ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘Veynes’

Dates, lieux et documents des comités de ligne de la Région PACA

Posted by ardsl sur 9 octobre 2012

La Région PACA organise plusieurs comités de ligne durant l’année 2012.

Ligne Marseille – Toulon

Mardi 30 octobre à 18h à Aubagne (13).

Ligne Les Arcs – Cannes

Jeudi 25 octobre à 18h à Mandelieu (06).

Ligne Avignon – Bollène

Vendredi 19 octobre à 18h30 à Entraigues (84). Syndicat Mixte du bassin des Sorgues, 1 chemin des Palermes (avenue des Palermes), La passerelle.

Ligne Miramas – Marseille

Mardi 16 octobre à 18h à Carry-Le-Rouet (13). Salle Canepa, Rue Joseph Arrighi.

Ligne Nice – Vintimille

Jeudi 11 octobre à 18h à Monaco.

Ligne Marseille – Pertuis

Mardi 9 octobre à 18h à Gardanne (13). Salle du conseil municipal, Hôtel-de-ville.

Ligne Grasse – Nice

Jeudi 04 octobre à 18h Cagnes-sur-Mer (06). Salle Espace Centre, 5 avenue de Verdun.

Ligne Miramas – Cavaillon – Avignon

Vendredi 28 septembre à 18h au Thor (84). Hôtel de ville.

Ligne Veynes – Briançon

Lundi 24 septembre à 18h Guillestre (05). Hôtel de ville.

Télécharger la présentation

Ligne Nice – Breil – Cuneo

Jeudi 20 septembre à 18h à Drap (06). Lycée Goscinny.

Ligne Aix-en-Provence – Veynes

Mardi 18 septembre à 18h à Manosque (04). Salle des fêtes « Osco Manosco », avenue du Moulin Neuf.

Ligne Nice – Tende

Mercredi 18 avril à La Brigue.

Télécharger la présentation

Télécharger le compte-rendu

Étoile d’Aix-en-Provence

Mercredi 22 février à 18h à Aix-en-Provence (13). Hôtel de ville, salle des mariages.

Étoile d’Avignon

Lundi 6 février à 18h à Avignon (84). Gare SNCF Avignon centre. Quai A, salle de conférence.

Étoile de Nice

Lundi 30 janvier à 18h à Nice (06). Gare SNCF Thiers. Salle Espace Forum.

Télécharger la présentation

Télécharger le compte-rendu

Étoile de Veynes

Jeudi 26 janvier à 17h à Veynes (05). 4 rue de Surville.

Télécharger le document de présentation du comité d’étoile de Veynes

Étoile de Toulon

Lundi 23 janvier à 18h à Toulon (84). Antenne de la Région PACA, 17 place de la liberté.

Étoile de Miramas

Mercredi 18 janvier à 18h à Miramas (13). Salle des mariages.

Posted in Alpes du Sud, Comités de ligne, Provence | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réseau ferroviaire : 280M€ de travaux en PACA en 2013

Posted by ardsl sur 5 octobre 2012

Le président de SNCF, Guillaume Pépy, était jeudi 4 octobre à Marseille pour présenter les plus importants travaux qui seront consentis sur le réseau ferroviaire régional entre 2013 et 2015. Il s’est engagé haut et fort sur plusieurs points importants, comme sur le train de nuit Paris – Briançon.

Le but de sa rencontre avec une délégation d’élus régionaux était de leur présenter les « futurs grands travaux » qui débuteront en PACA dès le mois de décembre, s’intensifieront en 2013, pour se terminer normalement en 2015. « Le sens de notre réunion à Marseille était de bien expliquer tout ce qui se passera en 2013 sur le réseau ferroviaire régional » explique le président de SNCF, « et ce pour anticiper les conséquences des travaux sur les usagers et les collectivités locales. » Il précise « car il y aura en Provence-Alpes-Côte d’Azur autant de travaux de réaménagement qu’en Île-de-France sur un an. Exactement 280 millions d’euros seront consentis en 2013 en Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce qui représente une grande première dans la région en termes d’investissements, et par la même occasion un doublement du montant de nos investissements par rapport à 2012. »

Les travaux vont se concentrer sur la ligne entre Marseille et Aubagne et autour d’Avignon (liaison avec Avignon TGV et réouverture aux voyageurs de la ligne de Carpentras).

Paris – Briançon : tous les horaires avant le 15 octobre

Guillaume Pépy a voulu se faire le plus pédagogique possible, tout en écartant les nombreuses questions sur la LGV PACA. « Nous n’en avons pas parlé, ce n’était pas le but de la réunion » a-t-il déclaré. Il a, par contre, confirmé 20 kilomètres de renouvellement de voies entre la ligne Marseille – Briançon. Sur la ligne Paris – Briançon, il a promis que RFF (Réseau Ferré de France) « s’engagerait avant la date du 15 octobre à donner la totalité des horaires pour la liaison, afin de ne pas perturber l’ensemble de la saison touristique».

L‘expression « travail sans précédent dans la Région » a été plusieurs fois répétée par le président de SNCF, garantissant à l’avenir pour les usagers de Provence-Alpes-Côte d’Azur «des TER plus nombreux et plus fréquents, avec davantage de capacités et moins d’incidents, car le neuf réduit les pannes». Il a encore ajouté : « notre ambition déclarée est de pérenniser les lignes, comme celle de Briançon, notamment. Cette ligne a un avenir ! »

Guillaume Pépy n’a pas caché que les travaux engendreront de « nombreuses interruptions de circulation dans toute la région ». Pour prévenir les usagers, une grande campagne de communication sera menée entre RFF et SNCF. La Région PACA compte 100000 usagers quotidiens sur les TER, avec 50% d’abonnés et 50% d’occasionnels.

« Certaines lignes ont plus de 50 ans »

Le président de SNCF a encore promis que le financement de ces travaux prévus en 2013 « ne sera pas effectué en augmentant le prix des billets » pour les usagers. « Le financement sera assuré par les collectivités locales, l’État et RFF se remboursant par les péages ferroviaires » a-t-il garanti. Plusieurs gares devront être réaménagées dans toute la Région PACA pour mener à bien ces travaux. Dans les Hautes-Alpes, seule la gare de Veynes entrer dans ce cadre.

Trois ans de travail devraient être nécessaires, avec un budget total proche des 500 millions d’euros pour moderniser le réseau ferroviaire régional. « Celui-ci a trop vieilli » constatait jeudi 4 octobre le directeur régional de SNCF, Philippe Bru. « Certaines lignes ont plus de 50 ans. Les travaux sont devenus obligatoires car le trafic des TER a augmenté de 12% sur un an dans la région ».

La conclusion était pour Guillaume Pépy. « On s’est suffisamment plaint de l’état du réseau ferroviaire pour ne pas se plaindre maintenant que les travaux de rénovation arrivent ! » Le tout sera de prévenir suffisamment tôt les chers usagers, afin qu’ils puissent s’organiser en conséquence, sur « la succession de perturbations » que la rénovation entraînera…

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Alpes du Sud, Fréquentation, Loisirs, Matériel, PACA, Provence, SNCF, Tarification, Travaux | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Aspres-sur-Buëch : un TER déraille

Posted by ardsl sur 29 septembre 2012

Jeudi 27 septembre, un TER a déraillé en percutant un rocher tombé sur la voie ferrée à Aspres-sur-Buëch (Hautes-Alpes). Le trafic a été rétabli samedi 29 septembre.

Le TER 885652 (Veynes 5h50 – Grenoble 7h43) a déraillé jeudi 27 septembre à 6h après avoir heurté un rocher tombé sur les voies à Aspres-sur-Buëch. Le conducteur, le contrôleur et les 6 passagers présents à bord n’ont pas été blessés.

Le trafic ferroviaire a été immédiatement interrompu pour permettre de réparer la voie. La desserte entre Grenoble et les Hautes-Alpes a été assurée par autocar jeudi 27 et vendredi 28 septembre. Télécharger les horaires des trains et des cars entre Gap et Grenoble vendredi 28 septembre

Le trafic a pu reprendre samedi 29 septembre. Seul le TER 885652 (Veynes 5h50 – Grenoble 7h43) n’a pas circulé.

Voici les explications donnés par José Crépi, chargé de communication SNCF sur les ondes de France Bleu Isère. « Un train parti de Veynes à 5h50 et qui devait arriver à Grenoble à 7h43, a heurté à 6h du matin un gros rocher tombé sur la voie à la sortie d’Aspres-sur-Buëch. À ce moment-là, le train a donc été arrêté. Il ne pouvait plus circuler. On a  pris en charge rapidement les 6 voyageurs qui étaient dans ce train, en taxi soit pour continuer leur voyage, soit pour ceux qui l’ont souhaité retourner chez eux. C’est assez rare, mais c’est les grosses intempéries de cette nuit qui ont dues décroché ce rocher. Les travaux sont en cours. Nos équipes sont au travail. Première étape dégager le rocher. Deuxième étape enlever le train. Troisième étape remettre la voie en état. On pense rétablir la circulation samedi matin. Entre temps, effectivement pour assurer la continuité du service TER sur cette ligne, on a mis en place des cars entre Gap et Grenoble (aller-retour) et des trains entre Grenoble et Clelles« .

Posted in Alpes du Sud, Isère, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

Service 2013 : Briançon – Marseille

Posted by ardsl sur 18 septembre 2012

La Région PACA a décidé de reconduire la plupart des trains sans le moindre changements d’horaires. Au rayon des bonnes nouvelles : la création d’un aller-retour entre La Brillane et Marseille du lundi au vendredi, un train Briançon – Marseille supplémentaire tous les samedis. Une mauvaise nouvelle : la suppression d’un train entre Meyrargues et Gap, du lundi au vendredi.

La Région PACA a décidé d’étoffer la desserte du val de Durance. Pour le service 2013, cela passe par la création d’un aller-retour ferroviaire entre Marseille et La Brillane du lundi au vendredi. Il s’agit essentiellement de boucher des trous spectaculaires dans la desserte de Manosque (23100 habitants, ville la plus peuplée des Alpes-de-Haute-Provence). Au service 2012, aucun train ne part de Manosque vers Marseille entre 11h07 et 16h05. Il y aura un train à 13h04 à compter du 10 décembre 2012. En sens inverse, un train est ajouté à 10h35 au départ de Marseille (entre celui de 8h35 et celui de 12h35).

Le TER 17424/5 (Briançon 15h47 – Marseille 20h22) circule au service 2012 uniquement les dimanches en période scolaire de la zone B. En 2011, il ne circulait uniquement au départ de Gap. À compter du 9 décembre 2012, ce train circulera tous les samedis, dimanches et jours fériés.

Ces améliorations devraient contribuer à développer la fréquentation des trains dans les Alpes du Sud. En revanche, la Région PACA a décidé de supprimer le TER 17400/1 (Marseille 6h35 – Gap 9h52) du lundi au vendredi entre Meyrargues et Gap. Les voyageurs devront se reporter sur le train suivant qui arrive à Gap à 11h28.

Service 2013 : Axe Briançon > Marseille

  • 17412/3 (du lundi au samedi, sauf fêtes) : Gap 5h25 – Veynes 5h44/47 – Serres 5h58 – Laragne 6h11 – Sisteron 6h26 – Château-Arnoux 6h39 – La Brillane 6h51 – Manosque 7h04 – Meyrargues 7h28/30 – Aix-en-Provence 7h48/50 – Gardanne 7h50 – Marseille 8h21. Par rapport au service 2012, le départ de Gap est retardé de 9 minutes.
  • 17415 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Veynes 6h42 – Serres 6h55 – Laragne 7h09 – Sisteron 7h24 – Château-Arnoux 7h38 – La Brillane 7h52 – Manosque 8h04 – Meyrargues 8h26/29 – Aix-en-Provence 8h48/50 – Gardanne 9h00 – Marseille 9h21.
  • 17416/7 : Briançon 7h57 – L’Argentière 8h12 – Mont-Dauphin 8h23 – Embrun 8h38 – Chorges 8h57 – Gap 9h09/11 – Veynes 9h31/33 – Serres 9h48 – Laragne 10h02 – Sisterone 10h28 – Château-Arnoux 10h41 – La Brillane 10h55 – Manosque 11h07 – Meyrargues 11h28/30 – Aix-en-Provence 11h48/50 – Gardanne 12h00 – Marseille 12h21.
  • 880653 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : La Brillane 12h51 – Manosque 13h04 – Meyrargues 13h28/30 – Aix-en-Provence 13h48/50 – Gardanne 14h00 – Marseille 14h21.
  • 17418/9 : Briançon 12h50 – L’Argentière 13h03 – Mont-Dauphin 13h14 – Embrun 13h29 – Chorges 13h49 – Gap 14h01/04 – Veynes 14h29/31 – Serres 14h44 – Laragne 14h58 – Sisteron 15h20 – Château-Arnoux 15h37 – La Brillane 15h52 – Manosque 16h05 – Meyrargues 16h27/30 – Aix-en-Provence 16h48/50 – Gardanne 17h00 – Marseille 17h21.
  • 17424/5 (samedis, dimanches et fêtes) : Briançon 15h47 – L’Argentière 16h01 – Mont-Dauphin 16h13 – Embrun 16h29 – Chorges 16h51 – Gap 17h05/11 – Veynes 17h31/34 – Serres 17h47 – Laragne 18h00 – Sisteron 18h14 – Château-Arnoux 18h28 – La Brillane 18h41 – Manosque 18h56 – Meyrargues 19h28/31 – Aix-en-Provence 19h48/50 – Gardanne 20h00 – Sainte-Marthe-en-Provence 20h16 –  Marseille 20h22.
  • 17430/1 (train des neiges, les samedis et dimanches du 12 janvier au 10 février et du 23 au 31 mars) : Briançon 16h40 – L’Argentière 16h55 – Mont-Dauphin 17h07 – Embrun 17h29 – Chorges 17h48 – Gap 18h00/03 – Veynes 18h34/37 – Manosque 20h02 – Aix-en-Provence 20h47/50 – Gardanne 21h00 – Marseille 21h21.
  • 17426/7 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Briançon 16h42 -L’Argentière 16h57 – Mont-Dauphin 17h10 – Embrun 17h26 – Chorges 17h47 – Gap 18h00/03 – Veynes 18h34/37 – Serres 18h48 – Laragne 19h03 – Sisteron 19h17 – Château-Arnoux 19h31 – La Brillane 19h46 – Manosque 20h02 – Meyrargues 20h27/28 – Aix -en-Provence 20h47/50 – Gardanne 21h00 – Marseille 21h21. Par rapport au service 2012, ce train est avancé de 4 minutes au départ de Briançon.
  • 17428/9 (samedis, dimanches et fêtes) : Briançon 17h56 – L’Argentière 18h09 – Mont-Dauphin 18h21 – Embrun 18h36 – Chorges 18h57 – Gap 19h09/12 – Veynes 19h32/35 – Serres 19h46 – Laragne 20h01 – Sisteron 20h16 – Château-Arnoux 20h30 – La Brillane 20h43 – Manosque 20h54 – Meyrargues 21h17/18 – Aix-en-Provence 21h37/40 – Gardanne 21h49 – Marseille 22h14.

Service 2013 : Axe Marseille > Briançon

  • 17422/3 (train des neiges, les samedis et dimanches du 12 janvier au 10 février et du 23 au 31 mars) : Marseille 5h35 – Gardanne 6h00 – Aix-en-Provence 6h09/20 – Manosque 7h05 – Veynes 8h11/17 – Gap 8h36/40 – Chorges 8h58 – Embrun 9h21 – Mont-Dauphin 9h40 – L’Argentière 9h52 – Briançon 10h06
  • 17400/1 (samedis, sauf fêtes) : Marseille 6h35 – Gardanne 7h00 – Aix-en-Provence 7h10/12 – Meyrargues 7h29/31 – Manosque 8h05 – La Brillane 8h17 – Château-Arnoux 8h30 – Sisteron 8h44 – Laragne 9h00 –  Serres 9h13 – Veynes 9h26/32 – Gap 9h52/57 – Chorges 10h12 – Embrun 10h32 – Mont-Dauphin 10h50 – L’Argentière 11h01 – Briançon 11h10.
  • 17402/3 : Marseille 8h35 – Gardanne 9h00 – Aix-en-Provence 9h08/10 – Meyrargues 9h27/28 – Manosque 9h50 – La Brillane 10h01 – Château-Arnoux 10h14 – Sisteron 10h27 – Laragne 10h42 – Serres 10h54 – Veynes 11h06/08 – Gap 11h28/31 – Chorges 11h44 – Embrun 12h04 – Mont-Dauphin 12h19 – L’Argentière 12h31 – Briançon 12h44.
  • 880652 (du lundi au vendredi, sauf fêtes) : Marseille 10h35 – Gardanne 11h00 – Aix-en-Provence 11h10/12 – Meyrargues 11h29/31 – Manosque 11h55 – La Brillane 12h07.
  • 17404/5 : Marseille 12h35 – Simiane 12h54 – Gardanne 13h00 – Aix-en-Provence 13h09/11 – Meyrargues 13h29/31 – Manosque 13h58 – La Brillane 14h11 – Château-Arnoux 14h27 – Sisteron 14h41 – Laragne 14h57 – Serres 15h10 -Veynes 15h23/26 – Gap 15h47/50 – Chorges 16h07 – Embrun 16h27 – Mont-Dauphin 16h46 – L’Argentière 17h00 – Briançon 17h13.
  • 17406/7 : Marseille 16h35 – Gardanne 17h00 – Aix-en-Provence 17h08/11 – Meyrargues 17h28/30 – Manosque 17h57 – La Brillane 18h10 – Château-Arnoux 18h27 – Sisteron 18h42 – Laragne 19h04 – Serres 19h18 – Veynes 19h31/34 – Gap 19h54/59 – Chorges 20h14 – Embrun 20h38 – Mont-Dauphin 20h57 – L’Argentière 21h10 – Briançon 21h24.
  • 17408/9 (du dimanche au vendredi) : Marseille 17h35 – Simiane 17h53 – Gardanne 18h00 – Aix-en-Provence 18h09/12 – Meyrargues 18h30/31 – Manosque 18h55 – La Brillane 19h10 – Château-Arnoux 19h31 – Sisteron 19h45 – Laragne 20h02 – Serres 20h19 – Veynes 20h35/37 – Gap 20h57.
  • 17410/1 (du dimanche au jeudi) : Marseille 18h35 – Gardanne 19h00 – Aix-en-Provence 19h09/12 – Meyrargues 19h30/32 – Manosque 20h03 – La Brillane 20h16 – Château-Arnoux 20h31 – Sisteron 20h45 – Laragne 21h01 – Serres 21h14 – Veynes 21h27/29 – Gap 21h49.
  • 17438/9 (les vendredis) : Marseille 18h35 – Gardanne 19h00 – Aix-en-Provence 19h09/12 – Meyrargues 19h30/32 – Manosque 20h03 – La Brillane 20h16 – Château-Arnoux 20h31 – Sisteron 20h45 – Laragne 21h01 – Serres 21h14 – Veynes 21h27/29 – Gap 21h50/54 – Chorges 22h09 – Embrun 22h30 – Mont-Dauphin 22h46 – L’Argentière 22h58 – Briançon 23h11.

Posted in Alpes du Sud, Provence, Service 2013 | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Alpes du Sud : 3 passages à niveau pourraient être supprimés

Posted by ardsl sur 26 août 2012

Ce n’est pas la première fois qu’un accident se produit au passage à niveau 51, sur la commune de Saint-Martin-de-Queyrières (lire). Ce n’est la première fois, non plus, qu’une voiture et un train entrent en collision. On se souvient du “carrefour des miracles” au Bersac, l’avenue du commandant-Dumont, à Gap, quartier du Boutariq, à Veynes, Mison et Manosque, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Pourtant, selon Réseau Ferré de France (RFF), aucun passage à niveau, dans le département des Hautes-Alpes, n’est considéré comme “dangereux”, selon un classement établi suivant une règle définie par le ministère des Transports.

Sur un total de 77 passages à niveau dans le département, 19 ne sont pas équipés de barrière, ni de signal lumineux.

Tous ne disparaîtront pas. « Mais l’idée est d’en regrouper certains qui sont proches, pour en supprimer« , précise Marc Svetchine, le directeur régional de Réseau Ferré de France en Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

Dans les Hautes-Alpes, trois passages à niveau pourraient être supprimés : Montmaur (passage n°7), La Roche-des-Arnauds (n°10) et Laragne (n°58). À Mison, RFF travaille à améliorer le carrefour, en attendant sa suppression, qui sera coûteuse. À Manosque, des études sont en cours.

“Sécuriser les carrefours où la route est parallèle et proche de la voie ferrée”

Concernant les carrefours avec barrière, « à Gap, par exemple, le passage se situe en ville, on ne peut rien faire. Je ne vois pas comment on pourrait supprimer ça« , estime Marc Svetchine. « Il n’y a pas de danger considérable. Le train arrive ou sort de la gare. »

Quant au passage à niveau où s’est produit l’accident, mercredi 22 août, à Saint-Martin-de-Queyrières, « il y a du relief, la fin de la route n’est pas goudronnée« , constate le directeur régional de RFF. « La partie sur la voie ferrée est une dalle en béton, bien aménagée. Il ne dessert que deux maisons et ne présente pas un grand danger, pas plus qu’un carrefour entre deux routes, avec un “stop”. Les habitants ont l’habitude. Il faudrait investir des millions pour le supprimer, alors que ce n’est pas une priorité« .

Cependant, RFF tente d’améliorer régulièrement la sécurité des passages à niveau. Le maire de Saint-Martin-de-Queyrières, Pierre Denis, souhaiterait sécuriser ce passage. « Le locataire de la maison s’apprête à l’acheter. Pour rentrer chez lui, il faut qu’il traverse la voie ferrée. Nous devons trouver une solution, voir les possibilités de financement. Pourquoi ne pas installer un flash clignotant ? »

Du côté de RFF, « nous devons en discuter. Mais pourquoi pas, si la commune le souhaite. La difficulté, dans les Hautes-Alpes, c’est de sécuriser les carrefours où la route est parallèle et proche de la voie ferrée« , poursuit Marc Svetchine. « On voit parfois des configurations où une voiture attend sur les rails que le passage se libère, ou un chargement de véhicule arrêté qui déborde sur les rails. Il y en a quelques-uns dans le Buëch et entre Veynes et La Freissinouse. On travaille avec le conseil général pour les améliorer et créer des aménagements routiers plus vastes. »

(Avec Le Dauphiné Libéré).

Posted in Alpes du Sud, Passage à niveau | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Circulation ferroviaire : suppressions et retards constatés jeudi 16 août

Posted by ardsl sur 16 août 2012

Le trafic ferroviaire sur l’Arc lémanique est revenu à la normale

En raison d’une ligne de contact arrachée par un train de marchandise dans la nuit de mercredi 15 août à jeudi 16 août, une centaine de trains ont été supprimés entre Genève et Lausanne, provoquant de nombreux retards. Le trafic a été rétabli vers 16h30.

La ligne CFF Lausanne – Genève a été perturbée jeudi 16 août toute la journée, en raison d’une ligne de contact arrachée à Nyon (VD). Une centaine de trains directs ont été supprimés, plusieurs milliers de voyageurs touchés. Le trafic est revenu à la normale vers 16h30, même si des retards étaient encore signalés.

Circulation sur une voie

Vers 2h30, un train de marchandises a arraché une ligne de contact à l’entrée de la gare de Nyon. Les deux voies ont été fermées entre Coppet et Gland, entraînant une interruption totale de la circulation jusqu’à 6h30. Dans l’intervalle, des bus de remplacement ont circulé entre les deux cités vaudoises. Par la suite, seuls les trains directs ont été supprimés.

Les passagers ont pu voyager à bord des Interregio et des Regio Express, circulant sur une voie, avec des retards oscillant entre 15 et 30 minutes. Le dérangement a pu être éliminé aux environs de 15h00. Les ICN de la ligne du pied du Jura ont alors pu circuler à nouveau. Les trains directs entre Lausanne et Genève ont repris du service dès 16h30.

Ligne de contact endommagée sur 900 mètres

La ligne de contact a été arrachée sur 500 mètres, mais endommagée sur 900 mètres. Des supports, des éléments de mâts et des signaux lumineux ont également souffert, ce qui explique pourquoi les réparations ont été aussi longues, a indiqué Fréderic Revaz, porte-parole des CFF. Des analyses devraient permettre d’élucider les causes de l’incident.

Plusieurs équipes, soit environ une vingtaine de personnes, se sont relayées sur les lieux. Une trentaine d’assistants clientèle ont été mobilisés pour aider les voyageurs dans les gares concernées. Quelques voyageurs à destination de l’aéroport de Genève ont été pris en charge par les CFF qui leur ont payé la course en taxi.

Accident de personne à Veynes

Un homme de 47 ans a trouvé la mort jeudi 16 août à Veynes, après avoir été heurté par le TER 17412/3 (Gap 5h16 – Marseille 8h21). Selon SNCF et les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’un suicide.

La circulation ferroviaire a dû être stoppée pendant plus de deux heures.

Trains supprimés

  • TER 17412/3 (Gap 5h16 – Marseille 8h21) en raison d’un accident de personne.
  • TER 885652 (Veynes 5h50 – Grenoble 7h43) : supprimé uniquement entre Lus-la-Croix-Haute et Grenoble, en raison d’un accident de personne.
  • TER 889991 (Bas-Monistrol 6h14 – Saint-Étienne 7h08) : supprimé uniquement entre Bas-Monistrol et Aurec, en raison d’un dérangement d’installation.
  • TER 886806/7 (Saint-Étienne 6h50 – Part-Dieu 7h36) en raison d’un incident technique sur le train.
  • TER 889990 (Saint-Étienne 7h00 – Bas-Monistrol 7h52) en raison d’un dérangement d’installation.
  • TER 889993 (Bas-Monistrol 7h58 – Saint-Étienne 8h44) : supprimé uniquement entre Bas-Monistrol et Firminy, en raison d’un dérangement d’installation.
  • TER 885601 (Grenoble 8h10 – Gap 10h24) : supprimé uniquement entre Grenoble et Monestier-de-Clermont, en raison de la réutilisation prévue de la rame du 885652.
  • TER 17524/5 (Annecy 12h44 – Montmélian 13h48) : supprimé uniquement entre Aix et Montmélian, en raison d’un dérangeemnt d’installation.
  • IR 1737 (Genève aéroport 16h27  – Brigue 19h02) : supprimé uniquement entre Cornavin et Cointrin, en raison d’un dérangement à la ligne de contact.
  • IC 737 (Genève aéroport 16h36 – Saint-Gall 20h53) : supprimé uniquement entre Cointrin et Berne, en raison d’un dérangement à la ligne de contact.
  • TER 17426/7 (Briançon 16h46 – Marseille 21h21). Mise en place d’un car de remplacement.
  • IR 2539 (Genève aéroport 17h01 – Lucerne 20h00).
  • TER 884172 (Saint-Gervais 17h03 – Annecy 18h29) : supprimé uniquement entre La Roche-sur-Foron et Annecy, en raison d’un incident technique sur le train.
  • IR 2541 (Genève aéroport 18h01 – Lucerne 21h00) : supprimé uniquement entre Cointrin et Cornavin.
  • TER 885158 (Chambéry 18h09 – Aix-les-Bains 18h19) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 17935.
  • TER 883775 (Aix-les-Bains 18h42 – Chambéry 18h53) en raison de la réutilisation prévue de la rame du 885158.

Trains retardés

2h30 de retard pour le TER 17354 (Briançon 4h46 – Romans 8h43) en raison d’un accident de personne à Veynes.

2h de retard pour le TER 885652 (Veynes 5h50 – Lus-la-Croix-Haute 6h16) en raison d’un accident de personne à Veynes.

1h15 de retard pour le TER 96612/3 (Chambéry 12h44 – Genève 14h00) en raison d’un incident technique sur le train.

1h de retard pour :

  • le TER 885660 (Briançon 6h09 – Grenoble 9h43) en raison d’un accident de personne à Veynes.
  • le TER 17415 (Veynes 6h42 – Marseille 9h21) même motif.
  • le TER 885656 (Clelles 7h41 – Grenoble 8h43).

50 minutes de retard pour le TER 884172 (Saint-Gervais 17h03 – La Roche-sur-Foron 17h46) en raison d’un incident technique sur le train.

40 minutes de retard pour :

  • le TER 884209 (Annecy 14h32 – Annemasse 15h27) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TER 885876/7 (Montmélian 15h11 – Annecy 16h22).
  • le TER 889964 (Saint-Étienne 18h45 – Le Puy 20h12) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.

30 minutes de retard pour :

  • le TGV 5028/9 (Lille Europe 13h03 – Marseille 17h46) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TER 17935 (Part-Dieu 16h40 – Chambéry 17h58) en raison de difficultés lors de la préparation du train.
  • l’ICN 1647 (Lausanne 22h45 – Delémont 0h18) en raison d’un dérangement à l’appareil d’enclenchement.

25 minutes de retard pour :

  • le TER 889951 (Le Puy 4h35 – Saint-Étienne 6h02).
  • le TER 886603 (Roanne 5h03 – Part-Dieu 6h20) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 889972/3 (Le Puy 5h53 – Perrache 8h18) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 889950 (Saint-Étienne 5h55 – Le Puy 7h27) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 5312/3 (Nantes 7h05 – Marseille 13h14) en raison de l’attente d’un personnel.
  • le TGV 5358/9 (Rennes 7h07 – Marseille 13h14) en raison de l’attente du 5312/3 au Mans.
  • le TER 889953 (Le Puy 7h41 – Saint-Étienne 9h13) en raison de la réutilisation de la rame du 889950.
  • le TER 885601 (Monestier-de-Clermont 8h57 – Gap 10h24) en raison d’un accident de personne à Veynes.
  • le TGV 6232 (Figueras 10h20 – Paris 15h53).
  • le TGV 6062 (Perpignan 10h51 – Paris 15h53).
  • le TER 17572/3 (Montmélian 13h11 – Annecy 14h22) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 96642/3 (Genève 14h59 – Chambéry 16h16) en raison de la réutilisation de la rame du 96612/3.
  • le TGV 5314/5 (Toulouse 16h50 – Part-Dieu 20h50) en raison d’un incident technique sur le train.
  • le TGV 6627 (Paris 17h52 – Part-Dieu 19h56) en raison d’un incident technique sur le train.

20 minutes de retard pour :

  • le TER 889955 (Le Puy 8h41 – Saint-Étienne 10h05).
  • le TER 96562/3 (Genève 11h29 – Part-Dieu 13h22) en raison de l’affluence.
  • le TER 883663 (Ambérieu 12h13 – Chambéry 13h25) en raison de la panne d’un autre train.

15 minutes de retard pour :

  • le TGV 4822/3 (Strasbourg 6h11 – Marseille 11h46) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TER 889974/5 (Le Puy 6h48 – Part-Dieu 8h54).
  • le TGV 9241 (Paris 7h49 -Milan 14h55) en raison d’un dérangement d’installation.
  • le TGV 6605 (Paris 7h53 – Part-Dieu 9h57) même motif.
  • le TER 889954 (Saint-Étienne 8h46 – Le Puy 10h16).
  • le TER 96634/5 (Genève 9h59 – Chambéry 11h16).
  • le TER 17902 (Chambéry 10h02 – Part-Dieu 11h20).
  • le TGV 6940/1 (Paris 12h45 – Annecy 16h33) en raison de l’affluence.
  • le TGV 6880/1 (Toulouse 17h50 – Part-Dieu 21h54) en raison de l’intervention des forces de l’ordre.
  • le TER 886194 (Avignon 19h31 – Perrache 22h32).
  • le TER 17996/7 (Part-Dieu 21h08 – Annecy 22h59) en raison d’une correspondance avec un train retardé.

(Avec ATS et ledauphine.com).

Posted in Genève, Provence, Retards / Suppressions, Vaud | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Veynes : entrez dans le monde du train

Posted by ardsl sur 14 juillet 2012

Dans les Hautes-Alpes, à Veynes, une immersion dans l’extraordinaire monde du rail grâce à l’écomusée du cheminot veynois. Dans ce musée didactique, on découvrira, en un peu plus d’une heure, l’univers du train à Veynes, son importance dans l’économie de la ville, grâce à des maquettes, des reconstitutions, des topos divers, une belle collection de lampes (à l’huile, au carbure) et surtout accompagné de cheminots pour la visite.

L’écomusée est situé en plein centre-ville de Veynes dans un hôtel particulier du XVIII e siècle rénové par la communauté de communes des Deux Buëch, à proximité immédiate de la gare SNCF et des parkings. Au travers de six salles d’exposition, vous découvrirez l’histoire des cheminots de Veynes, leurs métiers, et également des centaines d’objets liés à la vie du rail.

Les cheminots racontent

Des reconstitutions permettront d’entrer dans une cabine, un guichet ancien, une lampisterie, un chantier… Des vidéos permettront d’apprécier le tracé des quatre lignes de montagne de l’Étoile de Veynes. Des films, maquettes et circuits de modélisme ferroviaire sont également prévus. On pourra également découvrir le bureau d’Adrien Ruelle, l’ingénieur qui a marqué le XIX e siècle à Veynes.

L’écomusée est animé par une association de cheminots actifs ou retraités, et d’amateurs passionnés par les métiers du rail…

Les cheminots vous racontent « leur » chemin de fer et leurs souvenirs. La rencontre est chaleureuse !

Un livret spécial pour les enfants

Cette année l’écomusée a mis en place un livret pédagogique offert à l’entrée à chaque famille venant avec un enfant.

Le livret découverte “l’écomusée dans tous les sens” a pour héros Ti’Train. Ce personnage créé par Nathalie Colomer, peintre et illustratrice, guidera les enfants dans l’écomusée au travers de ce livret et de panneaux explicatifs.

Lors de cette visite sensorielle, les enfants sont amenés à sentir, voir, entendre, toucher, voire même goûter.

(Source : Le Dauphiné Libéré).

Posted in Alpes du Sud, Loisirs | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Reprise du trafic ferroviaire entre Veynes et Laragne depuis le 7 juillet

Posted by ardsl sur 8 juillet 2012

Le trafic ferroviaire a été interrompu entre Veynes et Laragne dans les Hautes-Alpes, du 24 mai au 6 juillet en raison d’un éboulement à Serres.

Jeudi 24 mai, des pluies diluviennes ont provoqué un éboulement à Serres et des dégâts sur la voie ferrée. Les travaux de réparation ont duré jusqu’au 6 juillet.

Pendant les travaux, le trafic ferroviaire a été assuré au sud entre Marseille et Laragne, à l’est entre Veynes et Briançon et à l’ouest entre Veynes et Romans-sur-Isère.

Des cars avaient mis en place entre Sisteron et Laragne.

Télécharger les plans de transport adapté pour :

Posted in Alpes du Sud, Retards / Suppressions | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

SNCF veut concurrencer la voiture avec ses Intercités low cost

Posted by ardsl sur 13 juin 2012

Misant sur la hausse du prix de l’essence, la compagnie ferroviaire tente une percée sur le marché des vacances avec des billets « 100% éco ». À partir du 30 juin 2012, elle revisite son offre de trains Intercités avec des tarifs à partir de 15 euros. Même les couettes dans les trains de nuit seront plus moelleuses.

Pour les vacances, il y a une vie à côté des TGV. C’est le message que semble vouloir faire passer SNCF avec le toilettage de son offre commerciale sur les trains Intercités, qui sont par ailleurs en train de subir une cure de rénovation.

Chaque jour, ils transportent 100000 voyageurs contre 300000 pour les TGV.

Objectif, « ramener les automobilistes vers le train« , résume Christophe Fanichet, directeur de l’activité Intercités.

Une offre loisir pour tenter de grignoter des parts de marché sur la voiture, sans faire de l’ombre aux autres trains Intercités ou au TGV, en attendant l’arrivée d’autocars longue distance à l’intérieur du territoire français ? « Cette offre ne mange pas notre cœur de marché, les prix d’appel ne sont valables que sur le premier et le dernier train de la journée« , répond Christophe Fanichet.

Tarif Minigroupe

Et pour mieux concurrencer la voiture qui a toutefois le mérite de transporter 2 ou 5 personnes pour le même coût, SNCF lance le tarif Minigroupe, valable toute l’année : si vous voyagez à plus de deux, la troisième personne paie 10 euros supplémentaire (offre valable jusqu’au 5e voyageur). SNCF va tester ce tarif minigroupe sur une soixantaine de destinations, cet été.

Enfin, si vous voyagez en tribu et voulez rester entre vous, la compagnie propose de privatiser ses compartiments normalement prévus pour six personnes (quatre en 1ère classe). À partir du quatrième passager, pour 40€ de plus, le compartiment est à vous ! (+70€ en 1ère pour voyager à 2 au lieu de 4).

Dans de beaux draps

Pour enrayer le déclin du trafic sur les trains de nuit (lié au manque de possibilité de réserver son billet longtemps à l’avance à cause du manque de visibilité de SNCF sur les sillons que Réseau Ferré de France va lui libérer, selon Christophe Fanichet), SNCF déploie des trésors d’imagination.

Si vous êtes une femme par exemple, vous pouvez réserver en ligne un compartiment couchettes « dame seule » sur les trains de nuit. Ça, c’est gratuit.

« Non seulement on maintient nos trains de nuit, mais en plus, on va redynamiser notre offre« , explique le patron d’Intercités qui brandit la nouvelle couette douillette que SNCF a acheté en Chine pour dorloter ses passagers du Paris-Toulouse de nuit. « Elles plaisent beaucoup, peut-être même trop, elles sont souvent volées« , témoigne Béatrice Chavanel, responsable du marketing chez Intercités.

Bientôt une petite note au dessus des couchettes proposant d’acheter la couette de SNCF en gare, plutôt que de la dérober, comme pour les peignoirs dans les hôtels ? « On réfléchit à un bip antivol« , confie la représentante de SNCF. À 15 euros le coût de revient de la couette, difficile de rentabiliser le tarif low cost des Intercités de l’été…

Intercités en chiffres

Les trains Intercités font partie de la branche Proximités de SNCF qui regroupe aussi les TER et Transilien, et est depuis début juin 2012 « animée » par Joël Lebreton (ancien président de Transdev avant la fusion avec Veolia en 2011).

  • 100000 voyageurs par jour soit (contre 300000 voyageurs à bord des TGV).
  • 36 millions de voyageurs en 2011, en hausse de 2,5% par rapport à 2010.
  • 38 lignes dont les trains de nuit Paris – Briançon, Paris – Bourg-Saint-Maurice, Paris – Saint-Gervais-les-Bains, Genève – Hendaye et les lignes de jour Lyon – Bordeaux, Lyon – Tours et Lyon – Nantes.
  • 367 villes desservies dans 21 régions (dont Genève, Valence ville, Crest, Die, Luc-en-Diois, Veynes, Gap, Chorges, Embrun, Mont-Dauphin, L’Argentière, Briançon Roanne, Lyon Part-Dieu, Lyon Perrache, Chambéry, Aix-les-Bains, Rumilly, Annecy, La Roche-sur-Foron, Cluses, Sallanches, Saint-Gervais-les-Bains, Albertville, Moûtiers, Aime, Landry et Bourg-Saint-Maurice).
  • 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2011.
  • Taux de remplissage : 65% sur les trains de jour, taux non communiqué sur les trains de nuit.

(Avec mobilicites.com).

Posted in Loisirs, SNCF, Tarification | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Travaux de printemps sur la ligne Grenoble – Gap

Posted by ardsl sur 14 mai 2012

4 séquences de travaux sont programmés sur la ligne Grenoble – Gap entre le 19 mars et le 29 juin.

Du 19 mars au 6 avril, les travaux ont concerné la section Aspres-sur-Buëch – Veynes.

Du 23 avril au 11 mai, les travaux ont concerné la section Veynes – Gap.

Ces travaux ont entraîné la suppression de certains trains du lundi au vendredi (sauf jours fériés).

Du 14 mai au 1er juin, aucun train ne circule entre Grenoble et Veynes. Télécharger les horaires valables du 14 au 31 mai

Du 2 au 29 juin, les trains circulent uniquement entre Grenoble et Vif.

Télécharger les horaires des cars de remplacement. Les cars réguliers sont maintenus selon les horaires habituels.

Télécharger les horaires valables du 1er au 29 juin

Posted in Alpes du Sud, Isère, Travaux | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :