton de Vaud, Toni Eder, sous-directeur de l’Office fédéral des transports et Philippe Gauderon, chef de la division Infrastructure des CFF ont signé lundi 18 juin en gare de Vevey une déclaration d’intention sur le développement de la ligne du Simplon.

Ce document offre une vision jusqu’en 2030 – 2040 sur les mesures souhaitables en matière d’infrastructures.

Par cet engagement, les partenaires visent à assurer l’accroissement de la capacité de l’axe du Simplon en adaptant son gabarit pour les trains à deux étages. Dans le cadre de la première phase de ce développement, les travaux sur la ligne entre Lausanne et Vevey permettront, sur ce tronçon, le passage des rames à deux étages dès décembre 2012.

Toute la ligne du Simplon, jusqu’à Brigue, sera ensuite adaptée au gabarit des trains Duplex, avec une mise en service dès 2020. Il a toutefois été convenu que les CFF analyseront la possibilité d’avancer ce délai. Les études correspondantes sont en cours avec un financement de la Confédération. Certains aménagements ont d’ailleurs déjà commencé, comme la construction du tunnel de Gobet à Sierre.

 (Avec Le Nouvelliste).

Posted in Matériel, Valais, Vaud | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ligne du Gothard coupée : casse-tête pour détourner les trains de marchandises

Posted by ardsl sur 7 juin 2012

La fermeture de la ligne ferroviaire du Gothard cause de gros soucis au trafic de marchandises. Près de 90 convois doivent être quotidiennement déviés par le Simplon.

«La situation est tendue», a déclaré le porte-parole des CFF Christian Ginsig jeudi 7 juin. Près de 120 trains de marchandises traversent chaque jour le Gothard, a-t-il précisé.

En raison de l’éboulement de Gurtnellen (UR), d’autres solutions doivent être trouvées. Environ 115 trains de marchandises passent actuellement quotidiennement par les tunnels du Lötschberg et du Simplon. Alors que ces déviations sont exploitées au maximum, les entreprises de cargo doivent trouver une solution pour quelque 90 autres convois.

Une réponse pourrait être l’un des passages alpins français ou autrichien. Mais là aussi, les capacités sont limitées : comme c’est le cas depuis mars au Simplon, des travaux d’assainissement restreindront le trafic au Brenner dès la semaine prochaine. Les CFF ne comptent donc guère sur cette solution.

Trajets nocturnes

Outre le passage franco-italien du Mont-Cenis, les entreprises examinent également celui du Tauern, en Autriche, même s’il est plutôt éloigné. Enfin, les CFF tentent de faire accepter aux entreprises de cargo des tranches peu populaires : le nombre de trains de marchandise devrait donc augmenter les dimanches ou la nuit ces prochains temps.

Les compagnies ferroviaires tiennent actuellement chaque jour une conférence téléphonique pour s’attribuer les rares tranches horaires. Dans le trafic des marchandises, il s’agit de prévoir large, a rappelé Christian Ginsig : un train ne peut démarrer en Allemagne que s’il a une fenêtre horaire pour l’ensemble de son trajet. Pour cette raison, de nombreux convois sont bloqués.

L’entreprise de trafic combiné Hupac craint un transfert à long terme du rail à la route, selon sa porte-parole Irmgard Tonndorf. Cette société suisse transporte des containers et des remorques sur des trains qui traversent en majorité le Gothard. Des 30 à 40 convois de Hupac empruntant ce tracé, seuls 30% peuvent être déviés.

«Nos clients se sont adaptés au transport combiné sur le rail», a expliqué Irmgard Tonndorf. S’ils doivent à nouveau engager davantage de camions, ils resteront peut-être à cette solution, estime-t-elle. «C’est mauvais pour le transfert de la route au rail».

Défi logistique

La fermeture du Gothard prévue pour plusieurs semaines est un gros défi logistique : il faudra des jours rien que pour envoyer au bon endroit les trains restés bloqués depuis mardi 5 juin, a ajouté la porte-parole. Chaque changement de route implique une réorganisation du chargement et du déchargement aux différents terminaux.

Enfin, si autant de trains marchandises ne peuvent rouler pour une aussi longue période, cela a des effets sur la production et la consommation. Pour cette raison, Irmgard Tonndorf demande que les autorités ne considèrent pas seulement le trafic des passagers mais aussi celui des marchandises.

 (Avec ATS).

Posted in Fret, Italie, Savoie, Suisse | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés vendredi 1er juin

Posted by ardsl sur 1 juin 2012

Ligne du Simplon

À la suite d’un dégagement de fumée jeudi 31 mai dans le tunnel ferroviaire du Simplon entre Brigue et Iselle (I), le trafic est interrompu dans les deux sens jusqu’à vendredi midi.

Un dérangement de la ligne de contact perturbait vendredi 1er juin le trafic ferroviaire entre Brigue et l’Italie. Des dérangements sont à craindre jusqu’à midi, ont indiqué les CFF.

La voie entre le quai de chargement à Brigue et Iselle di Trasquera (Italie) n’est ouverte que de façon restreinte au trafic. Les trains assurant le service de ferroutage entre les deux localités, tout comme les Intercity entre Brigue et Domodossola, sont supprimés.

Le trafic ferroviaire dans le tunnel du Simplon est interrompu depuis jeudi 15 heures en raison d’un dégagement de fumée. Il semble qu’un court-circuit soit survenu sur une installation technique, a déclaré à l’ATS Jean-Philippe Schmidt, porte-parole des CFF.

Il était prévu que le trafic ferroviaire reprenne avec le premier train du matin. Les trains vont à nouveau circuler normalement dès midi, ont annoncé les CFF.

Trains supprimés

  • EC 35 (Genève – Milan) : supprimé uniquement entre Iselle di Trasquera et Milan, en raison d’un dérangement à la ligne de contact.
  • EC 37 (Genève 7h42 – Venise 14h40) : supprimé uniquement entre Morges et Venise, en raison d’un dérangement technique à la locomotive. Mise en place d’un train de remplacement entre Domodossola et Milan.
  • TER 17718 (Marseille 15h06 – Part-Dieu 18h40) : supprimé uniquement entre Avignon et Lyon, en raison d’une panne.
  • EC 42 (Venise 16h20 – Genève 23h15) : supprimé uniquement entre Venise et Milan.
  • TER 22361 (Romans 16h23 – Briançon 20h24) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • EC 36 (Milan 17h25 – Genève 21h18).

Trains retardés

1h de retard pour le TER 886616 (Part-Dieu 16h12 – Roanne 17h30) en raison d’un dérangement d’installation.

40 minutes de retard pour :

  • le TGV 6854 (Nice 7h27 – Part-Dieu 11h54) en raison d’obstacles sur ou aux abords des voies.
  • le TGV 9826/7 (Bruxelles 10h21 – Nice 18h05).
  • le TGV 5164/5 (Lille Europe 10h26 – Nice 18h05).
  • l’IC 4506/7 (Part-Dieu 15h08 – Nantes 22h12) en raison d’un dysfonctionnement des barrières d’un passage à niveau.
  • le TER 886823 (Roanne 17h45 – Perrache 19h19) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5186/7 (Montpellier 18h02 – Lille Europe 22h57) en raison de l’attente du 5180/1 à Lyon.
  • le TGV 5180/1 (Marseille 18h14 – Lille Europe 22h57) en raison d’un dérangement d’installation.

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 5404/5 (Strasbourg 11h10 – Marseille 17h18) en raison d’un voyageur malade à bord à Lons-le-Saunier.
  • le TER 17405 (Veynes 15h28 – Briançon 17h13).
  • le TER 875740/1 (Part-Dieu 16h40 – Clermont-Ferrand 19h05) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 889666 (Perrache 16h41 – Roanne 18h15) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 886618 (Part-Dieu 17h12 – Roanne 18h30) en raison de difficultés lors de la préparation du train.

25 minutes de retard pour :

  • le TGV 9868/9 (Perpignan 13h18 – Bruxelles 20h42).
  • le TER 886614 (Part-Dieu 15h12 – Roanne 16h30) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 17721 (Part-Dieu 15h20 – Marseille 18h54) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 6976/7 (Annecy 15h31 – Paris 19h18) en raison de l’attente d’un personnel à Chambéry.
  • le TER 17408 (Marseille 17h35 – Laragne 20h00).
  • le TER 875742/3 (Part-Dieu 17h40 – Clermont-Ferrand 20h01).
  • le TER 886030 (Part-Dieu 17h46 – Mâcon 18h34) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 6880/1 (Toulouse 17h50 – Part-Dieu 21h54) en raison d’un incendie aux abords des voies.
  • le TER 886620 (Part-Dieu 18h12 – Roanne 19h30).
  • le TER 886622 (Part-Dieu 19h12 – Roanne 20h30).
  • le TER 886194 (Avignon 19h31 – Perrache 22h20) en raison d’une correspondance avec un train retardé à Avignon.

20 minutes de retard pour :

  • le TER 18512 (Modane 5h41 – Part-Dieu 8h20) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 9762 (Genève 6h12 – Paris 9h29) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 886178 (Avignon 7h01 – Part-Dieu 9h40) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • le TGV 5430/1 (Marseille 10h42 – Strasbourg 16h49).
  • le TGV 5322/3 (Nantes 12h52 – Marseille 19h16) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TGV 5098 (Cannes 13h57 – Dijon 19h38).
  • le TGV 5198/9 (Cannes 13h57 – Metz 22h44).
  • le TER 884620/1 (Bellegarde 14h09 – Saint-Gervais 15h55) en raison de la correspondance avec le 96510/1.
  • le RE 2631 (Genève 14h20 – Lausanne 15h12) en raison d’un dérangement d’aiguillage.
  • le TER 96568/9 (Genève 15h29 – Part-Dieu 17h22).
  • le TGV 9776 (Genève 15h42 – Paris 18h52) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 889675 (Roanne 18h25 – Part-Dieu19h50).
  • le TER 96520/1 (Part-Dieu 18h38 – Genève 20h27) en raison d’un dérangement au signal.
  • le TER 875744/5 (Part-Dieu 18h40 – Clermont-Ferrand 21h05).
  • le TER 886170 (Marseille 19h06 – Valence 21h31) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TGV 6632 (Part-Dieu 20h04 – Paris 22h10).
  • le TER 8846539 (Bellegarde 20h09 – Évian 21h27) en raison de la correspondance avec le 96520/1.
  • le TER 884638/9 (Bellegarde 20h09 – Saint-Gervais 21h57) même motif.
  • le TER 886624 (Part-Dieu 20h12 – Roanne 21h30).
  • le TER 96784 (Genève 20h59 – Bellegarde 21h26) en raison de la réutilisation de la rame du 96520/1.

15 minutes de retard pour :

  • le TGV 9761 (Paris 7h11 – Genève 10h16) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5166/7 (Toulouse 7h18 – Lille Europe 14h30) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17417 (Sisteron 10h28 – Marseille 12h21).
  • l’IR 1725 (Genève aéroport 11h27 – Brigue 14h02) en raison d’un dérangement à la ligne de contact.
  • le TER 16840/1 (Tours 12h00 – Part-Dieu 17h52) en raison de travaux et d’un dérangement d’installation.
  • le TER 96510/1 (Part-Dieu 12h38 – Genève 14h27).
  • le TGV 9580/1 (Francfort 14h01 – Marseille 21h46).
  • le TER 884521 (Bellegarde 14h09 – Évian 15h30) en raison de la correspondance avec le 96510/1.
  • le TER 17419 (Laragne 15h00 – Marseille 17h21).
  • le TER 17718 (Marseille 15h06 – Avignon 16h15).
  • le TER 17764 (Part-Dieu 15h20 – Bercy 20h22).
  • le TER 886931 (Roanne 15h54 – Saint-Étienne 17h07) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 886621 (Roanne 16h25 – Part-Dieu 17h48).
  • le TGV 6220 (Béziers 17h31 – Paris 21h56) en raison d’une correspondance avec un train retardé à Montpellier.
  • le TER 17916 (Chambéry 18h02 – Part-Dieu 19h20).
  • le TGV 6130 (Marseille 18h08 – Paris 21h26) en raison d’un acte de malveillance.
  • le TGV 6870 (Marseille 18h29 – Part-Dieu 20h24) même motif.
  • le TER 17439 (Veynes 21h29 – Briançon 23h11).

(Avec ATS).

Posted in Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La ligne du Simplon dans un état inquiétant

Posted by ardsl sur 21 avril 2012

Artère stratégique du trafic ferroviaire suisse, la ligne du Simplon est en très mauvais état, surtout du côté italien. Pourtant, 10800 trains circulent chaque année entre Brigue et Domodossola.

D’après le «Blick», la gestion du côté italien de la ligne ferroviaire du Simplon est catastrophique. Un ingénieur suisse explique que «les voies sont dans un triste état, le trajet en train est comme une aventure sur cette ligne».

Le quotidien zurichois cite également un rapport interne qui montre de graves lacunes : tout d’abord, les experts ont trouvé de fortes erreurs dans la géométrie des voies et une usure forte. Ensuite, le tunnel montre des signes de vieillissement inquiétants. Enfin, les normes de sécurité ne sont pas respectées et la sécurité de l’exploitation n’est pas garantie. Le rapport conclut avec en disant que cette ligne présente des risques importants en terme de fiabilité.

L’opérateur italien Rete Ferroviaria Italiana (RFI), responsable de l’entretien des voies, se dédouanne en prétendant que seuls des trains allemands et suisses empruntent le tunnel du Simplon. Le CFF ont saisi le problème et tenté de faire pression sur la RFI. En attendant, des mesures spéciales ont été mises en place : les trains ne peuvent circuler à plus de 30 km/h « afin d’assurer la sécurité des passagers et de mener à bien les travaux de réparation » explique le porte-parole des CFF, Christian Gising.

Qui est responsable ?

Cette limitation des vitesse génère des retards d’en moyenne 15 minutes. Et les passagers s’en plaignent. Mais c’est surtout la question de la responsabilité en cas d’accident qui se pose. Même si les chemins de fer italiens sont obligés d’assurer la sécurité sur leurs tronçons, les CFF ont aussi un devoir envers leurs passagers. Le spécialiste zurichois du droit de la responsabilité avance que «si les CFF ont connaissance de problèmes de sécurité, ils doivent cesser immédiatement leurs voyages en Italie.»

Au niveau politique, une motion va être déposée au Conseil national afin d’obliger l’Italie à respecter les accords bilatéraux, conclut le Blick.

(Source : 20min.ch).

Posted in Italie, Valais | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Suisse : 40% des marchandises sont transportées par le rail

Posted by ardsl sur 19 janvier 2012

Les prestations de transport routier et ferroviaire en Suisse se sont accrues de 2% en 2010, après avoir diminué de 7% en 2009 suite à la crise économique. Ce résultat est tiré de la statistique du transport de marchandises, établie par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

La crise économique de 2009 a eu de fortes répercussions sur le transport de marchandises en Suisse. En 2009, les prestations de transport avaient reculé au total de 7% par rapport à l’année précédente ; la diminution avait été bien plus marquée pour le transport ferroviaire (-14%) que pour le transport routier (-2%). Avec la reprise économique, le transport de marchandises est reparti à la hausse en 2010, de 4% pour le rail et de 1% pour la route. Cette évolution traduit une croissance globale de 2% par rapport à 2009, le niveau des prestations de transport n’atteignant cependant pas encore celui d’avant la crise. La part du rail dans les transports terrestres de marchandises se monte à près de 40% en Suisse, ce qui est comparativement élevé : elle n’est que de 18% en moyenne dans les 27 pays membres de l’UE (contre 82% pour la route).

Le rail atteint de 70% de part modale pour le trafic de transit. Le rail présente surtout des avantages pour les transports sur de longues distances, comme c’est le cas dans le trafic de transit. Le transport ferroviaire de marchandises profite en outre des mesures prises dans le cadre de la politique suisse de transfert (RPLP, modernisation et développement de l’infrastructure ferroviaire et libéralisation du transport de marchandises sur rail). Sur les 24 millions de tonnes transportées par le rail, 60% ont été acheminées via la ligne du Gothard et 40% via la ligne du Lötschberg-Simplon.

En 2010, les tonnes-kilomètres sur rail sont restées nettement en deçà des valeurs records atteintes avant la crise financière de 2009. Si l’on considère l’évolution à long terme, on constate toutefois une augmentation sensible de la prestation de transport, tandis que la prestation de circulation (trains-kilomètres) est restée relativement stable. Le tonnage moyen transporté par train a ainsi tendance à augmenter. En 2010, un train acheminait en moyenne 368 tonnes contre 300 en 1993, ce qui représente une hausse de la charge moyenne de 23%.

Posted in Fret, Suisse | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

Des travaux en Italie vont impacter les trains Genève – Milan les 15 et 22 janvier

Posted by ardsl sur 11 janvier 2012

Pour cause de travaux, les chemins de fer italiens annoncent une interruption de trafic entre Varzo et Domodossola les dimanches 15 et 22 janvier 2012. Durant ces deux journées, le tronçon en question est fermé au trafic entre 9h et 19h. Un service de bus de substitution est mis en place.

Les 15 et 22 janvier 2012, les voyageurs se déplaçant entre la Suisse romande et l’Italie doivent compter avec une prolongation du temps de parcours de 45 minutes. Les chemins de fer italiens ont en effet agendé des travaux exceptionnels. La ligne du Simplon est donc fermée au trafic côté italien entre Varzo et Domodossola entre 9h et 19h durant ces deux journées.

Les voyageurs des trains circulant sur la ligne du Simplon empruntent des bus de substitution entre Varzo et Domodossola. Le temps de parcours s’en trouve rallongé de quelque 45 minutes. Les correspondances de Domodossola pour Milan et pour le Tessin via les Centovalli ne sont pas garanties.

 

Posted in Italie, Travaux | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Déraillement sur la ligne du Simplon

Posted by ardsl sur 4 janvier 2012

La ligne du Simplon est actuellement limitée à une seule voie. Les rails ont été endommagés mardi 3 janvier après le déraillement de l’avant-dernier essieu d’un EuroCity des CFF près de Varzo, en Italie. Personne n’a été blessé lors de l’accident, qui s’est produit à 21h15. Le train reliait Venise à Genève via Milan. Les voyageurs ont dû attendre plusieurs heures avant de pouvoir poursuivre leur trajet en bus. Le trafic régional entre Brigue (VS) et Domodossola (Italie) est interrompu en ce moment. La cause du déraillement n’est pas connue. Des travaux sont en cours.

Les horaires des trains Venise – Milan – Genève

(Avec tsrinfo.ch).

Posted in Italie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :