ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘STAC’

Grève mardi 9 octobre : très peu de perturbations prévues

Posted by ardsl sur 7 octobre 2012

La CGT lance à un appel national à la grève dans le motif de défendre l’industrie et les emplois, mardi 9 octobre. Tour d’horizon des rares perturbations prévues.

SNCF

Aucune perturbations sur TGV, Intercités et les TER en PACA, Bourgogne, Auvergne et Franche-Comté.

En Rhône-Alpes, tous les trains sont maintenus.

Seuls quelques conducteurs de cars sur la ligne 73 vont cesser le travail.

73 Aubenas – Privas – Valence – Valence TGV liste des cars maintenus

Transports urbains

Trafic assuré à 100% en Rhône-Alpes, Bourgogne, Auvergne, Jura, Alpes-du-Sud, Languedoc-Roussillon et Vaucluse, à l’exception du réseau de Chambéry.

STAC (Chambéry)

  • Fonctionnement normal des lignes régulières 10, 11, 12, 13, 15, 16, 17, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 26, 27, 29 et N1
  • Fonctionnement normal des lignes Noctambus C1, C2, C3 et C4
  • Fonctionnement normal des lignes scolaires 100, 200, 300, 400, 500, 600, 700 et 800.
  • Les autres lignes sont légèrement impactés. Pour en savoir, consulter les prévisions minimales de trafic du réseau STAC

(Avec AFP).

Publicités

Posted in Ardèche, Drôme, Grèves, Provence, Rhône | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

19 septembre : journée du transport public

Posted by ardsl sur 18 septembre 2012

De nombreuses initiatives sont mises en place à l’occasion de la journée du transport public prévue mercredi 19 septembre. Tour d’horizon des initiatives en Auvergne, Bourgogne, Franche-Comté, PACA, Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon.

Auvergne

TER Auvergne

Retour à 1€ pour tout billet « aller » acheté au tarif normal ou réduit justifié. Offre valable durant toute la Semaine de la mobilité sur le réseau TER Auvergne uniquement.

Le billet à 1€ est en vente depuis lundi 10 septembre 2012, aux guichets des gares et boutiques SNCF d’Auvergne.

Il est valable pour un voyage s’effectuant à l’intérieur de la région Auvergne et donne accès à tous les trains et autocars TER, à l’exception des trains Intercités à réservation obligatoire.

L’aller (acheté aux conditions de votre tarif habituel) et le retour doivent avoir lieu dans la même journée (du 16 au 22 septembre 2012 inclus).

Le billet retour est délivré dans la même classe (1ère ou 2nde) que le billet aller (acheté aux conditions de votre tarif habituel).

Le billet retour à 1€ n’est ni échangeable ni remboursable. Conservez votre billet aller. Il vous sera demandé par le contrôleur pour valider votre retour à 1€.

Allier

  • Transport Départemental. Gratuité des titres de transports sur l’ensemble du réseau Trans’Allier.
  • Montluçon : 1 € le titre illimité valable 24h sur le réseau MAELIS.
  • Moulins : 1€ la journée sur le réseau Aléo.

Cantal

  • Aurillac : Jeu concours avec des abonnements à gagner sur le réseau TRANS’CAB.

Haute-Loire

  • Transport Départemental. Gratuité la journée sur l’ensemble des lignes départementales de la Haute-Loire.

Puy-de-Dôme

  • Clermont-Ferrand : Offrir à un abonné la possibilité de faire voyager gratuitement un ami, un proche ou collègue de travail.

Bourgogne

Côte-d’Or

  • Beaune : Gratuité sur le réseau Le Vingt pendant la Semaine de la mobilité.
  • Dijon : À gagner 3 abonnements annuels bus et tram pour les 18 /26 ans assortis de 3 cartes TER Bourgogne liberté -26 ans par tirage au sort parmi les visiteurs du Divia Bus Tour sur le Campus dijonnais de l’Université de Bourgogne.

Nièvre

  • Transport Départemental. 1€ la journée sur le réseau.
  • Nevers : 1€ la journée sur le réseau Taneo.

Saône-et-Loire

  • Transport Départemental. Gratuité la journée sur le réseau Buscéphale.
  • Le Creusot – Montceau : Gratuité du réseau urbain Mon Rézo (en dehors du transport à la demande Prétibus) pendant toute la semaine de la mobilité.
  • Mâcon : 1€ la journée sur le réseau TrémA (sauf transport à la demande périurbain « TrémA’Fil »).

Yonne

  • Auxerre : Ticket à 1€ pour un trajet sur le réseau Vivacité.
  • Sens : Ticket à 1 € la journée pour un trajet sur AS Réseau.

Franche-Comté

Doubs

  • Transport Départemental. Gratuité sur le réseau Mobidoubs.
  • Pontarlier : Gratuité la journée sur le réseau Pontabus.

Haute-Saône

  • Vesoul : Gratuité la journée sur le réseau VBus+.

Jura

  • Transport Départemental. Gratuité sur l’ensemble du réseau JURAGO.
  • Dole : Gratuité la journée sur le réseau Transport Grand Dole.
  • Lons-le-Saunier : Gratuité des lignes régulières TALLIS et du transport à la demande MALIS.

Territoire-de-Belfort

  • Belfort : Pour toute nouvelle demande de Pass Optymo un mois de trajet gratuit.

Languedoc-Roussillon

Gard

  • Transport Départemental. Gratuité la journée sur le réseau EDGARD. À l’occasion de cet événement le réseau ouvrira ses portes gratuitement. Objectif : offrir la possibilité aux non utilisateurs de transport en commun de découvrir le réseau Edgard.
  • Alès : Voyages illimités toute la journée avec un ticket à 0,80€ en zone 1, à 1€ en zone 2 et 1,50€ en zone 3. Les titres du réseau départemental EDGARD et du réseau de Nîmes seront valables la journée sur l’ensemble des 3 réseaux – les billets SNCF daté et validé du 19 septembre permettront à leur porteur de voyager sur tout le réseau NTECC. Les abonnements scolaires donnant droit à 2 voyages / jour scolaire seront valables pour des déplacements illimités durant toute la Semaine de mobilité.
  • Nîmes : 1€ la journée sur le réseau Tango. Stationnement gratuit sur le parking relais des Costières grâce au ticket. Possibilité de voyager gratuitement sur le réseau Tango avec un billet TER daté et validé du même jour.

Hérault

  • Transport Départemental. Gratuité sur le réseau Hérault Transport.
  • Agde : 1€ la journée sur le réseau CAP’BUS.
  • Béziers : Gratuité la journée sur le réseau Béziers Méditerranée Transports.
  • Montpellier : Forfait hebdo multimodale à 10€ pour essayer tous les modes de transport de Montpellier Agglomération (bus – tramway – parking relais + Tram – vélomagg et le service d’autopartage Modulauto).
  • Sète : 1€ la journée sur le réseau Thau Agglo Transport.

Lozère

  • Mende : Gratuité la journée sur le réseau Transport Urbain Mendois.

Pyrénées-Orientales

  • Amélie-les-Bains : Gratuité la journée sur le réseau Amélia.
  • Perpignan : Billet unitaire valable toute la journée sur le réseau CTPM pour tous les voyageurs. Réseau gratuit toute la journée pour les salariés des entreprises partenaires.

Provence-Alpes-Côte d’Azur

TER PACA

Pass Journée à 5€ pour voyager sur tout le réseau TER de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Alpes-de-Haute-Provence

  • Digne-les-Bains : Gratuité toute la journée sur l’ensemble du réseau RTUD.
  • Manosque : Gratuité la journée sur le réseau Manobus.

Alpes-Maritimes

  • Transport Départemental et Nice : 1 € le ticket sur les Lignes d’Azur.
  • Antibes : Gratuité la journée sur le réseau Envibus.
  • Cannes : 1€ la journée sur le réseau Bus Azur.
  • Grasse : Gratuité la journée sur le réseau Sillages.

Bouches-du-Rhône

  • Arles : Gratuité la journée sur le réseau ENVIA.

Hautes-Alpes

  • Briançon : 1€ la journée sur le réseau TUB.

 Var

  • Draguignan : Gratuité la journée sur le réseau TED BUS.
  • Toulon : 1€ la journée et réduction tarifaire valable sur les bus et bateaux du réseau Mistral.

Vaucluse

  • Transport Départemental. Sur l’ensemble du réseau TransVaucluse : gratuité du ticket Roue libre aller-retour pour les abonnées scolaires et gratuité du voyage retour pour tous les voyageurs (sur présentation du ticket aller). Renseignements au 04 90 16 15 14 (Direction des Transports).
  • Carpentras. Gratuité la journée sur le réseau urbain.

Rhône-Alpes

Ain

  • Ambérieu-en-Bugey. Gratuité toute la journée sur le réseau TAM.
  • Bourg-en-Bresse : 1€ la journée sur le réseau TUB.

Ardèche

  • Transport Départemental : 1€ la journée sur le réseau Le Sept.
  • Annonay : Gratuité la journée sur le réseau b.a.bus.

Haute-Savoie

  • Transport Départemental : Gratuité la journée sur le réseau Lihsa.
  • Annecy : Gratuité sur le réséau Sibra (Bus et Vélonecy).
  • Annemasse : Gratuité sur le réseau TAC.

Isère

  • Bourgoin-Jallieu / L’Isle-d’Abeau : 1€ la journée sur le réseau RUBAN.
  • Grenoble : Distribution gratuite et ciblée de 75000 titres (1 journée d’essai) valable pendant la Semaine de la mobilité sur le réseau TAG.
  • Vienne : Gratuité la journée sur les lignes régulières et le transport à la demande du réseau L’va.
  • Voiron : Gratuité la journée sur les transports du Pays Voironnais.

Loire

  • Roanne : Gratuité la journée sur l’ensemble du réseau STAR.

Rhône

  • Transport Départemental. Gratuité la journée de la ligne Express 1 reliant Colombier-Saugnieu à Lyon.
  • Villefranche-sur-Saône : Gratuité la journée sur tout le réseau Libellule.

Savoie

  • Aix-les-Bains : Pass Mobilité à 1€ valable pendant la Semaine de la mobilité sur les réseaux Ondéa (Aix-les-Bains) et Stac (Chambéry).
  • Albertville : 1€ la journée sur le réseau Je prends le Bus.
  • Chambéry : Pass’mobilité à 1€ sur le réseau STAC valable pendant la Semaine de la mobilité : Intermodal – utilisable sur 2 agglomérations partenaires pour l’occasion. Il permet à la fois de prendre le bus et louer un vélo : – sur le réseau de bus Stac – sur le réseau de bus Ondéa (Communauté d’Agglomération du lac du Bourget) – sur le réseau interurbain Belle Savoie Express (dans le périmètre des 2 agglomérations) – pour louer un vélo dans les vélostations de Chambéry et Aix-les-Bains.
  • Saint-Jean-de-Maurienne : Gratuité la journée sur le réseau Coeur de Maurienne Bus.

Posted in Ain, Alpes du Sud, Ardèche, Auvergne, Bassin annecien, Bourgogne, Genevois, Haute-Savoie, Isère, Jura, Languedoc-Roussillon, Loire, PACA, Provence, Rhône, Rhône-Alpes, Savoie, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Chambéry : du nouveau sur le réseau STAC

Posted by ardsl sur 11 septembre 2012

Plusieurs changements sont intervenus entre le 1er juillet et le 3 septembre 2012 dans les transports en commun de l’agglomération chambérienne.

Hausse du versement transport

Le taux du versement transport (VT) est passé de 1,6% de la masse salariale des entités de plus de 9 salariés depuis le  1er juillet 2012 à 1,65%. Cela représentera un gain de 565000€ par année pleine de fonctionnement pour Chambéry Métropole.

Ce taux pourrait être progressivement augmenté à 1,8% ou même 2% dans les années à venir.

Les recettes de billetterie ne couvrent que 20% du coût de fonctionnement du réseau STAC.

Mise en place d’une tarification sociale

Chambéry Métropole a étendu la tarification sociale, qui auparavant ne s’appliquait qu’aux abonnements annuels jeunes.

Selon les analyses disponibles, cette tarification a porté ses fruits avec 700 usagers supplémentaires en 2012 et 15% d’augmentation du nombre de déplacements exécutés. Le coût de la mesure a été de 100000€, soit la moitié de ce qui avait été estimé. La part de la tarification solidaire dans le total des recettes issues des usagers a été portée à 30 % environ.

La tarification sociale a été étendue à l’ensemble des usagers, ce qui revient à passer d’une tarification de statut à une tarification au revenu.

Plusieurs titres ont été supprimés (le carnet de 100 tickets Mobilo à 31€ pour les 60 ans et plus, le Solido annuel, …). Une tranche de pour les plus de 75 ans a été créée permettant de limiter la hausse tarifaire pour les publics se déplaçant peu. Les couples de personnes âgées de plus de 60 ans non imposables bénéficient de la tarification sociale (réduction de 50% au moins).

La hausse de la TVA a été répercutée sur les usagers. Ajoutée à l’inflation, les tarifs ont augmenté de 4%.

Les tarifs en vigueur au 1er septembre 2012 :

  • ticket à l’unité : 1,20€
  • carnet de 10 tickets : 9€ (7,50€ actuellement).
  • carnet de 10 tickets tarif réduit : 6€.
  • ticket 24h : 2,40€
  • ticket 7 jours : 9€ (8,20€ actuellement).

Pour faciliter les voyages réguliers à la fois sur le réseau STAC et le réseau Ondéa, le carnet de 10 tickets OndéStac est créé et vient compléter la gamme OndéStac, déjà composée des abonnements annuels et mensuels. Ce carnet est en vente dans les agences commerciales STAC et Ondéa. Il coûte 12€.

Télécharger la grille tarifaire complète

Réorganisation du réseau STAC : le 3 septembre 2012

11 millions de voyages ont été effectués sur le réseau STAC. Chambéry Métropole vise 14,4 millions de voyages en 2017. Pour cela, il faut que chaque habitant du territoire utilise 100 fois dans l’année le réseau STAC (contre 87,8 voyages par habitants en 2011).

Le réseau va être repensé. Le réseau STAC va passer d’un réseau en étoile non hiérarchisé à un réseau maillé et hiérarchisé. Chambéry Métropole entend convaincre de nouveaux usagers de prendre le bus pour se rendre au travail ou dans les centres commerciaux.

Ce travail a déjà été initié en 2011 avec le renforcement de la ligne 3 (La Motte-Servolex Grands Champs – Challes-les-Eaux Médipôle). Cela s’est traduit par une hausse de la fréquentation de 9,6%. 7600 voyages par jour sont désormais enregistrés sur cette ligne.

En septembre 2012, des mesures pour améliorer l’attractivité de la ligne 1 (Lycée Armand – Éléphants) ont été mises en œuvre. La ligne 1 a un itinéraire plus direct : Sonnaz parc relais maison brûlée – Chambéry Éléphants. Les arrêts intermédiaires sont : Morraz, Bouchets, Gendarmerie, Rops, Aoste, Bertillet, Mâconnais, Beaujolais, Cévennes, Provence, Hermitage, Domaine des Monts, Lémenc et Reclus. La fréquence est d’un bus de toutes les 6 minutes en heures de pointes (12 minutes en heures creuses). Le temps de parcours est de 18 minutes entre le parc relais (de 150 places) et le centre de Chambéry. Télécharger le plan de la ligne 1 dans Les Hauts de Chambéry

La desserte fine des quartiers est assurée par la ligne 6 Lycée Armand – Jacob Université avec un bus toutes les 10 minutes en heures de pointes (20 minutes en heures creuses). Les arrêts intermédiaires entre Lycée Armans et Éléphants sont : Sartre, Brel, Dardel, Faucigny, Pré de l’âne, Aoste, Bertillet, Mâconnais, Beaujolais, Avenue d’Annecy, Cévennes, Provence, Piochet, Trolles, Bruyères, Saint-Ombre, Chantemerle, Pellerin, Beauvoir, Rotonde, Cassine, Charmilles et Reclus. La ligne 2 ne circule plus entre Avenue d’Annecy et Éléphants. La ligne 23 (Parc relais maison brûlée – Éléphants) a été supprimée.

Toujours en septembre 2012, la desserte de Technolac, du centre commercial Chamnord, de la zone des Lanciers et de l’université à Jacob-Bellecombette a été totalement réorganisée avec 4 lignes :

  • la ligne 2 Le Bourget-du-Lac plage – Technolac – Université Jacob cadencée au quart d’heure du lundi au samedi. Elle remplace l’ancienne ligne 9. La nouvelle ligne 2 n’emprunte pas la VRU, mais dessert le centre commercial Chamnord et la zone des Landiers (qui ne sont plus desservis par la ligne 6), dotée d’un parc relais de 85 places. La commune du Bourget-du-Lac est desservie toutes les 30 minutes. Un bus sur 2 est limité à l’arrêt ESC.
  • la ligne 2D Technolac – Chambéry Éléphants assurée lors des pointes de trafic avec des articulés empruntant la VRU (comme la ligne 9 actuelle). 17 allers-retours du lundi au vendredi. Temps de parcours : 20 minutes.
  • la ligne 6 Lycée Armand – Université Jacob avec un bus toutes les 10 minutes en heures de pointes (20 minutes en heures creuses). Elle reprend le tracé de l’ancienne ligne 6 entre Éléphants et Jacob-Bellecombette Champ Parin et poursuit sa route jusqu’à l’université.
  • la ligne 9 Chambéry Éléphants – Chambéry Salins qui remplace l’ancienne ligne 2. Un bus toutes les 20 minutes. 84 allers-retours.

Télécharger :

Les utilisateurs de l’actuelle ligne 6 du STAC à Voglans devront n’ont plus de ligne directe pour se rendre à Chambéry. Ils doivent emprunter une ligne Ondéa (avec 10 allers-retours) en correspondance avec la nouvelle ligne 2 du STAC. Une tarification commune aux deux réseaux a été mise en place.

Création d’un réseau de soirée

Auparavant, l’offre en soirée était disparate et peu efficace (très peu de services après 21h). Un vrai réseau de soirée a été mis en place début septembre 2012. Il fonctionne du lundi au samedi à partir de 20h.

Le réseau noctambus comprend 5 lignes :

  • la ligne 1 Sonnaz parc relais maison brûlée – Cognin Debussy desservant Les Hauts de Chambéry, Le Biollay et Cognin. Un bus toutes les 40 minutes.
  • la ligne 2 Le Bourget-du-Lac plage – Université Jacob. Un bus toutes les heures.
  • la ligne 3 La Motte-Servolex De Gaulle – Challes-les-Eaux Médipôle via Barberaz et La Ravoire. Un bus toutes les heures.
  • la ligne 4 Chambéry Éléphants – Challes-les-Eaux Casino via Bassens, Saint-Alban Leysse et, Barby. Un bus toutes les 45 minutes.
  • la ligne 5 Chambéry avenue d’Annecy – Saint-Baldoph Champet via Chambéry-le-Vieux et Barberaz. Un bus toutes les heures.

Les derniers départs se font à 22h45. Seule la ligne 1 effectue un ultime départ à 23h20.

Toutes les lignes sont en correspondances entre elles aux Éléphants à 20h45, 21h50 et 22h45.

Télécharger le plan des lignes Noctambus

Desserte du Phare

Un service spécifique sera mis en place pour assurer les retours lors des événements sportifs et culturels se déroulant au Phare.

Autres modifications

  1. Les lignes 3 et 22 empruntent la rue des Belledones à La Ravoire. En raison de travaux de longue durée rue de la Concorde, les lignes 3 et 22 passent par la rue des Belledonnes, où un nouvel arrêt « Centre Ville » est créé pour desservir le cœurde la commune. Plan des lignes 3 et 22 à La Ravoire
  2. Les services scolaires desservant Saint-Jean-d’Arvey sont remplacés par une ligne régulière (la 23) entre Saint-Jean-d’Arvey chef lieu et Saint-Alban-Leysse collège de Maistre. Plan de la ligne 23
  3. L’itinéraire de la ligne 5 (La Motte Servolex De Gaulle – Éléphants) dans La Motte-Servolex a été revu. Les arrêts à l’École Saint-Jean et au Collège Sand ont été supprimés et remplacés par les arrêts Reinach, Parc, Saint-Éxupéry et Roland Garros. Des correspondances quai à quai sont ainsi possibles avec la ligne 3 à l’arrêt « Reinach ». Plan de la ligne 5 à La Motte-Servolex
  4. L’itinéraire de la ligne 4 (Saint-Baldoph Champet – Chambéry Chamoux) dans Barberaz a été revu. Exit les arrêts Barberaz Centre, LP Le Margériaz, Buisson Rond et Monge. Ils sont remplacés par les arrêts ZA Barberaz, Madelaine, Sainte-Thérèse et Garatte. Sa fréquence est d’un bus toutes les 30 minutes.
  5. L’itinéraire de la ligne 40 (Saint-Baldoph Champet – Chambéry Chamoux, 20 allers-retours) dans Barberaz a été revu. Les arrêts Barberaz Centre, LP Le Margériaz, Buisson Rond et Monge sont désormais desservis. Exit les arrêts ZA Barberaz, Madelaine, Sainte-Thérèse et Garatte. La desserte du collège de Vilette se fait uniquement aux heures d’entrée et de sortie de l’établissement. Des services express sont ponctuellement mis en place entre Saint-Baldoph et Chambéry. Son itinéraire plus direct permet de relier plus rapidement Saint-Baldoph et Chambéry (20 minutes de trajet, contre 25 auparavant).

Télécharger :

Posted in Savoie, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Chalon-sur-Saône : un réseau de bus réorganisé depuis le 3 septembre

Posted by ardsl sur 7 septembre 2012

Le réseau Zoom des bus de l’agglomération de Chalon-sur-Saône a été modifié en profondeur depuis lundi 3 septembre. Le réseau continue d’être exploité par la STAC (dont Veolia Transdev est actionnaire à 80%).

Le réseau de la plus peuplée des villes de Saône-et-Loire (47200 habitants) comptait auparavant 8 lignes urbaines, une navette gratuite desservant le centre-ville de Chalon, 13 lignes périurbaines, un service de transport pour les personnes à mobilité réduite et un service de vélos en libre service.

Le réseau de bus du Grand Chalon (105000 habitants) est utilisé en moyenne par 23000 voyageurs chaque jour. La fréquentation annuelle approche les 7 millions de voyages. La fréquentation a doublé en 8 ans.

Le nouveau réseau est marqué par la mise en place d’une ligne de bus à haut niveau de service (BHNS). L’agglomération de Chalon compte ainsi très vite atteindre une fréquentation annuelle de 8 millions de voyages. « Pour grignoter des parts sur la voiture, il fallait franchir un cap dans l’offre proposée et mettre en place un réseau plus simple et intuitif », explique Ludovic Jourdain, le directeur de la STAC.

Le BHNS est la colonne vertébrale du nouveau réseau. Il bénéficie de voirie en partie réservée.

Avec le nouveau réseau, l’offre de transports publics sera augmentée (234000 kilomètres supplémentaires par an). 2 parkings relais sont mis en place à la périphérie de Chalon. Le Grand Chalon a dépensé 550000 euros H.T. pour le parking relais de SaôneOr. Ce sont cinquante places qui ont été affectées à la voiture des usagers du BHNS, indépendamment des arceaux fixés pour seize vélos, et des emplacements réservés à des engins motorisés à deux roues.

Le BHNS dessert notamment la gare SNCF de Chalon-sur-Saône et le nouvel hôpital.

Le coût total de son implantation dans le paysage local s’élève à quelque 11 millions d’euros. La Région Bourgogne a contribué au financement à hauteur d’1,9 million. L’État a apporté 950000€, à travers l’appel à projet TCSP du Grenelle 2.

Les nouvelles lignes

Ligne 1 : Chalon-sur-Saône gare SNCF – SaôneOr (BHNS)

  • 146 allers-retours du lundi au jeudi de 5h51 à 21h18.
  • Un bus toutes les 10 minutes en heures de pointe (sauf l’été).
  • Un bus toutes les 15 minutes en heures creuses.
  • Un service prolongé jusqu’à 23h30 les vendredis et les samedis.
  • Un bus toutes les 30 minutes le dimanche de 8h à 21h20.
  • Un temps de parcours de 19 minutes pour les 6,4 kilomètres entre la gare SNCF et Saôneor.

Ligne 2 : Champforgeuil – Nouvel hôpital – Saint-Rémy – CHS Sevrey

  • 114 allers-retours entre 5h40 et 20h30.
  • Un bus toutes les 15 minutes entre Champforgeuil et le centre hospitalier.
  • Dessert la gare SNCF.

Ligne 3 : Aubepins – ZI Sud

  • Un bus toutes les 15 minutes en heures de pointe.
  • Un bus toutes les 20 minutes en heures creuses.
  • Un service assuré entre 6h et 20h20.

Ligne 4 : Châtenoy-le-Royal – Crissey

  • Un bus toutes les 30 minutes entre 6h30 et 20h15.
  • Dessert la gare SNCF.

Ligne 5 :  Saint-Marcel – Chalon-sur-Saône gare SNCF

  • Un bus toutes les 30 minutes de 6h à 20h.

Ligne 6 :  Taisey – Hilaire

  • Un service assuré entre 6h30 et 19h30.
  • Un bus toutes les 30 minutes en heures de pointe.
  • Un bus toutes les heures en heures creuses.

Ligne 7 : Virey-le-Grand ESAT-AMEC – Chalon Gares-République

Cette ligne emprunte une partie de la rue Sabatier permettant de prendre le Flash si on le désire. Puis elle bifurque rue Ferrée pour regagner les Prés Saint-Jean sur le même tracé que le Flash.

La place de l’Obélisque n’est plus le point de convergence des lignes du réseau. Désormais, celles-ci se retrouvent toutes à la gare SNCF et au carrefour de la Colombière.

Navette centre-ville

  • Nouveau tracé resserré autour du centre-ville.
  • Des bus toutes les 15 minutes de 7h30 à 19h30.
  • La navette reste gratuite.

Pour en savoir plus, télécharger le dossier de presse

Évolutions tarifaires

Le prix du ticket unitaire est passé de 1€ à 1,20€.

Le carnet de 10 tickets plein tarifs est passé de 7,50€ à 8€.

L’abonnement orange est passé de 25€ à 30 euros. « Un prix dans la moyenne des villes similaires à Chalon », selon Ludovic Jourdain.

Veolia-Transdev renouvelé

Fin août, le Grand Chalon a décidé de renouveler Veolia-Transdev pour une durée de six ans à partir du 1er janvier 2013. Le groupe aurait fait un effort pour l’emporter face à RATP Dev, le contrat serait attribué pour un montant inférieur à celui de la DSP précédente. Le principal objectif de cette nouvelle DSP sera la montée en puissance de la desserte BHNS Flash. Veolia-Transdev devra également optimiser le système de transport à la demande et proposer une nouvelle offre de vélo en libre-service. La décision, qui doit encore être avalisée par l’assemblée communautaire, devrait être officialisée le 27 septembre.

(Avec Le Journal de Saône-et-Loire, infos-chalon.com et ville-rail-transports.com).

Posted in Bourgogne, Fréquentation, Tarification, Veolia | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

L’ADTC Savoie plutôt satisfaite de la réorganisation du réseau de bus de Chambéry

Posted by ardsl sur 4 septembre 2012

Le réseau STAC des bus de l’agglomération chambérienne a été réorganisé le 3 septembre (lire). La nouvelle offre est saluée par les usagers. L’ADTC Savoie émet quelques critiques sur la desserte du Bourget-du-Lac et fait déjà des propositions d’amélioration pour les prochaines années.

L’ADTC Savoie estime que les lignes 1, 2 et 3, avec une fréquence d’au moins un bus toutes les 12 à 15 minutes, toute la journée, du lundi au samedi constituent désormais enfin une alternative crédible et lisible à l’usage de la voiture en ville.

Autre bon point décerné à Chambéry Métropole par l’ADTC Savoie, la bonne desserte du parking relais de Sonnaz par la ligne 1 avec un bus toutes les 3 à 12 minutes).

La mise en place d’un réseau de soirée constitue « un réel progrès » pour l’ADTC Savoie.

La ligne 2 cristallise les critiques

L’ADTC Savoie se réjouit de la création de la nouvelle ligne 2. Cadencée à 15 minutes toute la journée, y compris le samedi, elle améliore la desserte des campus de Jacob et du Bourget en heure creuse, ainsi que celle de Chamnord et des Landiers. Cependant, deux insuffisances viennent handicaper cette nouvelle ligne :

  • une fréquence à 15 minutes en heure de pointe entre les Éléphants et le campus de Jacob notoirement insuffisante. L’association savoyarde rappelle que l’ancienne ligne 9 offrait un bus toutes les 5 à 10 minutes sur cette relation.
  • une fréquence à 30 minutes insuffisante entre Savoie Technolac et le centre-ville du Bourget-du-Lac. Avec l’ancien réseau, la fréquence était d’un bus toutes les 10 à 25 minutes. L’ADTC Savoie demande à la CALB (Communauté d’Agglomération du Lac du Bourget) de financer une cadence au quart d’heure.

Dans le cadre du développement du réseau STAC dans les prochaines années, l’ADTC Savoie suggère d’améliorer le service dominical et de prolonger le réseau de soirée jusqu’à minuit.

Posted in Associations, Savoie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chambéry : des bus caillassés

Posted by ardsl sur 4 août 2012

Dans la nuit du 2 au 3 août, des individus ont pénétré dans l’enceinte du dépôt du STAC, avenue des Chevaliers Tireurs à Chambéry. Il s’en sont pris à cinq bus, brisant vingt-huit vitres.

Selon le directeur de l’entreprise de transport public, le préjudice est estimé à 45000 euros. Une plainte a été déposée.

(Avec lemessager.fr).

Posted in Savoie | Tagué: , | Leave a Comment »

Direction les plages du lac du Bourget pour 1€

Posted by ardsl sur 1 juillet 2012

La ligne des plages est une ligne de car, organisée par le Conseil général de la Savoie, qui relie Chambéry à Aix-les-Bains en passant par les plages du lac du Bourget.

La desserte est cadencée à l’heure. La ligne fonctionne tous les jours jusqu’au 9 septembre, ainsi que les 15, 16, 22, 23, 29 et 30 septembre. Le service est assuré par Veolia Transdev.

Les utilisateurs de la ligne des plages bénéficie de la gratuité pour l’accès à la plage des Mottets.

Horaires

Départs de la gare SNCF de Chambéry toutes les heures de 9h02 à 18h02.

Départs de la gare SNCF d’Aix-les-Bains toutes les heures de 10h02 à 19h02.

Télécharger les horaires complets

Tarification

Aller simple : 1€.

Aller-retour : 1,60€

Achat des tickets uniquement auprès du conducteur.

Gratuits pour les abonnés STAC, Ondéa, les bénéficiaires d’une carte d’hôte et les usagers STAC et Ondéa en correspondance.

Personnes à mobilité réduite

Réservation impérative la veille pour le lendemain jusqu’à midi au 0 820 205 330.

Posted in Loisirs, Savoie, Tarification | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Des transports publics plus tardifs pour la fête de la musique

Posted by ardsl sur 20 juin 2012

Fête de la musique oblige, les réseaux de transports urbains mettent en service des bus supplémentaires à Saint-Jean-de-Maurienne, Valence, Annecy, Chambéry, Roanne, Saint-Étienne, Annemasse, Grenoble, Lyon et Voiron. Tous les détails.

Cœur de Maurienne Bus – Saint-Jean-de-Maurienne (21 juin)

Les lignes 1 et 2 circulent en continu toutes les 20 minutes jusqu’à minuit.

La ligne 4 propose un aller-retour supplémentare. Départ de Villargondran à 18h45. Au retour départ de Saint-Jean à 22h30.

La ligne 5 propose un aller-retour supplémentaire. Départ de St Julien à 19h30. Au retour départ de Saint-Jean à 23h15.

La ligne 6 propose un aller-retour supplementaire (réservation obligatoire). Départ de Montbrunal à 18h30. Au retour départ de St Jean à 22h30.

Tous ces services spéciaux sont gratuits.

VRD / CTAV – Valence (21 juin)

Le 21 juin, pour la fête de la musique, le réseau Noctambul’ circule jusqu’à 0h25.

5 lignes de bus vous emmènent au coeur de l’évènement aux tarifs habituels (1€20 le billet unité ou avec votre abonnement).

La ligne 1 de soirée est prolongée jusqu’à Portes-lès-Valence – Chaffine

La ligne 5 de soirée est quant à elle prolongée jusqu’à Saint Péray – Hôtel de Ville.

Télécharger le dépliant spécial fête de la musique

Sibra – Annecy (21 juin)

À l’occasion de la fête de la musique, jeudi 21 juin, la Sibra met en place 8 lignes (5 spéciales et 3 noctibus) pour vous raccompagner gratuitement du centre ville vers différentes communes de l’Agglomération.

Jusqu’à 20h30 : vous pouvez utiliser le réseau de bus pour vous rendre au centre ville.

Et pour une fête sans fausse note, profitez des retours gratuits en bus ! Départ du pôle d’échanges de la gare d’Annecy à 22h, 23h, minuit et 1h.

Télécharger le dépliant spécial fête de la musique

STAC – Chambéry (21 juin)

À l’initiative de la ville de Chambéry, deux navettes bus STAC sont mises en place gratuitement le jeudi 21 juin pour assurer les retours à partir de 23h50 au départ de l’avenue des Ducs de Savoie vers certains quartiers de Chambéry une fois la manifestation terminée. Vous pourrez emprunter librement les navettes suivantes :

  • Navette 1 : départ à 23h50 de l’avenue des Ducs de Savoie (côté « Midas ») en direction des Hauts de Chambéry (Lycée Louis Armand) en passant par le quartier de la Cassine puis le quartier de Chantemerle.
  • Navette 2 : départ à 00h30 de l’avenue des Ducs de Savoie (côté « Midas ») en direction des Hauts de Chambéry (Lycée Louis Armand) en passant par le quartier de la Cassine puis le quartier de Chantemerle

Important :

  • La navette de centre-ville N2 ne circulera plus à partir de 18h45.
  • Gratuité du transport sur l’ensemble des lignes du réseau, à partir de 18h uniquement aux personnes en possession d’un instrument de musique.

STAR – Roanne (22 juin)

La ville de Roanne offre des navettes gratuites pour vous rendre à la fête la musique le vendredi 22 juin depuis les quartiers Le Parc, Mâtel, Thomas, Mayollet, et Clermont.

Ligne 1 : départ du Parc vers l’Hôtel de ville à 20h. Retour à 23h30 depuis la Place des Minimes

Ligne 3 : départ du Mayollet à 20h. Retour à 23h30 depuis le Place des Minimes.

STAS – Saint-Étienne (21 juin)

À l’occasion de la fête de la Musique jeudi 21 juin 2012, des départs supplémentaires sont assurés en complément des horaires de soirée habituels (lignes S3-S6-S7-S9-T1-T2 et T3), entre 22h30 et 01h.

Ces services sont payants au tarif STAS habituel.

Télécharger les horaires des services supplémentaires

TAC – Annemasse (21 juin)

Le 21 juin, les horaires du réseau de bus de l’agglomération sont étendus. Le réseau TAC prolongera ses lignes de bus en soirée. Ainsi les lignes 1, 2 et 5 gagneront non seulement des horaires mais en outre ceux-ci seront élargis. Sur la ligne 1 par exemple, un ultime passage sera effectué à 0h38, la ligne 2 proposera une extension jusqu’à 0h14 et la ligne 5 en direction du Pas de l’Échelle École proposera un ultime passage à 0h23.

Télécharger le dépliant spécial fête de la musique

TAG – Grenoble (21 juin)

Des trams en plus en soirée

  • Lignes A et B : un tram toutes les 8 min de 20h à 22h
  • Ligne C : un tram toutes les 10 min de 20h à 22h

Derniers départs de Victor Hugo vers :

  • ligne A | FONTAINE La Poya ou ÉCHIROLLES Denis Papin : 1h00 ; Grand’place : 1h50
  • ligne B | Cité Internationale : 1h04 ; GIERES Plaine Des Sports : 1h41

Dernier départ ligne C de Chavant vers SEYSSINS Le Prisme : 1h11 ; GIERES Plaine Des Sports : 1h47

Derniers départs ligne D : SAINT-MARTIN d’HERES Les Taillées-Universités : 23h30 ; SAINT-MARTIN d’HERES Étienne Grappe : 23h45.

Accessibilité

1 véhicule PMR est à disposition à partir de 20h place Victor Hugo. Il permet d’assurer la prise en charge de clients PMR qui ne peuvent pas emprunter le tram à cause de l’affluence.

Noctibus

Un départ supplémentaire de Victor Hugo vers les 3 destinations à 1h.

Parking Relais

Seyssins Le Prisme, Gières Plaine des Sports et Seyssinet-Pariset Hôtel de Ville seront ouverts et gardiennés jusqu’à 22h. Grand Sablon sera ouvert et gardienné jusqu’à 23h. Les autres P+R fonctionneront normalement.

TCL – Lyon

Ticket TCL en fête : 2,60 € seulement. Pour aller et venir sur tout le réseau de 16h jusqu’à la fin du service ! N’oubliez pas de le valider à chaque montée sur le réseau !

Métro et tramway sont la solution la plus sûre et la plus rapide pour vous rendre et vous déplacer dans le centre.

Pour s’adapter aux festivités, le métro et le funiculaire fonctionnent à pleine fréquence jusqu’à 1h du matin (heure de fermeture des stations).

Le 21 juin bougez sans modération sur tout le réseau de 16h jusqu’à la fin du service.

Télécharger le dépliant spécial fête de la musique

Voiron

À l’occasion de la fête de la Musique à Voiron le 21 juin 2012, le Pays Voironnais prolonge le fonctionnement des lignes 1, 2, 3 jusqu’à minuit !

Télécharger les horaires des bus supplémentaires :

Profitez-en, l’accès est gratuit à partir de 18h.

Posted in Bassin annecien, Drôme, Genevois, Isère, Loire, Loisirs, Rhône, Savoie, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Alain Caraco : « la ligne nouvelle du Lyon – Turin est un instrument qui nous permettra de faire de la desserte régionale moyenne distance rapide et attractive »

Posted by ardsl sur 15 juin 2012

Les électeurs de la première circonscription de la Savoie (centrée sur Aix-les-Bains) devaient départager dimanche 17 juin Alain Caraco (EÉLV, soutenu par le PS, candidat de la majorité présidentielle) et Dominique Dord (UMP, sortant). Le député sortant a été réélu avec 59% des voix. Les questions de transports étaient au cœur des enjeux électoraux. Dominique Dord et Alain Caraco sont favorables au projet de ligne nouvelle entre Lyon et Turin.

Le député réélu, l’UMP, Dominique Dord (qui cumule cette fonction avec son poste de maire d’Aix-les-Bains et de président de la Communauté d’agglomération du lac du Bourget) mettait en avant dans ses documents de campagne (où ne figure aucune référence à son appartenance à l’UMP, parti dont il est le trésorier) sa mobilisation sur des « dossiers stratégiques comme le Lyon – Turin marchandises« . Dominique Dord veut donner la priorité aux marchandises pour « enlever un million de camions de nos autoroutes savoyardes« .

Il s’oppose aux aménagements prévus pour les trains de voyageurs. « La ligne nouvelle pour les voyageurs peut et doit attendre. Une dizaine de minutes gagnées par les voyageurs entre Lyon et Chambéry ne justifie pas la dépense extravagante« , avance le député sortant. Il poursuit en estimant que « les trains de marchandises doivent disparaître au plus vite de la ligne historique qui passa au bord du lac du Bourget« .

Dominique Dord propose un réaménagement « à moindre frais la ligne Lyon – Saint-André-le-Gaz – Chambéry pour gagner quelques minutes« . Le candidat UMP est opposé au contournement autoroutier de La Motte-Servolex et Chambéry.

Son adversaire, Alain Caraco défendait le Lyon – Turin dans sa composante fret, mais aussi dans sa composante voyageurs. Il a livré sa vision des transports dans une interview à La Voix des Allobroges. Extraits.

N’est-ce pas antinomique de défendre un projet de société écologiste en faisant cause commune avec un PS productiviste pour qui la croissance économique est la seule solution pour sortir de la crise ?

Alain Caraco : « Si les écologistes et les socialistes étaient absolument d’accords sur tout, il n’y aurait qu’un parti. Reste que les écologistes sans les socialistes resteront marginaux encore assez longtemps, et que les socialistes sans les écologistes ne feront jamais de majorité. On a besoin de s’entendre et, fort heureusement, ce qui nous rapproche est bien plus important que ce qui nous sépare. La croissance du stress, des déchets, je n’en veux pas. Par contre, la croissance de la production des énergies renouvelables, du réseau de transport en commun, d’un service public qui assure l’éducation et la sécurité, je suis pour tout en étant écologiste. Cela ne me pose aucun problème. »

La croissance voulue par le PS fait plutôt référence à la relance d’une politique industrielle…

« Il faut une politique industrielle. On a besoin d’un appareil productif pour les énergies renouvelables. Par exemple, il n’y a quasiment pas de vélo à assistance électrique produit en France, alors qu’il y aurait un marché extraordinaire. Donc il y a beaucoup de choses à concilier. Quand une région veut acheter des nouvelles rames de TER, le temps d’attente est de trois ans entre la commande et la livraison, parce que l’appareil productif est sous dimensionné en France. Parallèlement, l’industrie de l’automobile est surdimensionnée et en surproduction. Il y a une reconversion à faire qui profitera à tout le monde. »

Si vous êtes élu, quel serait votre premier geste de député ?

« C’est le transport du quotidien : il nous faut une communauté de transport, c’est-à-dire une offre unifiée en matière d’itinéraire, de tarifs et d’informations. »

Et au niveau du projet TGV Lyon – Turin, quelle est votre position ?

« Aujourd’hui, on a un vrai problème de transport de voyageurs et de marchandises entre la région lyonnaise et les Alpes du Nord. Les infrastructures ferroviaires existantes sont insuffisantes pour gérer l’ensemble du trafic, donc on ne fera pas l’économie d’une infrastructure nouvelle. C’est la nécessité du projet. »

Pourtant, dans l’avant-pays savoyard, la contestation du projet prend de l’ampleur depuis quelques semaines…

« Il faut écouter les habitants concernés et aller plus loin dans les études d’impacts pour trouver des solutions aux pollutions. Ensuite, il y aura forcément des expropriations, et elles doivent se faire de façon humaine. Enfin, ce projet ne doit pas rester isolé du reste du réseau ferré : il doit permettre d’augmenter la cadence des trains TER entre Lyon et Chambéry et permettre aux gens de ne plus prendre leur voiture. »

Donc pour vous, il n’est toujours pas question de remettre en cause le Lyon – Turin ?

« Cela fait 20 ans que ce projet est dans les cartons. Cela fait 20 ans qu’on dit que c’est pour dans 20 ans. On a laissé passer plein d’occasions. Alors est-ce que le projet actuel est parfait ? Sûrement pas. Mais si on le laisse encore passer, est-ce qu’on aura une chance faire un meilleur projet dans un délai raisonnable ou plutôt le risque élevé de faire circuler des voitures ? Avec ensuite le besoin d’aller chercher les gaz de schistes parce qu’il faudra bien les alimenter, et de faire le contournement autoroutier de Chambéry parce qu’il faudra bien les faire passer quelque part… À mon avis, le risque de ne pas le faire est plus important que de le faire le Lyon – Turin. »

Ce n’est pas l’avis du groupe EÉLV à la Région qui ne soutient plus ce projet depuis quelques semaines…

« Le projet est desservi par son nom. Il n’y aura pas beaucoup de trajets voyageurs entre Lyon et Turin. En revanche, il sera indispensable pour améliorer les liaisons inter-cités régionales, on n’a pas le choix. Elles sont bien plus importantes pour l’avenir de notre région que le bout en bout Lyon – Turin ou Paris – Milan. C’est pour cela que je défends le projet. »

Justement, pourquoi ne pas se concentrer tout de suite sur le développement de la desserte régionale ferroviaire ?

« La ligne nouvelle du Lyon-Turin est un instrument qui nous permettra de faire de la desserte régionale moyenne distance rapide et attractive. Elle libérera les lignes classiques pour faire de la desserte régionale courte distance. »

Alain Caraco est notamment soutenu par la maire socialiste de Chambéry. Bernadette Laclais, par ailleurs première vice-présidente de la Région Rhône-Alpes, a déclaré dans un entretien à La Voix des Allobroges : « je soutiens donc Alain Caraco […] car il défend le Lyon – Turin, ce qui n’est plus le cas d’un grand nombre de militants et surtout du groupe d’élus qui siège à la région Rhône-Alpes. C’est un sujet un peu complexe, car j’ai constaté que, chez Europe Écologie, ceux qui connaissent le réseau ferroviaire en Savoie sont favorables au Lyon – Turin, y compris à son volet voyageur. C’est qu’on a un grand problème avec 43 km de voie unique entre Saint-André-le-Gaz et Chambéry. Alain Caraco partage cette analyse, mais les élus écologistes de Savoie ont une vision qui n’est pas celles de ceux qui connaissent les difficultés du réseau ferroviaire. »

France Bleu Pays de Savoie avait organisé un débat avant le premier tour. Dominique Dord avait décliné l’invitation de la radio publique. Alain Caraco avait défendu la mise en place d’une autorité organisatrice de la mobilité durable pour gérer les questions de transport sur le secteur de Chambéry et Aix-les-Bains. Cet idée figure dans le programme de François Hollande pour les transports en septième position (lire). Il avait indirectement critiqué Dominique Dord en pointant du doigt la politique transports de la CALB. Pour Alain Caraco : « le mauvais élève c’est CALB, avec un versement transport trop fois plus faible qu’à Chambéry« . Et le candidat écologiste n’a pas manqué de citer un exemple très significatif : la desserte de l’université et de Technolac sur la commune du Bourget-du-Lac, avec un bus toutes les 10 minutes vers Chambéry (réseau STAC) et seulement toutes les 40 minutes vers Aix-les-Bains (réseau Ondéa).

Posted in Politique, Savoie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chambéry : aucun bus STAC n’a circulé lundi 14 mai jusqu’à midi

Posted by ardsl sur 14 mai 2012

Les bus STAC ne sont pas sortis du dépôt lundi 14 mai avant midi. Les conducteurs expliquent avoir utilisé leur droit de retrait suite au caillassage d’un bus survenu vendredi 11 mai (lire).

En réalité, il s’agit d’un mouvement de grève mené en toute illégalité. En effet l’exercice du droit de retrait est encadré strictement par le code du travail (article L4131-1) : « Le travailleur alerte immédiatement l’employeur de toute situation de travail dont il a un motif raisonnable de penser qu’elle présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé ainsi que de toute défectuosité qu’il constate dans les systèmes de protection. Il peut se retirer d’une telle situation. L’employeur ne peut demander au travailleur qui a fait usage de son droit de retrait de reprendre son activité dans une situation de travail où persiste un danger grave et imminent résultant notamment d’une défectuosité du système de protection. »

Ce qui est appelé « droit de retrait » par les conducteurs STAC est en fait une grève, mais sans en respecter les conditions légales. Un préavis aurait permis une négociation entre les syndicats et la direction. La déclaration préalable aurait d’établir un plan de transport adapté et de prévenir les usagers.

L’absence de services des urbains de l’agglomération chambérienne a contribué à aggraver les encombrements routiers et la pollution de l’air !

Seuls les bus scolaires ont circulé lundi 14 mai dans la matinée.

Une réunion est prévue lundi 14 mai en fin de matinée entre la direction, les syndicats et la ville de Chambéry. Il a été décidé de ne plus desservir la rue où a eu lieu le caillassage. La direction s’est engagée par écrit à autoriser les conducteurs à ne plus emprunter cette rue. Chambéry Métropole envisage l’embauche de 6 médiateurs

Les conducteurs ont repris leurs services à 12h. Le trafic STAC est donc rétabli depuis la mi-journée.

(Avec France Bleu Pays de Savoie et France 3 Alpes).

Posted in Grèves, Retards / Suppressions, Savoie | Tagué: , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :