ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘Sion’

Lyria lance une desserte hivernale entre Lille et les stations helvétiques

Posted by ardsl sur 1 octobre 2012

Lyria innove en lançant une desserte Lille Europe – Brigue tous les samedis de l’hiver 2012-2013, en correspondance avec un Eurostar Londres – Lille. Après les Parisiens, les Londoniens et les Lillois pourront se rendre en TGV dans les stations vaudoises et valaisannes.

On connaissait déjà le TGV Lyria des neiges entre Paris et Brigue, qui offrait 2 allers-retours hebdomadaires entre Paris et Brigue (avec arrêts à Dijon, Dole, Frasne, Lausanne, Montreux, Aigle, Martigny, Sion, Sierre, Loèche-les-Bains et Viège) et un aller-retour dominical entre Paris et Aigle.

Par le passé, Lyria avait expérimenté une desserte entre Paris et Coire pour desservir les stations grisonnes. Cette desserte n’a pas rencontré le succès commercial escompté : la clientèle parisienne n’étant pas vraiment adepte des stations de ski de Suisse alémanique.

Malgré cet échec, Lyria ne manque pas d’idée pour attirer en Suisse par l’intermédiaire du TGV de nouveaux touristes. Pour l’hiver 2012-2013, Lyria (filiale commune à SNCF et aux CFF) lance une desserte Londres – Lille – Brigue, en partenariat avec Eurostar. En effet les Britanniques pourront se rendre en TGV de Londres aux stations vaudoises ou valaisannes avec un seul changement en gare de Lille Europe. En partant de Londres à 6h57, vous arriverez selon votre choix à Aigle à 15h47, à Martigny à 16h13, à Viège à 16h57 ou à Brigue à 17h08.

Horaires Londres > Lille > Brigue

  • Eurostar (les samedis du 15 décembre 2012 au 23 mars 2013) : Londres 6h57 – Lille Europe 9h26.
  • TGV 9796/7 les samedis du 22 décembre au 23 mars : Lille Europe 10h02 – Genève 14h16/41 – Aigle 15h47/55 – Martigny 16h13/16 – Viège 16h57/17h00 – Brigue 17h08.
  • TGV 9796/7 (samedi 30 mars) : Lille Europe 9h57 – Genève 14h16/41 – Aigle 15h47/55 – Martigny 16h13/16 – Viège 16h57/17h00 – Brigue 17h08.

À noter que le trajet Lille – Brigue s’effectue via la ligne du Haut-Bugey.

Horaires Brigue > Lille > Londres

  • TGV 9278/9 (les samedis du 29 décembre au 9 mars, sauf le 2 février) : Brigue 12h51 – Viège 12h59/13h02 – Martigny 13h38/41 – Aigle 13h58/14h01 – Lille Europe 18h55.
  • TGV 9278/9 (les samedis du 16 au 30 mars) : Brigue 12h51 – Viège 12h59/13h02 – Martigny 13h41 – Aigle 13h58/14h01 – Lille Europe 19h04.
  • Eurostar (les samedis du 15 décembre 2012 au 23 mars 2013) : Lille Europe 20h30 – Londres 21h06.

À noter que le trajet Brigue – Lille s’effectue via Dijon.

Horaires Paris > Brigue

  • TGV 9273 (les vendredis du 28 décembre au 29 mars) : Paris 15h58 – Dijon 17h34/37 – Dole 17h59/18h01 – Frasne 18h44/46 – Vallorbe 18h59/19h04 – Lausanne 19h37/56 – Montreux 20h13/17 – Aigle 20h26/31 – Martigny 20h50/54 – Sion 21h14/18 – Sierre 21h28/39 – Loèche-les-Bains 21h46/48 – Viège 21h59/22h03 – Brigue 22h10.
  • TGV 9763 (les samedis du 15 décembre au 30 mars) : Paris 8h11 – Bourg-en-Bresse 10h01/04 – Bellegarde 10h58/11h01 – Genève 11h27/42 – Aigle 12h47/56 – Martigny 13h13/16 – Sion 13h31/33 – Sierre 13h42/46 – Loèche-les-Bains 13h53/55 – Viège 14h05/08 – Brigue 14h15.

À noter que le TGV Paris – Brigue du samedi matin est désormais un TGV Paris – Genève prolongé à Brigue et non plus un TGV Paris – Lausanne.

Horaires Brigue > Paris

  • TGV 9268 (les samedis du 15 décembre au 30 mars) : Brigue – Viège – Loèche-les-Bains – Sierre – Sion – Martigny – Aigle – Lausanne 12h24 – Vallorbe 12h57/13h01 – Frasne 13h14/16 – Dole 13h58/14h00 – Dijon 14h22/25 – Paris 16h02. (Horaire non communiqué entre Brigue et Lausanne).
  • TGV 9272 (les samedis du 15 décembre au 30 mars) : Brigue 15h51 – Viège 15h59/16h02 – Sierre 16h18/32 – Sion 16h42/44 – Martigny 17h01/08 – Aigle 17h26/37 – Lausanne 18h05/24 – Vallorbe 18h57/19h01 – Frasne 19h14/16 – Dole 19h58/20h00 – Dijon 20h22/25 – Paris 22h02.

L’aller-retour dominical Paris – Aigle serait supprimé.

Si Lyria améliore la desserte hivernale des stations vaudoises et valaisannes, il n’en sera pas de même pour la desserte estivale. En effet, en raison d’une clientèle jugée insuffisante les dessertes estivales Paris – Brigue et Paris – Aigle ne sont pas reconduites.

Publicités

Posted in CFF, Genève, Loisirs, Service 2013, SNCF, Valais, Vaud | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

La Haute-Savoie ratera-t-elle l’arrivée du CEVA ?

Posted by ardsl sur 24 septembre 2012

La gare d’Annemasse raccordée à celle de Genève Cornavin : tel est le but du CEVA.

Le canton de Genève poursuit la réalisation du raccordement ferroviaire des gares de Cornavin, des Eaux-Vives et d’Annemasse (CEVA) approuvé à 63% lors de la votation populaire qui lui était consacré. Ce raccordement fera tomber le mur de Berlin ferroviaire de la cité de Calvin.

Longtemps considéré comme un RER de l’agglomération genevoise, cette réalisation représente également un enjeu majeur pour la Haute-Savoie. En effet, des trains directs sont prévus toutes les heures entre Genève, Évian, Annecy et Saint-Gervais, via la gare d’Annemasse.

Certains opposants français au projet invoquent que leurs commune vont devenir des dortoirs de Genève, or les transfrontaliers sont déjà là et vont actuellement à 90% à leur travail en voiture. Avec CEVA et le RER franco-valdo-genevois, la Haute-Savoie bénéficiera de la venue des Suisses sur son territoire permettant d’y développer toute l’économie régionale. Les stations de sports d’hiver comme Saint-Gervais ou Chamonix seront accessibles depuis Genève en train avec un temps de parcours semblable aux stations valaisannes. Or lorsque l’on sait qu’un habitant suisse sur deux possède un abonnement de chemin de fer, on constate la nette préférence des helvètes au transport ferroviaire.

Les dessertes internes à la Haute-Savoie bénéficieront également de meilleures dessertes sur l’ensemble des étoiles de La Roche-sur-Foron et d’Annemasse avec un cadencement au moins deux trains par heure et par sens sur Annemasse – La Roche-sur-Foron et Annemasse – Évian et au moins un train par heure Annemasse – Bellegarde, La Roche-sur-Foron – Saint-Gervais et La Roche-sur-Foron – Annecy et à l’heure.

L’ARDSL recommande l’inscription au prochain contrat de projet État – Région (CPER) de mesures complémentaires pour augmenter les bénéfices apportés par CEVA et le RER franco-valdo-Genevois à la Haute-Savoie.

Il convient de moderniser l’étoile ferroviaire de La Roche-sur-Foron. Nous demandons donc que la ligne Annemasse et La Roche-sur-Foron (commune aux trains desservant Annecy et la vallée de l’Arve) soit dotée d’une signalisation moderne (BAL, block automatique lumineux) et de points de croisements supplémentaires (en plus de celui existant à Reignier). Dans une seconde étape, il faudra moderniser les deux autres branches de l’étoile de La Roche-sur-Foron. Cela passe notamment par la réalisation d’un shunt près de La Roche-sur-Foron (avec création d’une halte La Roche-sur-Foron nord à la sortie du shunt côté Annemasse ; dans un premier temps ce shunt pourrait être monotube le shunt étant utilisé pour le matin pour le sens Annecy – Genève et le soir pour le sens Genève – Annecy, la voie ferrée actuelle continuant de servir pour le sens inverse de circulation).

Par ailleurs, il est vital de compléter les dessertes CEVA par la réouverture des 17 kilomètres séparant Évian et Saint-Gingolph (ligne du Tonkin) pour permettre la création de relations directes tant depuis Genève que depuis Annecy vers Martigny et Sion via Thonon-les-Bains.

Il faut également signaler que le projet CEVA France s’inscrit pleinement dans la logique du Grenelle de l’Environnement en offrant une alternative crédible au tout routier, d’autant plus que la vallée de l’Arve dépasse largement les seuils annuels de pollution de l’air.

Enfin, l’ARDSL souligne que dans le cas où les élus, voire la population de la vallée de l’Arve seraient majoritairement opposés au projet, il n’est pas à exclure que les dessertes soient  davantage concentrées sur l’axe Annecy – Genève au détriment de la vallée de l’Arve. Une telle situation serait pour le moins dommageable.

Posted in ARDSL, Bassin annecien, CEVA, Chablais, Genevois, Haute-Savoie, Valais, Vallée de l'Arve | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 9 Comments »

Mort d’un ouvrier sur le chantier du Simplon

Posted by ardsl sur 29 août 2012

Blessé mardi 28 août sur le chantier du tunnel ferroviaire du Simplon, un ouvrier de 56 ans a succombé à ses blessures à l’hôpital de Sion.

Un ouvrier italien de 56 ans grièvement blessé sur le chantier du tunnel ferroviaire du Simplon mardi 28 août est décédé à l’hôpital de Sion (VS) des suites de ses blessures, a indiqué la police valaisanne. Il avait chuté lourdement sur les voies.

L’ouvrier se tenait avec un collègue sur une plate-forme d’un chariot à roulettes poussé par un train de chantier. Le chariot a déraillé pour une raison encore inconnue.

L’homme, employé d’une entreprise privée, est alors lourdement tombé sur les voies. Une enquête est ouverte.

(Avec ATS).

Posted in Valais | Tagué: , , | Leave a Comment »

Il se blesse en chutant d’un train en gare de Martigny

Posted by ardsl sur 22 août 2012

En voulant monter précipitamment dans un train dimanche 19 août en gare de Martigny, un voyageur est vraisemblablement resté coincé avant d’être traîné sur plusieurs mètres et de finalement tomber entre le quai et les voies.

La police valaisanne rapporte dans un communiqué qu’un homme qui tentait de monter précipitamment dans un train, dimanche 19 août vers 19h10 en gare de Martigny, est vraisemblablement resté coincé avant d’être traîné sur plusieurs mètres et de finalement de tomber entre le quais et les voies.

Blessé et immédiatement secouru par d’autres voyageurs, le malheureux, un ressortissant étranger de 33 ans, a dû être hospitalisé à Sion, après avoir été transporté en ambulance dans un premier temps à l’hôpital de Martigny. Ses jours ne seraient pas en danger.

Pour pénétrer dans le train, selon la police valaisanne, le voyageur aurait actionné le bouton d’ouverture de la porte. Une fois cette dernière ouverte, alors qu’il tentait de monter, le convoi aurait démarré.

Les circonstances de l’accident ne sont pas clairement établies. Une enquête a été ouverte. Le bureau d’enquête des CFF a été avisé.

(Avec tdg.ch).

 

Posted in Valais | Tagué: , , , | Leave a Comment »

CFF : la tournée du patron

Posted by ardsl sur 14 juin 2012

Andreas Meyer, directeur des CFF, lors du lancement du chantier du CEVA le 15 novembre 2011 à Genève. (Photo : Joël Grandcollot).

Plusieurs fois par an, le directeur des CFF, Andreas Meyer, se déplace incognito en Romandie et va à la rencontre de ses employés, pour prendre la température et écouter leurs critiques. Voyage à l’intérieur d’une entreprise.

Qui reconnaîtrait en cet usager anonyme des CFF le grand patron de l’entreprise  ? C’est pourtant lui, Andreas Meyer, la cinquantaine sportive, débarquant ni vu ni connu sur un quai de la gare de Genève, un lundi matin de mai.

Particularité : le chef porte à la main un sac rouge CFF où se trouvent des tasses et un thermos de café. Cet exercice de proximité à la Giscard, il le pratique plus d’une dizaine de fois par an, dans diverses villes du pays. Au programme du jour, Genève et Sion. «J’aime le côté spontané de cette visite», s’amuse-t-il, la tasse déjà tendue vers l’inconnu.

Ah, il s’approche d’un jeune employé sur le quai 2. Le garçon le regarde, vaguement interloqué. Andreas Meyer l’entraîne et tous deux discutent sur un coin de mur. Le collaborateur lui avoue qu’il n’arrête pas de donner des infos aux clients désemparés, dans Cornavin en plein chantier. Le patron acquiesce, écoute.

 «Ça glisse, ici»

Le responsable de la gare, Olivier Fargeon, le rejoint. Ensemble,Z ils font le tour du propriétaire. Après avoir noté que les escaliers glissaient – «il faudra rectifier» –, Andreas Meyer se dirige vers l’office des ventes, installé depuis huit mois dans un local exigu. «Bonjour, vous avez deux minutes pour moi ?» demande-t-il à la cantonade, en se présentant. Les employés s’arrêtent net. Ils saisissent l’occasion pour dire leurs problèmes, plus ou moins désagréables. Du genre : cet hiver, il a fait quelquefois 10 degrés, ils ont travaillé en gants et bonnets. Ou: les billets mettent du temps à s’imprimer, parfois quatre minutes pour un ticket pour Lausanne. Meyer écoute, prend note.

«Vous allez amputer notre Montmartre !»,  un employé genevois, à propos des Grottes

Vient le sujet brûlant : la démolition de plusieurs immeubles du quartier des Grottes pour agrandir la gare. Un employé genevois s’exclame, sincère : «c’est un peu notre Montmartre que vous allez amputer !» Sa collègue renchérit : «les gens ne comprennent pas que Zurich ait pu faire autrement. Il n’est jamais bon de se mettre à dos la population.» Meyer réplique : «savez-vous que l’État zurichois a financé plus d’un tiers de tous ces travaux ? La ville et le canton de Genève devraient réfléchir à leur contribution

Puis il prend congé, non sans avoir pris la peine d’aller jeter un coup d’œil sur le quartier concerné, notamment le magasin de vélos qui disparaîtra. «Je peux comprendre que ce soit difficile pour les gens qui habitent ici depuis longtemps. Mais les bâtiments seront reconstruits et le quartier préservé…

«Être protégés»

Vers 10 heures, dans l’hôtel voisin, ils sont une centaine d’employés à l’écouter donner une conférence. Un thème domine : la sécurité. Une responsable regrette que la police ferroviaire ne se déplace pas plus souvent. «Le vandalisme est régulier dans les trains et les gares, dont un récent cambriolage à Nyon. Nous avons besoin d’être protégés

Le boss est si volubile, parlant pendant plus d’une heure, qu’il en annule le repas prévu à midi avec le conseiller d’État vaudois François Marthaler, à Lausanne. On ira directement à Sion. Dans le train, il s’accorde une courte sieste. Puis réfléchit sur les remarques entendues. «Ce que les employés ont dit est juste. La sécurité me préoccupe beaucoup.» Joignant le geste à la parole, il expédie quelques mails à divers responsables, dont celui de la police ferroviaire.

Il semble surtout conscient des demandes pressantes des Romands, comme le prouve le déplacement récent et commun des gouvernements vaudois et genevois à Berne, pour sauver leur rail. «Quand j’ai débuté dans mes fonctions, les premiers cantons que j’ai visités ont été ceux du Léman. Je sais qu’il y a beaucoup d’aspects à rattraper dans cette région.» C’est pourquoi, ici et là, il martèle le même message: «avec les nouveaux trains, plus longs et augmentant les places assises de près de 30% dès la fin de l’année, ce sera la première étape du feu d’artifice !»

Voyager debout ?

Comme Sion approche, il aborde une autre polémique : veut-il vraiment obliger les clients à voyager debout ? «J’ai été mal compris. Je comprends bien qu’il n’est pas agréable pour nos clients de ne pas trouver de place assise. Mais je voulais expliquer qu’aux heures de pointe, nous ne pouvons pas garantir une place à chacun.» Et lui, a-t-il déjà voyagé debout ? «Trois fois en cinq ans. À cause d’un grand événement, pour laisser ma place à une dame et après une journée de ski de fond. Ce n’est pas beaucoup et je voyage souvent !»

En fin d’après-midi, en gare de Sion, il tombe sur le transport d’un camion sur le rail. Enfile son gilet orange de sécurité et s’approche des ouvriers. «C’est aussi cela, l’avenir des CFF : ce type de travail va décharger nos routes. Nos employés le comprennent bien.»

Tout près, la cave est accueillante. Valais oblige, il se permet le seul verre de vin de toutes les villes traversées. Santé, patron, et retour à Berne. Pendant quelques heures, il a été un employé pareil aux 28000 autres, ou presque.

(Avec L’Illustré).

Posted in Genève, Matériel, Service 2013, Suisse, Valais, Vaud | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La desserte 2012 Paris – Lausanne – Brigue

Posted by ardsl sur 4 avril 2012

La desserte Paris – Lausanne a été modifiée le 11 décembre 2011.

Sens Lausanne > Paris (hors impacts travaux)

La plupart des TGV sont avancés d’une heure. Exit 7h22, 9h22 et 13h22. Les départs se font à 6h22, 8h22 et 12h22. Le dernier TGV est plus tardif. Il part à 18h30 au lieu de 18h03. Les TGV supplémentaires du vendredi (à 19h17) et du dimanche (à 19h22) sont repositionnés. SNCF a fait le choix d’un départ à 16h25.

Les horaires valables depuis  le 11 décembre :

  • 9260 : Lausanne 6h22 – Vallorbe 7h01 – Frasne 7h15/17 – Mouchard 7h43/45 – Dole 8h02/04 – Dijon 8h34/37 – Paris 10h11 soit 3h49 de trajet
  • 9264 : Lausanne 8h22 – Vallorbe 9h01 – Frasne 9h16/23 – Dole 10h05/07 – Dijon 10h37/40 – Paris 12h18 soit 3h56 de trajet
  • 9268 : Lausanne 12h22 – Vallorbe 13h01 – Frasne 13h15/17 – Dole 13h58/14h00 – Dijon 14h35/38 – Paris 16h17 soit 3h55 de trajet
  • 9270 VD (aussi les 25.02 ; 03.03 ; 09.04 ; 01, 08, 16, 28.05 ; 31.10) : Lausanne 16h25 – Vallorbe 17h01 – Frasne 17h16/18 – Dole 17h59/18h01 – Dijon 18h30/34 – Paris 20h21 soit 3h56 de trajet
  • 9272 : Lausanne 18h30 – Vallorbe 19h10 – Frasne 19h24/26 – Dole 20h07/09 – Dijon 20h40/44 – Paris 22h21 soit 3h51 de trajet

Samedi 31 mars, dimanche 1er avril, samedi 21 avril et dimanche 22 avril, le TGV 9264 est détourné. Il part de Lausanne à 8h20 et arrive à Paris 12h18. Il est sans arrêt de Lausanne à Paris.

Sens Paris > Lausanne (hors impacts travaux)

Un seul changement à noter : le départ de la mi-journée actuellement à 12h58 est repositionné à 11h57.

Les horaires valables depuis le 11 décembre :

  • 9261 : Paris 7h57 – Dijon 9h34/37 – Dole 10h06/08 – Frasne 10h51/53 – Vallorbe 11h06 – Lausanne 11h44 soit 3h47 de trajet
  • 9269 : Paris 11h57 – Dijon 13h34/37 – Dole 14h06/08 – Frasne 14h51/53 – Vallorbe 15h06 – Lausanne 15h44 soit 3h47 de trajet
  • 9271 : D (aussi les 09.04 ; 01, 08, 28.05) Paris 13h57 – Dijon 15h34/37 – Dole 16h06/08 – Frasne 16h50/52 – Vallorbe 17h12 – Lausanne 17h48 soit 3h51 de trajet
  • 9273 : Paris 15h57 – Dijon 17h34/37 – Dole 18h06/08 – Mouchard 18h24/26 – Frasne 18h54/56 – Vallorbe 19h09 – Lausanne 19h47 soit 3h50 de trajet
  • 9277 : Paris 17h57 – Dijon 19h34/37 – Dole 20h07/09 – Frasne 20h52/55 – Vallorbe 21h09 – Lausanne 21h47 soit 3h50 de trajet.

D’autres trajets entre Paris et Lausanne sont possibles via Genève.

TGV neige entre Paris et le Valais

Certains TGV Paris – Lausanne sont prolongés à Aigle ou Brigue.

  • Les vendredis du 16 décembre au 30 mars : 9273 Paris 15h57 – Dijon 17h34/37 – Dole 18h06/08 – Mouchard 18h24/26 – Frasne 18h54/56 – Vallorbe 19h09 – Lausanne 19h47/56  – Montreux 20h13/15 – Aigle 20h24/26 – Martigny 20h42/44 – Sion 20h59/21h01 – Sierre 21h11/15 – Loèche 21h22/25 – Viège 21h36/41 – Brigue 21h48.
  • Les samedis du 17 décembre au 31 mars : 9261 Paris 7h57 – Dijon 9h34/37 – Dole 10h06/08 – Frasne 10h51/53 – Vallorbe 11h06 – Lausanne 11h44/52 – Montreux 12h10/12 – Aigle 12h22/25 – Martigny 12h42/44 – Sion 12h59/13h01 – Sierre 13h10/12 – Loèche 13h19/21 – Viège 13h31/33 – Brigue 13h40.
  • Les dimanches du 11 décembre au 1er avril : 9261 Paris 7h57 – Dijon 9h34/37 – Dole 10h06/08 – Frasne 10h51/53 – Vallorbe 11h06 – Lausanne 11h44/52 – Montreux 12h10/12 – Aigle 12h23.
  • Les samedis du 17 décembre au 31 mars : 9268 Brigue 10h09 – Viège 10h16/18 – Loèche 10h29/30 – Sierre 10h38/45 – Sion 10h55/57 – Martigny 11h10/14 – Aigle 11h32/35 – Montreux 11h45/48 – Lausanne 12h22 – Vallorbe 12h55/13h01 – Frasne 13h15/17 – Dole 13h58/14h00 – Dijon 14h35/38 – Paris 16h17.
  • Les samedis du 17 décembre au 31 mars : 9272 Brigue 16h04 – Viège 16h11/13 – Loèche 16h24/26 – Sierre 16h34/38 – Sion 16h48/57 – Martigny 17h10/14 – Aigle 17h32/35 – Montreux 17h45/48 – Lausanne 18h08/30 – Vallorbe 19h03/10 – Frasne 19h24/26 – Dole 20h07/09 – Dijon 20h40/44 – Paris 22h21.
  • Les dimanches du 18 décembre au 1er avril : 9272 Aigle 17h35 – Montreux 17h45/48 – Lausanne 18h08/30 – Vallorbe 19h03/10 – Frasne 19h24/26 – Dole 20h07/09 – Dijon 20h40/44 – Paris 22h21.

Posted in Bourgogne, Jura, Service 2012, Vaud | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

La ligne Sion – Martigny rouvre

Posted by ardsl sur 4 février 2012

Le trafic ferroviaire CFF entre Ardon et Saxon (VS) a repris samedi 4 février en début d’après-midi. Il avait été interrompu sur les deux voies jeudi 2 février dans l’après-midi suite à l’affaissement du coffrage d’un pont routier sur la ligne de contact près de Riddes (VS).

Un service de bus de remplacement avait été mis en place entre Ardon et Saxon pour le trafic régional et entre Sion et Martigny pour les passagers des grandes lignes. Les voyageurs de Lausanne et Genève à destination de Brigue, ainsi que les clients du trafic international étaient invités à transiter via Berne.

Les trains IR Brig – Genève-Aéroport étaient supprimés entre Sion et Martigny.

Les trains R Sion – Saint-Gingolph étaient supprimés entre Ardon et Saxon.

Des bus de remplacement ont circulé Sion – direct – Martigny.
Des bus de remplacement ont circulé Martigny – Charrat-Fully – Saxon – Riddes – Chamoson – Ardon – Châteauneuf-Conthey – Sion.

Les trains internationaux EC Genève – Brigue – Milano Centrale étaient détournés.

Les voyageurs de Brigue à destination de Lausanne – Genève – Genève-Aéroport ou inversement devaient circuler via Berne.

Posted in Retards / Suppressions, Suisse | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Service 2012 : Genève – Milan

Posted by ardsl sur 23 décembre 2011

Genève bénéficie toujours de 4 allers-retours directs avec Milan par le tunnel du Simplon.

Le trajet s’effectue en un peu moins de 4h. Un aller-retour est même prolongé à Venise.

Genève > Milan

  • EC 35 : Genève 5h42 – Lausanne 6h15/17 – Montreux 6h34/35 – Sion 7h10/12 -Brigue 7h40/44 – Domodossola 8h12/17 – Stresa 8h38/39 – Milano Centrale 9h35
  • EC 37 : Genève 7h42 – Lausanne 8h15/20 – Montreux 8h37/38 – Sion 9h12/14 -Brigue 9h40/44 – Domodossola 10h12/17 – Gallarate 11h03/04 – Milano Centrale 11h35/12h05 – Brescia 12h51/53 – Peschiera del Garda 13h12/13 – Verona Porta Nuova 13h27/29 – Vicenza 13h54/56 – Padova 14h11/13 – Venezia Mestre 14h28/30 – Venezia S. Lucia 14h40
  • EC 39 : Genève 13h42 – Lausanne 14h15/20 – Montreux 14h37/38 – Sion 15h12/14 – Brigue 15h40/44 – Domodossola 16h12/17 – Stresa 16h38/39 – Milano Centrale 17h32
  • EC 41 : Genève 18h42 – Lausanne 19h15/20 – Montreux 19h37/38 – Sion 20h12/14 – Brigue 20h40/44 – Domodossola 21h12/17 – Stresa 21h38/39 – Milano Centrale 22h35.

Milan > Genève

  • EC 32 : Milano Centrale 8h25 – Stresa 9h20/21 -Domodossola 9h43/48 – Brigue 10h16/23 – Sion 10h49/51 – Montreux 11h23/24 – Lausanne 11h40/45 – Genève 12h18
  • EC 34 : Milano Centrale 12h25 – Stresa 13h20/21 – Domodossola 13h43/48 – Brigue 14h16/23 – Sion 14h49/51 – Montreux 15h23/24 – Lausanne 15h40/45 – Genève 16h18
  • EC 36 : Milano Centrale 17h25 – Stresa 18h20/21 – Domodossola 18h43/48 – Brigue 19h16/23 – Sion 19h49/51 -Montreux 20h23/24 – Lausanne 20h40/45 – Genève 21h18
  • EC 42 : Venezia S. Lucia 16h20 – Venezia Mestre 16h30/32 – Padova 16h46/48 – Vicenza 17h03/05 – Verona Porta Nuova 17h30/32 – Peschiera del Garda 17h46/47 – Brescia 18h07/09 – Milano Centrale 18h55/19h25 – Gallarate 19h57/58 – Domodossola 20h43/48 – Brigue 21h16/23 – Sion 21h49/51 – Montreux 22h23/24 – Lausanne 22h40/42 –  Genève 23h15.

Chambéry et Modane disposent à nouveau de 3 allers-retours en TGV pour Milan depuis le 11 décembre (voir les horaires). Le trajet Chambéry – Milan prend environ 4h.

Posted in Italie, Service 2012, Suisse | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :