ARDSL Association Rail Dauphiné Savoie Léman

Le blog des usagers

Posts Tagged ‘Yverdon-les-Bains’

Berne à 4h03 de Paris avec la LGV Rhin-Rhône

Posted by ardsl sur 6 octobre 2012

La capitale helvétique a conservé un aller-retour quotidien TGV direct avec Paris (via Neuchâtel, Pontarlier, Frasne, Dole et Dijon), malgré la mise en service de la LGV Rhin-Rhône qui met Berne à 4h03 de Paris par correspondance à Bâle.

Les horaires indiqués ci-dessous ne tiennent pas compte d’éventuels travaux à venir.

Berne > Paris

  • Quotidien : IR 2504 (Berne 5h04 – Lausanne 6h15) + TGV 9260 (Lausanne 6h22 – Paris gare de Lyon 10h11)
  • Sauf le week-end : IC 704 (Berne 5h34 – Genève 7h15) + TGV 9764 (Genève 7h42 – Paris gare de Lyon 10h49)
  • Quotidien : TGV 9284 (Berne 7h29 – Neuchâtel 8h06/10 – Pontarlier 8h52/55 – Frasne 9h07/23 – Dole 10h05/07 – Dijon 10h37/40 – Paris gare de Lyon 12h18)
  • Quotidien : IC 1060 (Berne 7h34 – Bâle 8h29) + TGV 9206 (Bâle 8h34 – Paris gare de Lyon 11h37)
  • Sauf le week-end : IC 956 (Berne 8h04 – Bâle 8h59) + TER 96218 (Bâle 9h21 – Strasbourg 10h37) + TGV 2356 (Strasbourg 10h46 – Paris Est 13h05).
  • Quotidien : IC 1066 (Berne 9h34 – Bâle 10h29) + TGV 9210 (Bâle 10h34 – Paris gare de Lyon 13h37)
  • Quotidien : IC 1070 (Berne 11h34 – Bâle 12h29) + TGV 9218 (Bâle 12h34 – Paris gare de Lyon 15h37)
  • Quotidien : IC 968 (Berne 12h04 – Bâle 12h59) + IR 90 (Bâle 13h21 – Strasbourg 14h37) + TGV 2358 (Strasbourg 14h46 – Paris Est 17h05)
  • Quotidien : IC 1074 (Berne 13h34 – Bâle 14h29) + TGV 9222 (Bâle 14h34 – Paris gare de Lyon 17h37)
  • Sauf le week-end : IC 974 (Berne 14h04 – Bâle 14h59) + TER 9228 (Bâle 15h21 – Strasbourg 16h37)  + TGV 2360 (Strasbourg 16h46 – Paris Est 19h05)
  • Sauf le samedi : IC 1078 (Berne 15h34 – Bâle 16h29) + TGV 9226 (Bâle 16h34 – Paris 19h37)
  • Quotidien : IC 1078 (Berne 15h34 – Bâle 16h29) + TER 96126 (Bâle 16h39 – Mulhouse 17h10) + TGV 6708 (Mulhouse 17h42 – Paris gare de Lyon 20h37)
  • Quotidien : RE 96454 (Berne 17h23 – Frasne 19h00) + TGV 9272 (Frasne 19h26 – Paris gare de Lyon 22h21)
  • Quotidien : IC 1082 (Berne 17h34 – Bâle 18h29) + TGV 9230 (Bâle 18h34 – Paris gare de Lyon 21h37)
  • Le dimanche : IC 986 (Berne 18h04 – Bâle 18h59) + TER 96240 (Bâle 19h21 – Strasbourg 20h39) + TGV 2474 (Strasbourg 21h46 – Paris gare de Lyon 0h05).

Paris > Berne

  • Sauf le dimanche : TGV 9205 (Paris gare de Lyon 6h15 – Bâle 9h26) + IC 1067 (Bâle 9h31 – Berne 10h27)
  • Sauf le week-end : TGV 9761 (Paris gare de Lyon 7h11 – Genève 10h16) + IC 723 (Genève 10h45 – Berne 12h26)
  • Le week-end : TGV 6467 (Paris gare de Lyon 7h11 – Bellegarde 9h48) + TER 96502 (Bellegarde 10h01 – Genève 10h27) + IC 723 (Genève 10h45 – Berne 12h26)
  • Quotidien : TGV 9261 (Paris gare de Lyon 7h57 – Frasne 10h51) + RE 96439 (Frasne 10h58 – Berne 12h36)
  • Quotidien : TGV 9207 (Paris gare de Lyon 8h23 – Bâle 11h26) + IC 1071 (Bâle 11h31 – Berne 12h27)
  • Quotidien : TGV 9211 (Paris gare de Lyon 10h23 – Bâle 13h26) + IC 1075 (Bâle 13h31 – Berne 14h27)
  • Quotidien : TGV 9769 (Paris gare de Lyon 11h11 – Genève 14h16) + IC 731 (Genève 14h45 – Berne 16h26)
  • Sauf le week-end : TGV 9573 (Paris Est 11h25 – Strasbourg 13h42) + TER 96221 (Strasbourg 13h51 – Bâle 15h09) + IC Bâle (15h31 – Berne 16h27)
  • Sauf le week-end : TGV 9269 (Paris gare de Lyon 11h57 – Vallorbe 15h06) + BUS 164 (Vallorbe 15h13 – Yverdon 15h55) + ICN (Yverdon 16h04 – Neuchâtel 16h22) + RE 3061 (Neuchâtel 16h33 – Berne 17h07)
  • Quotidien : TGV 9773 (Paris gare de Lyon 12h11 – Genève 15h27) + IC 735 (Genève 15h45 – Berne 17h26)
  • Quotidien : TGV 9215 (Paris gare de Lyon 14h23 – Bâle 17h26) + EC 59 (Bâle 17h31 – Berne 18h27)
  • Quotidien : TGV 9215 (Paris gare de Lyon 16h23 – Bâle 19h26) + EC 59 (Bâle 19h31 – Berne 20h27)
  • Quotidien : TGV 9287 (Paris gare de Lyon 17h57 – Dijon 19h34/37 – Dole 20h07/09 – Frasne 20h52/58 – Pontarlier 21h09/11 – Neuchâtel 21h52/58 – Berne 22h30)
  • Quotidien : TGV 9215 (Paris gare de Lyon 18h23 – Bâle 21h26) + EC 59 (Bâle 21h31 – Berne 22h27)
  • Quotidien : TGV 9785 (Paris gare de Lyon 19h11 – Genève 22h19) + IR 2501 (Genève 22h56 – Berne 0h59).

Travaux

Les 17 et 18 avril le TGV 9287 a été détourné. Le trajet pour les voyageurs à destination de Berne a été rallongé de 35 minutes supplémentaires.

Les RE 96439 et 96454 sont supprimés entre Neuchâtel et Berne les 6 et 7 octobre.

Publicités

Posted in Service 2012, Suisse, Travaux | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le train gastronomique d’époque « La Dame du Léman » a été inauguré

Posted by ardsl sur 5 octobre 2012

Il est désormais possible de dîner dans un train d’époque avec vue sur le Léman. L’automotrice « La Dame du Léman » a effectué son voyage inaugural vendredi 5 octobre entre Villeneuve (VD) et Genève. Elle pourra accueillir 40 convives.

L’automotrice « La Dame du Léman » a accompli vendredi 5 octobre son voyage inaugural, reliant Genève à Villeneuve (VD) et retour. L’engin rénové, construit en 1938 en partie aux ateliers genevois de Sécheron, proposera des voyages gastronomiques sur l’arc lémanique.

La vénérable automotrice revenait vendredi 5 octobre pour la première fois en terres genevoises après une carrière dans plusieurs compagnies alémaniques, a expliqué Alain Primatesta, initiateur de la Compagnie Ferroviaire du Léman (CFDL).

Une ligne très fréquentée

Celle-ci a récemment obtenu un accès au réseau ferré suisse émis par l’Office fédéral des transports (OFT). Roulant à 70 km/h en moyenne, la BDe 2/4 « La Dame du Léman (DDL) » parcourra la rive suisse du lac en un peu plus de trois heures aller-retour.

L’obtention d’un accès à la ligne CFF de l’Arc lémanique est d’autant plus remarquable que ce tronçon est un des plus chargés du pays, a souligné Alain Primatesta. Il n’existait pas en Suisse romande d’offre de restauration dans un ancien véhicule ferroviaire alors que le concept a beaucoup de succès en Suisse alémanique, relève le fondateur de la compagnie.

Exploitation confiée aux CFF

« La Dame du Léman » pourra accueillir jusqu’à 40 convives. La commercialisation a été confiée à Railaway, filiale des CFF. L’exploitation et la conduite du véhicule historique a également été confiée aux CFF, notamment par la création d’une équipe composée de jeunes mécaniciens.

Quant à la maintenance, elle sera effectuée par les ateliers ferroviaires de la compagnie vaudoise Travys à Yverdon-les-Bains (VD). « La Dame du Léman » sera stationnée sur une voie de garage à Genève-Aéroport.

(Avec ATS).

Posted in Genève, Loisirs, Vaud | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Yverdon-les-Bains : la place d’Armes sera totalement réaménagée

Posted by ardsl sur 9 septembre 2012

La place d’Armes, encerclée par le théâtre, le collège, la gare CFF et le centre-ville historique, va totalement changer. Encombrée de voitures, l’une des plus importantes places d’Yverdon-les-Bains (27500 habitants) va changer de visage grâce à un parking souterrain. De quoi faire rêver les habitants.

C’est l’une des plus importantes places d’Yverdon-les-Bains. Et elle va être intégralement réaménagée. Le Conseil communal a voté un crédit d’études de 2 millions de francs pour réfléchir au devenir de la place d’Armes, ce rectangle de 4,5 hectares qui sert d’interface entre la gare CFF et le centre-ville historique. Jusqu’à présent, elle est composée de deux parkings à ciel ouvert et d’un jardin japonais, avec étangs, ponts et place de jeux. L’idée en passe d’aboutir – il faudra tout de même quelques années – est la concrétisation d’un vieux projet : enterrer toutes les voitures en creusant un parking souterrain.

La Municipalité avait déjà fait part de ses orientations pour le réaménagement de la surface ainsi dégagée : «socle central minéral», jardins et «ceinture végétale épaissie» notamment. Mais la municipale verte Marianne Savary a aussi promis jeudi 6 septembre d’associer la population dans une démarche participative «complète et sérieuse» et de rédiger un cahier des charges «le plus ouvert possible» en vue du concours.

L’annonce du projet début mai, a mis en ébullition le microcosme des architectes-urbanistes. Certains allant jusqu’à livrer leur vision de la future place d’Armes dans la presse locale. L’architecte Alain Vanderauwera a par exemple fait beaucoup causer avec sa proposition choc : y bâtir des immeubles. Pour son confrère Silvio Dolci, il faut un «retour en arrière». «Quand j’avais 15 ans, dans les années 60, on jouait au foot sur cette place. Elle était entièrement gazonnée, il n’y avait rien. Il faut libérer cet espace de tout ce qui l’encombre et lui redonner sa valeur d’usage : que l’on puisse y accueillir le cirque, l’Abbaye, etc.», estime-t-il.

Beaucoup d’Yverdonnois n’ont pas attendu la publication du préavis municipal pour imaginer une nouvelle place d’Armes. Les avis recueillis dans la rue sont très divers. Entre ceux qui rêvent d’un «petit Central Park yverdonnois» et ceux qui préfèrent «un bétonnage complet de la place», il y a de la place pour toutes les variantes. «Moi j’imagine un grand espace vert dégagé et illuminé, avec quelques arbres, des terrasses et surtout une grande fontaine centrale où les enfants pourraient se baigner nus l’été», glisse une mère de famille.

(Avec 24 heures).

Posted in Vaud | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

L’horaire 2013 des CFF en consultation et en tournée

Posted by ardsl sur 31 août 2012

Les personnes intéressées avaient jusqu’au 15 juin 2012 pour donner leur avis sur l’horaire 2013 des transports publics. L’Office fédéral des transports (OFT) avait ouvert mardi 29 mai la consultation sur les horaires de trains, bus ou bateaux prévus à partir du 9 décembre 2012.

Le nouvel horaire 2013 entrera en vigueur le 9 décembre 2012. C’est avant tout en Suisse romande et en Suisse orientale que les CFF vont étoffer leur offre. Les voyageurs profiteront de davantage de places assises, notamment grâce aux nouveaux trains Duplex Regio CFF. En trafic international, Lyria introduit des nouvelles rames entre la Suisse romande et Paris. L’offre Railjet sera étoffée en direction de l’Autriche. Dès le nouvel horaire, elle passera de cinq à six paires de trains par jour.

L’horaire 2013 est à nouveau l’occasion pour les CFF d’étoffer leur offre. Dès le 9 décembre 2012, la cadence à la demi-heure sera introduite entre Zurich et Schaffhouse, avec désormais un arrêt toutes les heures à Zurich Oerlikon. De nouvelles rames de type Duplex Regio seront en outre introduites sur cette ligne. La clientèle profitera également de davantage de places assises sur la ligne Saint-Gall – Coire, sur laquelle les trains Duplex Regio circuleront à partir de l’été 2013 .

Des nouveaux trains et davantage de relations en Suisse romande

La Suisse romande verra l’introduction de l’«horaire Romandie 2013». Les trains RegioExpress passeront à la cadence à la demi-heure entre Lausanne et Genève, et desserviront en alternance Palézieux, Romont et Vevey. Les trains Duplex Regio assureront ces relations. La première rame circuler déjà depuis le 10 juin 2012 (lire). Aux heures de pointe, des trains supplémentaires circuleront entre le Valais et Genève, avec des temps de parcours améliorés de 11 minutes. En tout, le nouvel horaire 2013 offrira plus de 30% de places assises supplémentaires en Suisse romande.

À sa publication l’an dernier, l’horaire « Romandie 2013 » des CFF avait suscité des remous, notamment dans les cantons de Vaud et de Fribourg. Cette première mouture supprimait les arrêts à Morges et Nyon (VD) des trains pendulaires ICN entre Genève et Bienne, ainsi que les haltes à Palézieux (VD) et Romont (FR) des InterRegio entre Berne et Genève.

Depuis, des adaptations ont été faites, a indiqué le porte-parole des CFF Jean-Philippe Schmidt. Les CFF et les autorités des communes de Palézieux et Romont ont trouvé un accord mi-mars facilitant notamment la vie des pendulaires. Concrètement, un InterRegio tôt le matin et trois tard en soirée en direction de Berne continueront de s’arrêter à Romont et à Palézieux. Idem en direction de Genève.

Côté vaudois également, les CFF, le canton et les villes concernées avaient négocié l’automne dernier une solution pour les pendulaires avec quelques liaisons directes par jour. Ainsi, les ICN de Genève arrivant à Yverdon à 7h02 et à 8h02 feront halte à Nyon et à Morges. Dans le sens inverse, ces arrêts se feront à partir de 20h00. En outre, pour les pendulaires revenant à Morges depuis Yverdon en fin d’après-midi, quatre liaisons RegioExpress sont prévues.

Des relations réorganisées et des trajets raccourcis

Sur la ligne Genève – Lucerne, les trains InterRegio (IR) circulent sans arrêt entre Lausanne et Fribourg. Le gain de temps sur ce trajet est de 5 minutes.

Sur la ligne Genève – Brigue, des trains InterRegio (IR) supplémentaires, sans arrêt entre Genève et Lausanne, permettent de gagner jusqu’à 11 minutes entre Genève, le Chablais et le Valais.

Sur la ligne Genève – Bâle/Zurich, les liaisons directes entre Genève et Yverdon-les-Bains réduisent le temps de parcours des ICN de 4 minutes.

Synthèse des nouveautés du service 2013 pour le trafic régional

Nouvelles rames TGV entre Berne, la Suisse romande et Paris

TGV Lyria, la filiale commune de SNCF et des CFF, a introduit dès le 27 août 2012 de nouvelles rames de type POS sur la ligne Lausanne – Paris. Ces rames circuleront aussi sur les lignes Berne – Paris et Genève – Paris. Ces trains à grande vitesse remplacent l’ancien matériel, âgé de 25 ans.

Amélioration de l’offre et nouveaux trains en trafic régional également

La clientèle verra également l’offre régionale s’étoffer sur plusieurs lignes. Du nouveau matériel roulant sera également mis en circulation.

Le RER fribourgeois (coopération entre les CFF et TPF), offrira une cadence à l’heure intégrale entre Berne et Bulle.

Les trains Duplex Regio CFF en bref

Nombre de véhicules commandés : 74 (37 pour le trafic grandes lignes et 37 pour le trafic régional)

Places assises :

  • 337 pour une rame de 100 mètres (60 en 1° classe ; 277 en 2° classe).
  • 535 pour une rame de 150 mètres (120 en 1° classe ; 415 en 2° classe).

Vitesse maximale : 160 km/h avec une grande capacité d’accélération.

Climatisation

Accès facilité pour les chaises roulantes, les poussettes et les vélos

Aménagement intérieur moderne, système d’information à la clientèle.

Télécharger les horaires 2013

Tournée de présentation des horaires 2013

La tournée de présentation du nouvel horaire 2013 débute samedi 1er septembre à Lausanne. Le public aura l’occasion d’y visiter de manière ludique et interactive la nouvelle rame Duplex Regio des CFF ainsi que de découvrir l’ensemble des nouveautés de l’horaire 2013 pour la Suisse romande. Le Duplex Regio CFF fera également étape ces prochains samedis à Vevey, Genève, Nyon, Morges, Romont et Palézieux.

Le nouvel horaire des CFF, qui entrera en vigueur le 9 décembre prochain, offrira davantage de trains, de places assises et des meilleurs temps de parcours aux Romands. Le public aura l’occasion de découvrir de manière inédite, ludique et interactive les nouveautés de l’horaire 2013 lors d’événements spéciaux organisés dans sept gares romandes ces prochaines semaines. En vedette, le nouveau train Duplex Regio des CFF. À l’intérieur, une surprenante animation 3D, mêlant art à technologie de pointe, qui permettra aux visiteurs de découvrir la Suisse romande différemment, mais aussi un concours, des cadeaux et de nombreuses informations sur l’horaire 2013.

Ces événements auront lieu le samedi, en gare, de 11h à 17h, selon le programme suivant :

  • le 1er septembre à Lausanne (voie 9).
  • le 8 septembre à Vevey.
  • le 15 septembre à Genève, en présence de l’ARDSL.
  • le 22 septembre à Nyon.
  • le 29 septembre à Morges.
  • le 6 octobre à Romont.
  • le 13 octobre à Palézieux.

L’offre 2013 gare par gare

Au départ de Cointrin

  • Pour Cornavin : 5 trains par heure.
  • Pour Lausanne: 4 trains par heure.
  • Pour Nyon et Morges: 4 connections par heure, dont 2 directes avec l’InterRegio (IR) et 2 en changeant de train à Genève.
  • Pour Coppet, Gland, Rolle, Allaman et Renens: deux connections par heure avec changement à Cornavin.
  • Pour Yverdon-les-Bains, Neuchâtel, Bienne, Bâle/Zurich: 1 ICN par heure.
  • Pour Fribourg et Berne : 2 trains par heure, dont 1 InterCity (IC) et 1 InterRegio (IR).
  • Pour Vevey, Montreux, Aigle et le Valais : 2 InterRegio (IR) par heure.

Au départ de Cornavin

  • Pour Genève-Aéroport : 5 trains par heure.
  • Pour Coppet : 4 trains par heure, dont 2 RegioExpress (RE) sans arrêt et 2 trains régionaux avec arrêts à Genève-Sécheron, Chambésy, Les Tuileries, Genthod-Bellevue, Creux-de-Genthod, Versoix, Pont-Céard, Mies et Tannay.
  • Pour Lancy-Pont-Rouge : 2 trains régionaux par heure.
  • Pour Nyon et Morges: 4 trains par heure, dont 2 InterRegio (IR) sans arrêt et 2 RegioExpress (RE) avec arrêts à Coppet, Gland, Rolle, et Allaman.
  • Pour Gland, Rolle, Allaman et Renens : 2 trains RegioExpress (RE) par heure.
  • Pour Lausanne : 6 trains par heure, dont 2 trains sans arrêt (1 IC et 1 IR), 2 InterRegio (IR) avec arrêts à Nyon et Morges et 2 RegioExpress (RE) avec arrêts à Coppet, Nyon, Gland, Rolle, Allaman, Morges et Renens.
  • Pour Vevey: 3 trains par heure, dont 2 InterRegio (IR) avec arrêts à Nyon, Morges et Lausanne et 1 RegioExpress (RE) avec arrêts à Coppet, Nyon, Gland, Rolle, Allaman, Morges, Renens et Lausanne.
  • Pour Montreux, Aigle, et le Valais: 2 InterRegio (IR) par heure.
  • Pour Palézieux et Romont : 1 RegioExpress (RE) par heure.Pour Fribourg et Berne: 2 trains par heure, dont 1 InterCity (IC) et 1 InterRegio (IR) avec arrêt à Lausanne.
  • Pour Yverdon-les-Bains, Neuchâtel, Bienne, Bâle/Zurich : 1 ICN par heure.

Au départ de Versoix

  • Pour Genève : 2 trains régionaux par heure avec arrêts à Creux-de-Genthod, Genthod-Bellevue, Les Tuileries, Chambésy, Genève-Sécheron, Genève et Lancy-Pont-Rouge.
  • Pour Coppet : 2 trains régionaux par heure avec arrêts à Pont-Céard, Mies et Tannay. Ces trains sont en correspondance à Coppet avec les RE pour Nyon, Rolle, Allaman, Morges, Renens, Lausanne, Palézieux, Romont, Vevey.

Au départ de Coppet

  • Pour Genève : 4 trains par heure, dont 2 RegioExpress (RE) directs donnant correspondance à Genève pour Genève-Aéroport et 2 trains régionaux avec arrêts à Tannay, Mies, Pont-Céard, Versoix, Creux-de-Genthod, Genthod-Bellevue, Les Tuileries, Chambésy et Genève-Sécheron, Genève et Lancy-Pont-Rouge.
  • Pour Nyon, Gland, Rolle, Allaman, Morges, Renens et Lausanne : 2 RegioExpress (RE) par heure.
  • Pour Palézieux, Romont ou Vevey : 1 RegioExpress (RE) par heure.

Au départ de Nyon

  • Pour Genève-Aéroport : 4 connections par heure, dont 2 directes avec l’InterRegio (IR) et 2 en changeant de train à Genève.
  • Pour Genève : 4 trains par heure, dont 2 InterRegio (IR) sans arrêt et 2 RegioExpress (RE) avec arrêt à Coppet et correspondance avec le train régional vers Versoix, Genève, Lancy-Pont-Rouge.
  • Pour Morges et Lausanne : 4 trains par heure, dont 2 InterRegio (IR) et 2 RegioExpress (RE) avec arrêts à Gland, Rolle, Allaman, Morges, Renens et Lausanne.
  • Pour Palézieux et Romont : 1 RegioExpress (RE) par heure.
  • Pour Vevey : 3 trains par heure, dont 2 InterRegio (IR) avec arrêts à Morges et Lausanne et 1 RegioExpress (RE) avec arrêts à Gland, Rolle, Allaman, Morges, Renens et Lausanne.
  • Pour Yverdon-les-Bains, Neuchâtel, Bienne, Bâle/Zurich: 3 ICN tôt le matin et 1 le soir. Le reste de la journée, correspondance à Lausanne.

Au départ de Gland

  • Pour Nyon, Coppet, Genève : 2 RegioExpress (RE) par heure. Correspondance à Genève pour Genève-Aéroport. Correspondance à Coppet avec le train régional pour Versoix, Genève, Lancy-Pont-Rouge.
  • Pour Rolle, Allaman, Morges, Renens et Lausanne : 2 RegioExpress (RE) par heure.
  • Pour Palézieux, Romont et Vevey: 1 RegioExpress (RE) par heure.
  • Pour le Chablais et le Valais: 2 connections chaque heure avec changement de train à Lausanne.

Au départ de Rolle

  • Pour Gland, Nyon, Coppet, Genève : 2 RegioExpress (RE) par heure. Correspondance à Genève pour Genève-Aéroport. Correspondance à Coppet avec le train régional pour Versoix, Genève, Lancy-Pont-Rouge.
  • Pour Allaman, Morges, Renens, Lausanne: 2 RegioExpress (RE) par heure.
  • Pour Palézieux, Romont et Vevey: 1 RegioExpress (RE) par heure.

Au départ d’Allaman

  • Pour Rolle, Gland, Nyon, Coppet et Genève : 2 RegioExpress (RE) par heure. Correspondance à Genève pour Genève-Aéroport. Correspondance à Coppet avec le train régional pour Versoix, Genève, Lancy-Pont-Rouge.
  • Pour Morges, Renens, Lausanne : 4 trains par heure dont 2 RegioExpress (RE) et 2 trains du RER Vaud (lignes S3 et S4).
  • Pour Vevey : 2 trains par heure dont 1 RegioExpress (RE) et 1 train du RER Vaud (ligne S3).
  • Pour Palézieux: 2 trains par heure dont 1 RegioExpress (RE) et 1 train du RER Vaud (ligne S4).
  • Pour Romont : 1 RegioExpress (RE) par heure.

Au départ de Morges

  • Pour Genève-Aéroport : 4 connections par heure, dont 2 directes avec l’InterRegio (IR) et 2 en changeant de train à Genève.
  • Pour Nyon, Genève et Genève-Aéroport : 2 InterRegio (IR) par heure.
  • Pour Allaman, Rolle, Gland, Nyon, Coppet et Genève: 2 RegioExpress (RE). Correspondance à Coppet avec le train régional pour Versoix, Genève, Lancy-Pont-Rouge.
  • Pour Lausanne : 6 trains par heure, dont 2 InterRegio (IR) direct, 2 RegioExpress (RE) avec arrêt à Renens et 2 trains du RER Vaud (lignes S3 et S4).
  • Pour Yverdon-les-Bains, Neuchâtel, Bienne, Bâle/Zurich: 3 ICN tôt le matin et 1 le soir. Le reste de la journée, correspondances à Lausanne.
  • Pour Yverdon-les-Bains, RegioExpress (RE) supplémentaires durant la journée, pour répondre notamment aux besoins des étudiants des hautes écoles nord-vaudoises.
  • Pour Vevey : 4 trains par heure, dont 2 InterRegio (IR), 1 RegioExpress (RE) et 1 train du RER Vaud (ligne S3).
  • Pour Palézieux: 2 trains par heure dont 1 RegioExpress (RE) et 1 train du RER Vaud par heure (ligne S4).
  • Pour Romont: 1 RegioExpress (RE) par heure.

Au départ de Renens

  • Pour Rolle, Gland, Nyon, Coppet et Genève : 2 RegioExpress (RE) par heure. Correspondance à Genève pour Genève-Aéroport. Correspondance à Coppet avec le train régional pour Versoix, Genève, Lancy-Pont-Rouge.
  • Pour Lausanne : 7 trains par heure, dont 2 RegioExpress (RE) et 5 trains du RER Vaud(lignes S1, S2, S3, S4 et S11).
  • Pour Morges et Allaman : 4 trains par heure dont 2 RegioExpress (RE) et 2 trains du RER Vaud (lignes S3 et S4).
  • Pour Palézieux: 3 trains par heure dont 1 RegioExpress (RE) et 2 trains du RER Vaud (lignes S2 et S4).
  • Pour Romont: 1 RegioExpress (RE) par heure.
  • Pour Vevey: 3 trains par heure dont 1 RegioExpress (RE) et 2 trains du RER Vaud (lignes S1 et S3). Une connection supplémentaire est possible chaque heure en changeant de train à Lausanne.
  • Pour Montreux: 2 trains du RER Vaud par heure (lignes S1 et S3). Des connections supplémentaires sont possibles avec changement à Lausanne.
  • Pour Aigle et le Valais: 2 connections chaque heure avec changement de train à Lausanne.

Au départ de Lausanne

  • Pour Genève : 6 trains par heure, dont 2 trains sans arrêt (1 IR et 1 IC), 2 InterRegio (IR) avec arrêts à Morges et Nyon et 2 RegioExpress (RE) avec arrêts à Renens, Morges, Allaman, Rolle, Gland, Nyon et Coppet. Correspondance à Coppet avec le train régional pour Versoix, Genève, Lancy-Pont-Rouge.
  • Pour Genève-Aéroport : 4 trains par heure, dont 2 avec arrêt à Genève et 2 avec arrêts à Morges et à Nyon et Genève.
  • Pour Nyon : 4 trains par heure, dont 2 InterRegio (IR) avec arrêt à Morges et 2 RegioExpress (RE) avec arrêts à Renens, Morges, Allaman, Rolle et Gland.
  • Pour Rolle, Gland, Coppet : 2 RegioExpress (RE) par heure.
  • Pour Allaman : 4 trains par heure dont 2 RegioExpress (RE) et 2 trains du RER Vaud (lignes S3 et S4).
  • Pour Morges : 6 trains par heure, dont 2 InterRegio (IR) sans arrêt, 2 RegioExpress (RE) avec arrêt à Renens et 2 trains du RER Vaud (lignes S3 et S4).
  • Pour Renens : 7 trains par heure dont 2 RegioExpress (RE) et 5 trains du RER Vaud. (lignes S1, S2, S3, S4 et S11)
  • Pour Palézieux: 4 trains par heure, dont 1 RegioExpress (RE) direct et 3 trains régionaux (lignes S2, S4, et S21).
  • Pour Romont : 1 RegioExpress (RE) par heure.
  • Pour Fribourg et Berne : 2 trains directs par heure (1 IR et 1 IC).
  • Pour Vevey : 5 trains par heure, dont 2 InterRegio (IR) et 1 RegioExpress (RE) directs et 2 trains du RER Vaud (lignes S1et S3).
  • Pour Montreux: 4 trains par heure, dont 2 InterRegio (IR) et 2 trains du RER Vaud (lignes S1 et S3).
  • Pour Aigle et le Valais : 2 InterRegio (IR) par heure.
  • Pour Bex et Saint-Maurice: 1 InterRegio (IR) par heure.

Au départ de Vevey

  • Pour Lausanne : 5 trains par heure, dont 2 InterRegio (IR) et 1 RegioExpress (RE) directs et 2 trains du RER Vaud (lignes S1 et S3).
  • Pour Renens et Allaman : 3 trains par heure, dont 1 RegioExpress (RE) et 2 trains du RER Vaud (lignes S1 et S3).
  • Pour Morges : 4 trains par heure, dont 2 InterRegio (IR), 1 RegioExpress (RE) et 1 train du RER Vaud (ligne S3).
  • Pour Rolle, Gland, Coppet : 1 RegioExpress (RE) par heure. Correspondance à Coppet avec le train régional pour Versoix, Genève, Lancy-Pont-Rouge.
  • Pour Nyon et Genève : 3 trains par heure dont 2 InterRegio (IR) et 1 RegioExpress (RE).
  • Pour Genève-Aéroport : 2 InterRegio (IR) par heure.

Au départ d’Yverdon-les-Bains

  • Pour Genève et Genève-Aéroport : 1 InterCity-pendulaire (ICN) chaque heure, sans arrêt.
  • Pour Morges et Nyon : 2 ICN tôt le matin et le soir. Le reste de la journée, correspondance à Lausanne.
  • Pour Morges depuis Yverdon-les-Bains : RegioExpress (RE) supplémentaires aux heures de pointe, pour répondre notamment aux besoins des étudiants des hautes écoles nord-vaudoises.

Au départ de Bienne et Neuchâtel

  • Pour Genève et Genève-Aéroport : 1 ICN chaque heure, sans arrêt entre Yverdon-les-Bains et Genève.
  • Pour Morges et Nyon : 2 ICN tôt le matin et 4 le soir. Le reste de la journée, correspondance à Lausanne.

Au départ de Palézieux

  • Pour Lausanne : 4 trains par heure, dont 1 RegioExpress (RE) direct et 3 trains du RER Vaud (lignes S21, S2 et S4).
  • Pour Renens, Morges, Allaman, Rolle, Gland, Nyon, Coppet : 1 RegioExpress (RE) par heure. Correspondance à Coppet avec le train régional pour Versoix, Genève, Lancy-Pont-Rouge.
  • Pour Genève : 2 connections par heure, dont 1 RegioExpress direct et un train du RER Vaud (ligne S21), donnant correspondance à Lausanne sur l’InterCity (IC) sans arrêt jusqu’à Genève.
  • Pour Genève-Aéroport : 1 correspondance par heure à Lausanne entre un train du RER Vaud (ligne S21) et l’InterCity (IC) sans arrêt jusqu’à Genève.
  • Pour Romont : 2 RegioExpress (RE) par heure, dont 1 du RER Fribourg¦Freiburg.
  • Pour Fribourg et Berne: 1 RegioExpress (RE) du RER Fribourg¦Freiburg par heure.

Au départ de Romont

  • Pour Palézieux : 2 RegioExpress (RE) par heure.
  • Pour Lausanne, Renens, Morges, Allaman, Rolle, Gland, Nyon, Coppet, Genève : 1 RegioExpress (RE) par heure. Correspondance à Genève pour Genève-Aéroport. Correspondance à Coppet avec le train régional pour Versoix, Genève, Lancy-Pont-Rouge.
  • Pour Fribourg : 3 trains par heure dont 2 RegioExpress (RE) du RER Fribourg¦Freiburg sans arrêt et un train régional.
  • Pour Berne : 2 connections par heure dont un 1 RegioExpress (RE) direct du RER Fribourg¦Freiburg et un train avec changement à Fribourg.

Au départ de Fribourg

  • Pour Lausanne, Genève et Genève-Aéroport: 2 trains par heure sans arrêt, dont 1 InterCity (IC) et 1 InterRegio (IR).
  • Pour Romont : 3 trains par heure dont 2 RegioExpress (RE) du RER Fribourg¦Freiburg sans arrêt et un train régional.
  • Pour Bulle : 2 trains RegioExpress (RE) du RER Fribourg¦Freiburg par heure, sans arrêt entre Fribourg et Romont.
  • Pour Palézieux : 1 RegioExpress (RE) du RER Fribourg¦Freiburg par heure avec arrêt à Romont.

Au départ de Berne

  • Pour Lausanne, Genève et Genève-Aéroport : 2 trains par heure sans arrêt entre Fribourg et Lausanne, dont 1 InterCity (IC) et 1 InterRegio (IR).
  • Pour Romont et Bulle : 2 connections par heure dont un 1 RegioExpress (RE) direct du RER Fribourg¦Freiburg et un train avec changement à Fribourg.
  • Pour Palézieux : 1 RegioExpress (RE) du RER Fribourg¦Freiburg par heure, avec arrêts à Fribourg et Romont.

Posted in ARDSL, CFF, Genève, Matériel, Service 2013, Suisse, Valais, Vaud | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un incendie a perturbé le trafic ferroviaire entre Lausanne et Genève

Posted by ardsl sur 23 août 2012

Le trafic ferroviaire entre Lausanne et Genève-Aéroport a été fortement perturbé jeudi 23 août en début de matinée en raison d’un incendie à proximité des voies. La situation a commencé à se normaliser vers 7h20.

Le trafic ferroviaire entre Lausanne et Genève-Aéroport a été fortement perturbé jeudi 23 août en début de matinée en raison d’un gros incendie dans des locaux commerciaux à Morges, à proximité de la ligne de chemin de fer. La voie côté lac a dû être fermée jusqu’à 7h20, ont indiqué les CFF.

En raison du sinistre, la voie entre Morges et Genève-Aéroport n’a pu être ouverte que de façon restreinte jusqu’à 7h20 environ. Des trains grandes lignes au départ de Genève-Aéroport ont été supprimés entre Genève-Aéroport et Lausanne ainsi qu’entre Genève-Aéroport et Yverdon-les-Bains et certains convois ont compté une demi-heure de retard.

Badauds rappelés à l’ordre

Vers 4h30, un témoin a signalé à la police l’incendie d’un dépôt en bois, propriété d’une entreprise spécialisée dans le bien-être. Aussitôt sur place, une trentaine de pompiers de Morges ont réussi à circonscrire le feu, avec l’appui du train d’extinction des CFF. En raison de la fumée, la gendarmerie a limité la vitesse sur le tronçon voisin de l’A1 Lausanne – Genève.

La police a aussi remis à l’ordre quelques automobilistes qui se sont arrêtés sur la bande d’arrêt d’urgence pour prendre des photographies. « Un comportement aberrant. Il est dangereux de s’arrêter dans ces circonstances« , a rappelé Pierre-Olivier Gaudard, répondant presse de la police vaudoise.

Entrepôt détruit

Le dépôt d’environ 1000 m2, qui abritait les stocks de l’entreprise (saunas, hammams et salles de bains), a été entièrement détruit. Le magasin n’est pas touché. Il était ouvert normalement jeudi, a fait savoir la société.

Le feu est resté limité au dépôt, et ne s’est pas propagé aux deux stations-service voisines. Il n’y a eu aucun blessé, mais quatre personnes ont dû être provisoirement évacuées. Cinq véhicules ont été endommagés. La route de Lausanne, où s’est produit le sinistre, est restée fermée dans les deux sens jusqu’à 8h.

(Avec ATS).

Posted in Genève, Retards / Suppressions, Vaud | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Genève : un enfant de 6 ans monte dans le tram, le convoi démarre sans la grand-mère

Posted by ardsl sur 22 août 2012

Un tram des TPG. Photo : Nathalie Teppe.

Les TPG s’expliquent. Ils rappellent que les chauffeurs ont l’interdiction de s’arrêter entre les arrêts.

Après une soirée aux carrousels des Fêtes de Genève, Anne-Marie Epiney s’apprête à prendre le tram à Rive. « Il y avait du monde, j’ai pris les tickets et Yannis est monté, devant moi« , se remémore la grand-maman, encore retournée. « Au moment où je mets le pied sur le marchepied, la porte se ferme et le tram part. Je n’ai rien pu faire. » La retraitée crie, des passagers tentent d’arrêter la rame, mais rien n’y fait, le convoi démarre. «Des gens ont tapé aux fenêtres pour qu’il s’arrête», poursuit la retraitée. Paniquée, elle attend un autre tram et explique le couac au conducteur. «Il a contacté la centrale et a fini par me dire qu’il ne savait pas où était le petit et que je n’avais qu’à regarder aux arrêts si je le voyais.»

Arrivée à la Terrassière, elle aperçoit son petit bonhomme sur un banc, avec une dame. «J’étais soulagée, je lui ai dit qu’il était un champion parce qu’il savait désormais prendre le bus tout seul, rigole la grand-maman. Je ne voulais pas lui montrer mon inquiétude.» Un bon coup d’adrénaline pour cette Thônésienne qui avait son petit-fils pour quelques jours de vacances. « Il vient d’Yverdon et ne connaît pas Genève. Heureusement que cette passagère s’en est occupée. Il aurait pu être embarqué par n’importe qui. »

La retraitée s’étonne de la nonchalance des conducteurs. «Le premier a bien vu que des gens l’interpellaient. Et le deuxième n’était pas plus aimable.» Porte-parole des TPG, Philippe Anhorn assure que la discussion enregistrée entre le conducteur, la centrale et la passagère, est cohérente. « Il a suivi les consignes et le premier wattman a été prévenu de la situation« , relate le porte-parole. « Il lui a expliqué que le petit était descendu à l’arrêt suivant, avec une dame, et qu’il attendait sa grand-mère. » Selon les TPG, le chauffeur se serait même assuré personnellement que l’enfant était descendu et avait été pris en charge par quelqu’un. « Les conducteurs ont l’interdiction de s’arrêter entre les arrêts« , justifie encore le porte-parole. « Exception faite d’un problème grave ou d’une injonction de la police. Ce serait plus dangereux d’ouvrir les portes en pleine rue que de régler le problème à l’arrêt suivant. »

Philippe Anhorn souligne aussi, à la décharge des conducteurs, que dans les pôles d’échange importants, il y a toujours des gens qui tapent sur les vitres et réclament l’ouverture des portes. «Ils ne peuvent pas attendre tout le monde.»

(Avec tdg.ch).

Posted in Genève | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Les trains s’arrêtent désormais à la gare de Prilly-Malley

Posted by ardsl sur 29 juin 2012

Andreas Meyer, directeur des CFF, lors du lancement du chantier du CEVA le 15 novembre 2011 à Genève. (Photo : Joël Grandcollot).

La nouvelle halte CFF de Prilly-Malley, entre Lausanne et Renens (VD), a été inaugurée vendredi 29 juin. Désormais, trois trains par heure et par sens desservent le quartier de l’Ouest lausannois.

Les autorités vaudoises et les CFF ont officiellement inauguré vendredi 29 juin la nouvelle gare de Prilly-Malley, à l’ouest de la capitale vaudoise. Le premier train, duquel sont descendus plus de 350 invités du monde politique et économique vaudois, s’est arrêté à 10h30. Étaient notamment présents Pascal Broulis, président du Conseil d’État vaudois, François Marthaler, conseiller d’État en charge des Infrastructures et Andreas Meyer, directeur général des CFF.

La halte de Prilly-Malley est désormais desservie chaque heure par les lignes du RER vaudois S1 Villeneuve – Allaman, S3 Villeneuve – Yverdon-les-Bains, et S4 Palézieux – Allaman, soit trois trains par heure et par sens. Le temps de parcours entre Lausanne et Prilly-Malley est de deux minutes. La gare est située sur le tronçon Renens – Lausanne, où sera installée prochainement une quatrième voie.

65 millions de francs

Mise à l’enquête en octobre 2007 et bénéficiant d’une avance de fonds de la part du canton de Vaud, pour en accélérer sa réalisation, la halte de Prilly-Malley a coûté 65 millions de francs, pris en charge pour moitié par le Canton de Vaud, et pour moitié par la Confédération.

Les autorités vaudoises indiquent vouloir faire de cette gare « le moteur du développement de tout un quartier« , qui s’apprête, ces prochaines années, à accueillir 13000 nouveaux habitants et emplois. La halte est par ailleurs au coeur d’un réseau de transports publics très dense qui comprend des bus, le M1 et le futur tram T1 Gare de Renens – Place de l’Europe.

La halte deviendra rapidement la troisième gare CFF du trafic régional du RER vaudois, avec quelque 6000 voyageurs par jour. À l’horizon horaire 2019, six trains par heure et par sens s’arrêteront dans la nouvelle halte, et des trains circuleront tous les quarts d’heure entre Cully et Cossonay.

(Avec rts.ch).

Posted in Service 2012, Service 2019, Vaud | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’offre du RER vaudois va se développer d’ici 2018

Posted by ardsl sur 2 juin 2012

L’offre des trains régionaux va être nettement améliorée ces six prochaines années dans le canton de Vaud. Ce renforcement permettra d’absorber la forte hausse des voyageurs attendue d’ici 2030.

De nouvelles infrastructures et de nouvelles rames permettront d’intensifier l’offre dans le Nord vaudois, la Broye, à la Vallée de Joux, ainsi qu’entre Cully et Cossonay (3400 habitants). Ce projet de développement du Réseau express régional (RER) vaudois a été présenté vendredi 1er juin par le chef du Département vaudois des infrastructures François Marthaler.

Pierre angulaire du RER vaudois, la nouvelle halte de Prilly-Malley sera inaugurée le 29 juin 2012. Dès le lendemain, trois trains s’y arrêteront chaque heure, ce qui améliorera la desserte de l’Ouest lausannois.

Trois prochaines étapes

Le réseau RER, qui s’arrête actuellement à Yverdon-les-Bains (27500 habitants), sera prolongé jusqu’à Grandson (3000 habitants) avec un train toutes les 30 minutes dès décembre 2015. Fin 2017, la desserte de la Basse Broye (jusqu’à Morat, 6100 habitants) et la Vallée de Joux (jusqu’au Brassus) sera systématique et sans changement.

Enfin l’année suivante, la cadence au quart d’heure au lieu de la demie-heure sera introduite entre entre Cully et Cossonay. Cette étape implique notamment la construction d’une 4e voie entre Lausanne (127800 habitants) et Renens (19600 habitants) et d’un «saut-de-mouton» entre Prilly-Malley et Renens.

Le nombre de voyageurs sur le réseau RER vaudois ne cesse d’augmenter, a souligné le conseiller d’État. Il est passé de près de 9 millions de clients en 2007 à 14,7 millions en 2011 (+65%). Une progression moyenne de 5% par an est encore attendue entre 2020 et 2030.

Investissements de 166 millions de francs

Pour réaliser ce programme, il faudra construire de nouvelles infrastructures ferroviaires :

  • nouveau quai à Grandson : 7MCHF, hors TVA.
  • modernisation de la gare de Moudon (4800 habitants), double voie entre Moudon (4800 habitants) et Lucens (2600 habitants) : 65MCHF.
  • gare de rebroussement au Day (commune de Vallorbe, 3300 habitants) : 13MCHF.
  • gare de rebroussement à La Sarraz (2200 habitants) : 10MCHF.
  • voie de rebroussement à Cully (39MCHF) …

Le montant de ces investissements est de l’ordre de 166 millions de francs, financés par la Confédération et le Canton de Vaud. Une demande de crédit sera soumise au Grand Conseil en automne 2012 pour réaliser les études nécessaires. Quant aux CFF, ils devront compléter le parc avec de nouvelles rames modernes.

Le RER vaudois devrait encore se développer entre 2025 et 2035. Mais pour arriver à une desserte à la demie-heure de toutes les haltes entre Renens et Allaman (400 habitants), il faudra construire une 3e voie sur tout ce tronçon.

Ces renforcements de l’offre visent à répondre à la demande qui connaît une croissance spectaculaire et à augmenter la part modale des transports publics dans les déplacements des Vaudois, en leur offrant une autre solution que la voiture pour se rendre en ville.

Pour en savoir plus, télécharger le dossier de presse

(Avec ATS).

Posted in Fréquentation, Matériel, Service 2012, Service 2016, Service 2018, Service 2019, Vaud | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le TransRun obtient une large majorité au Grand Conseil neuchâtelois

Posted by ardsl sur 23 mai 2012

Le parlement neuchâtelois a accepté mardi 22 mai avec une large majorité (90 voix contre 15) le projet de RER qui doit relier Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds. Le peuple devra se prononcer le 23 septembre.

Pièce maîtresse du futur RER neuchâtelois, le TransRun a passé la rampe mardi 22 mai à une forte majorité au Grand Conseil neuchâtelois. La votation populaire étant déjà agendée au 23 septembre, les députés devaient voter le projet encore le soir même pour des raisons de délais.

Le parlement cantonal a voté le paquet « Transrun » par 90 voix contre 15 et quatre abstentions. Ce vote devra être confirmé en deuxième lecture dans un mois. Mais la clarté du résultat ne doit pas laisser croire que le projet est passé comme une lettre à la poste.

Opposition de l’UDC

Les députés ont ferraillé ferme pendant près de six heures, avec plusieurs interruptions de séances, affaire de procéder à quelques bras de fer en coulisses. L’opposition est venue de l’UDC et de quelques députés PLR. Le paquet comprend deux modifications constitutionnelles : l’une introduisant le TransRun, l’autre « une règle d’or » imposant des budgets en équilibre pour après l’entrée en fonction de la nouvelle liaison, soit au plus tard en 2023.

Les points de discorde sont avant tout venus des questions financières. « C’est un projet magnifique et le rapport est très bien fait, mais en avons-nous les moyens, voulons-nous réellement assainir les finances de ce canton« , s’est exclamé le chef du groupe UDC Raymond Clottu.

Référendum anticipé

Le PLR, parti du ministre de tutelle du projet Claude Nicati, est dans sa grande majorité favorable au projet. « Nous sommes à la croisée des chemins« , a plaidé avec force Claude Nicati. Selon lui, la variante choisie est la seule qui permette un retour sur investissement. Pas question de maintenir les deux tracés, l’ancien et le nouveau. Ce serait vraiment au-dessus des moyens du canton.

Le Conseil d’État tient à associer l’ensemble de la population à la décision. Alors que le référendum financier obligatoire n’existe plus dans le canton depuis une dizaine d’années, il a décidé de soumettre ce « projet très coûteux » au scrutin populaire.

Le TransRun en bref

Le TransRun prévoit la construction d’une liaison ferroviaire directe entre Neuchâtel (33100 habitants) et La Chaux-de-Fonds (37500 habitants), avec arrêt unique à la nouvelle gare de Cernier (2200 habitants) en remplacement du tracé actuel.

La distance par le rail entre les deux villes passera de 29,5 km à 16,7 km. Le temps de parcours entre les deux villes sera réduit de moitié.

Le coût du RER est de 919 millions de francs. Avec la participation des CFF de 241 millions et l’octroi d’un éventuel soutien de 110 millions via le fonds d’agglomération, le coût passerait de 919 à 560 millions à la charge du canton et des communes.

Inconstitutionnalité du projet ?

Le député PLR et avocat Philippe Bauer a mis en garde ses pairs sur l’éventuelle inconstitutionnalité du projet.

Selon lui, comme le projet prévoit deux modifications constitutionnelles (le TransRun et « une règle d’or » imposant des budgets en équilibre pour après l’entrée en fonction de la nouvelle liaison), les citoyens ne pourront pas se déterminer en toute liberté, certains pourraient vouloir approuver un volet sans l’autre.

Neuchâtel a déjà eu un problème de ce côté avec une précédente votation et avait dû modifier son projet après s’être fait sonner les cloches par le Tribunal fédéral.

Nouvelle bisbille à Neuchâtel concernant le RER cantonal

Le projet de RER neuchâtelois continue à faire débat. Un ancien expert du canton a rencontré des députés en début d’année pour évoquer le sujet et il doit maintenant s’en expliquer devant les autorités du canton.

Le gouvernement neuchâtelois a convoqué mercredi 23 mai son ancien délégué aux finances Francis Randin pour qu’il s’explique sur son attitude après son départ, selon une lettre que s’est procurée la RTS.

Cet expert financier de renom, qui a notamment sauvé les finances du canton de Vaud avec Pascal Broulis, a en effet rencontré les députés du canton après son départ pour évoquer le difficile dossier du RER neuchâtelois, ce qui n’est pas du goût du Château.

Fin décembre 2011, Francis Randin avait lâché son mandat à Neuchâtel, le canton et lui ne trouvant pas de terrain d’entente. Mais il a ensuite rencontré un groupe de députés neuchâtelois, le 14 février 2012 à Yverdon (VD), ceux-ci lui demandant d’aborder le sujet du RER et différents grand sujets qui seront voté cette année dans le canton. Les députés voulaient en effet en savoir un peu plus sur la marge de manœuvre financière du canton.

Francis Randin a maintenu que le canton n’avait pas les moyens de ses ambitions et que « sans un contrôle des dépense professionnel et serré, il va droit dans le murs« . Alors que cette rencontre figure bien dans l’agenda de Francis Randin, la présidente du gouvernement Gisèle Ory n’a pas confirmé ce rendez-vous. Quand bien même il aurait lieu, ce ne serait, dit-elle, que pour faire le point de la situation avec lui, rien de plus.

(Avec ATS et rts.ch).

Posted in Suisse | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un train percute et tue un jeune homme en gare de Boudry

Posted by ardsl sur 8 avril 2012

Un jeune homme domicilié en France a été percuté par un train samedi 7 avril en fin de soirée en gare de Boudry, dans le canton de Neuchâtel. Il a perdu la vie sur le coup.

Un jeune homme domicilié en France a perdu la vie samedi 7 avril en gare de Boudry (NE). Tandis qu’il traversait les voies pour tenter de prendre un train, il a été violemment percuté par un convoi arrivant en sens inverse. Il a été tué sur le coup, a indiqué la police cantonale.

Âgé d’une vingtaine d’années, le jeune homme faisait partie d’un groupe de trois personnes qui étaient un peu en retard pour prendre le dernier train pour Neuchâtel (le 4747 Gorgier-Saint-Aubin 23h34 – Neuchâtel 23h53) qui dessert Boudry à 23h40. Le train était déjà en gare, lorsque le groupe est arrivé. Pour gagner du temps, les trois personnes ont décidé de ne pas emprunter le passage sous-voies et de franchir rapidement les rails à pied.

Malheureusement, elles n’ont pas remarqué un train direct (l’ICN 1544 Saint-Gall 20h48 – Lausanne 0h15) arrivant de Neuchâtel. C’est alors que le jeune homme a été percuté. Il était venu passer la fin de la semaine chez des amis. Une équipe de soutien psychologique est venue en aide aux camarades du malheureux.

Trafic perturbé pendant deux heures

Le train direct a été endommagé et à dû être remorqué. Les passagers ont été pris en charge par un autre convoi. Le trafic ferroviaire entre Neuchâtel et Yverdon-les-Bains (VD) a été perturbé durant près de deux heures. Une enquête est en cours sous la direction du procureur général.

(Avec ATS).

Posted in Retards / Suppressions, Suisse, Vaud | Tagué: , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :