ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘TDIE’

Philippe Duron prend la tête de l’AFITF

Posted by ardsl sur 25 juillet 2012

Proposé par Matignon, le député-maire socialiste de Caen devient président du conseil d’administration de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF).

Philippe Duron – également co-président, avec Louis Nègre, de l’association TDIE – succède au poste de président de l’AFITF à l’ancien député UMP et ex-ministre des Transports Dominique Perben.

Cette agence est chargée de coordonner le financement de grands projets d’infrastructures de transport routières, ferroviaires, fluviales ou portuaires. Ses statuts stipulent que la présidence de son conseil d’administration doit obligatoirement revenir à un parlementaire.

Par ailleurs, Gilles Savary, député de la Gironde, a été nommé par décret du 23 juillet membre du conseil d’administration de l’AFITF.

(Source : mobilicites.com).

Publicités

Posted in Politique | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Ouverture à la concurrence ferroviaire : priorité à la compétitivité ou à l’équité ?

Posted by ardsl sur 26 avril 2012

Ci-dessous l’article publié par La Gazette, dans son édition du 2 avril.

Posted in Politique | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quel rail après 2012 ?

Posted by ardsl sur 19 mars 2012

Louis Nègre (UMP) et Bernard Soulage (PS) viennent de publier l’ouvrage « Quel rail après 2012 ? Le temps du politique est venu« .

À l’occasion de l’élection présidentielle, Louis Nègre, sénateur maire UMP de Cagnes-sur-Mer, co-président de TDIE (Transport Développement Intermodalité Environnement) et Bernard Soulage, conseiller régional PS de Rhône-Alpes, président des Villes et Régions de la Grande Vitesse, portent un regard croisé sur la question ferroviaire française.

« Comment sauver un système en voie d’implosion sous nos yeux ? Face à un monde qui bouge considérablement et rapidement, comment ne pas rater à nouveau ce rendez-vous de l’histoire ? » interroge Louis Nègre.

Avenir des TER et de la très grande vitesse, échec du fret, enjeux de l’intermodalité, conditions d’une ouverture à la concurrence réussie, maintien de la sécurité, choix d’organisation et approche managériale, priorités d’action et compétitivité …

« Parler vrai », éclairer les éléments du système, inciter aux choix, telle est l’ambition sans concession de ce débat, en forme d’interpellation, conduit par Gilles Rabin.

Cet ouvrage préfacé par Louis Gallois est en vente en librairie depuis le 15 mars 2012.

Posted in Politique | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :